un magazine web axé sur la culture d’ici

Les Quatre Saisons des Grands Ballets

Deux œuvres en une soirée

Les Grands Ballets
Photographe officiel : Sasha Onyshchenko

Par : Lucia Cassagnet

Le programme double de Mauro Bigonzetti et Uwe Scholz avec l’Orchestre des Grands Ballets présente Les Quatre Saisons à la Place des Arts, Salle Wilfrid-Pelletier, du 22 au 24 septembre.

Le spectacle a deux parties, la Symphonie no 7 de Ludwig van Beethoven en premier, puis après un court entracte, c’est les Quatre Saisons d’Antonio Vivaldi. Les deux œuvres sont dirigées par la cheffe d’orchestre Dina Gilbert.

Par moments lors des deux parties, les danseurs – qui sont à peu près une vingtaine de couples – créaient des formations visuellement harmonieuses qui remplissaient la scène.

Faisant du ballet contemporain, certains mouvements étaient innovateurs et inhabituels pour un spectacle de ballet davantage traditionnel.

Le dialogue entre les couples de danseurs homme et femme s’agençait avec le crescendo de la musique, notant la stricte communication visuelle entre les artistes sur la scène et les directives de la cheffe.

Des moments moins brillants

Danseurs des Grands Ballets
Photographe officiel : Sasha Onyshchenko

Les danseurs des Grands Ballets, bien que très talentueux dans leur exécution des pas de danse et des déplacements, étaient par moments répétitifs dans leurs formations. Faire répéter à trois couples la même suite de mouvements devient vite long lorsque la partie dure 40 minutes.

Avec un style de ballet parfois agressif – avec des gestes et des bruits pour accompagnement – la salle a ri à quelques reprises.

Le quatrième mur du théâtre a été brisé afin de divertir le public, par exemple, lorsqu’une des danseuses étoile était en position, prête à faire son jeté, mais la conductrice lui fait non de la tête. C’était rafraîchissant de voir un peu de théâtre humoristique incorporé au spectacle.

Malgré quelques difficultés techniques au niveau de jets de lumière qui ne s’allumaient pas, et une seule danseuse qui a effectué un mauvais pas et est tombée – le temps que ça lui a pris pour se relever était impeccable – les artistes ont reçu une grande ovation à la fin de la représentation.

Il reste une dernière représentation ce soir, à 20 heures.

La photo de couverture a été prise par le photographe officiel Sasha Onyshchenko.

Ces articles pourraient vous intéresser :

Songe d’une nuit d’été à l’OSM : entre le théâtre et la musique !

Mon île, mon cœur : une lettre d’amour pour Montréal

Bryan Adams fait vibrer le Centre Bell

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email