Lisa Leblanc au Club Soda

L’Awesome Lisa Leblanc

0Y5A4941

©Andrée-Anne Joly/MatTv.ca

Par Ariane Simard-Picard

Le Club Soda a reçu jeudi soir une visite des Maritimes bien attendue. Le spectacle se fit en crescendo, débutant par les chants mélodieux du quatuor vocal masculin Quartom. Vêtus de complets, sous l’éclairage tamisé de la scène, ils nous ont interprété le début de la mélodie de Highways, Heartaches and Time Well Wasted sous les regards confus de la foule. Lorsque Lisa Leblanc fraya son chemin derrière eux pour faire son entrée, la salle s’enflamma des applaudissements en délire d’une foule hétéroclite déjà conquise.

0Y5A4815

Accompagnée de ses musiciens, Lisa Leblanc nous a offert une prestation énergique, dégageant une joie de vivre contagieuse. Au grand plaisir des spectateurs, les chansons de ses deux albums ponctuées d’interventions de Quartom faisaient partie du menu. Ils ont accompagné Lisa qui était seule à la guitare, nous offrant des versions acoustiques des plus grands succès de son premier album tels que Kraft Dinner et J’pas un cowboy. De plus, tout au long de la soirée, nous avons eu droit à des chansons inédites. Parmi celles-ci, St-Laurent/Ste-Catherine et God knows qui fera pas beau qui ont reçu un bel accueil du public.

Des dédicaces émouvantes et quelques fous rires incontrôlables traduisaient bien l’ambiance du spectacle. Au plaisir de tous, nous avons écouté Lisa nous raconter en chiac l’histoire derrière quelques une de ses chansons. Parmi celles-ci, Katie Cruel qui est une veille chanson folklorique à propos d’une jeune fille ravissante qui est devenue l’alcoolique du village et 7548 km, chanson inédite qui raconte avec translucidité la problématique de l’amour à distance qu’elle a expérimenté dans un de ses voyages pancanadiens. Celle-ci laissa les spectateurs les yeux rêveurs avec un petit sourire en coin avant de hocher la tête se rappelant nostalgiquement leurs amours du passé.

0Y5A4953

Les spectateurs envoutés nous ont donné une Lisa émue et choyée : « vous êtes un excellent public tellement awesome ». De plus, c’est une salle qui chantait à l’unisson Aujourd’hui, ma vie c’est de la marde ainsi que Y fait chaud lors de son premier rappel, finissant ainsi avec brio une soirée haute en émotion. Lisa dédicaça à ses parents « qui sont incredibles de voir partir leur kid et pas r’venir si vite » la chanson Ligne d’Hydro. Et bien Lisa, je crois que tu les as rendus bien fiers et nous ne sommes pas prêts à te voir enfouir tes robes de gypsy.

Crédit photo: ©Andrée-Anne Joly/MatTv.ca

Vous pourriez aussi aimer...