Lindsay / De Larochellière en visite dans la Cinquième Salle

De la pop lumière en ce jour de tempête 

© Thibault Carron

Par : Myriam Bercier

7 février 2020. Une tempête de neige s’abat sur le Québec, arrêtant le temps et compliquant les déplacements des automobilistes. Or, rien n’a empêché Luc De Larochellière, Andrea Lindsay, leurs musiciens et leurs fans de se donner rendez-vous à la Cinquième Salle de la Place-des-Arts de Montréal. Cette dernière semble toute destinée à accueillir la musique douce et lumineuse du tandem.

Dès leur arrivée sur scène, les deux artistes chantent le quotidien d’un couple ordinaire avec leur nouvelle chanson On fait la moue. Le mariage de leur deux voix est envoûtant; la voix aérienne d’Andrea Lindsay est naturellement soutenue par celle, plus puissante, de Luc De Larochellière. Les deux artistes ont tour à tour leur moment de gloire seul : Andrea offre une version touchante de Tiergarden et Dans les yeux de Marie, la première chanson qu’elle a écrite en français. Luc De Larochellière, quant à lui, brille dans sa prestation de Cash city.

© Thibault Carron

Le duo a offert au public la presque totalité de leur nouvel album, S’il n’y avait que nous, paru le 11 octobre 2019 mais également quelques succès de leur premier album. Dans C’est d’l’amour ou c’est comme, la pièce éponyme du premier album, quelques difficultés ont montré le bout de leur nez. Luc s’est d’ailleurs excusé à sa compagne : «La prochaine fois, on va t’attendre Andrea!».

Si sept ans séparent les deux albums du couple, cela s’explique par la naissance de Louis, leur premier enfant, en 2016. Ils s’étaient promis d’éviter LE piège dans lequel tous les nouveaux parents musiciens tombent : écrire une berceuse à leur enfant. «Là-voici donc» annonce Andrea Lindsay, avec un sourire moqueur, avant d’interpréter Submarine Boy. Cette dernière est une pièce très imagée, au thème aquatique.

© Thibault Carron

Le 3 février dernier, Luc De Larochellière a publié sur sa page Facebook un vidéo clip pour sa chanson Karaoke Kids, pour laquelle il a d’ailleurs demandé à la foule de participer. La foule s’est levé d’un bond pour taper dans ses mains, danser et chanter des ouh à la demande du couple.

Marc-Antoine Beaudoin, qui assurait la première partie le premier soir de la présence du couple à la Cinquième Salle, a bien réchauffé la foule attentive à sa musique. Le jeune artiste originaire de Thetford Mines a offert son premier spectacle de 2020, lui qui assure parfois la première partie du couple Lindsay / De Larochellière. Il a écrit une chanson sur Thetford Mines, Déséquilibre. Avant de l’interpréter, il s’expliquera «je fais un peu de promo, mais c’est aussi le nom de l’album que je viens de sortir qui est en vente dehors si vous avez aimé ça. Si vous avez pas aimé ça, c’est pas grave, on se reprendra; on ira jouer au hockey.»

© Thibault Carron

Est-ce que l’iconique chanson Si Fragile de Luc De Larochellière fait partie du spectacle? À vous de le découvrir!

Vous pourriez aussi aimer...