un magazine web axé sur la culture d’ici

Les nouveautés à voir et entendre

Vous chanter la pomme? J’ai bien mieux!!

Pixabay - Image libre de partage
Pixabay – Image libre de partage

Par: 

Mi-septembre rempli de nouveautés de nos artistes québécois adulés. Histoire de ne pas simplement vous chanter la pomme, je vous propose une donc belle variété musicale et en image pour vous accompagner cette semaine et le reste du mois qui s’en vient pour accueillir les arbres multicolores. En passant par Pierre Lapointe, Angèle Dubeau, Les Soeurs Boulay et l’électrisante Marie-Mai et tant d’autres. Vous ne serez pas déçu!

Bonne semaine à vous!

Pierre Lapointe

Pierre Lapointe
Pierre Lapointe

L’auteur-compositeur-interprète, Pierre Lapointe, a lancé un vidéoclip coloré pour Les fleurs d’une autre dimension. La chanson est tirée de L’heure mauve, un album créé en complément de l’exposition du Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM), Nicolas Party : L’heure mauve.

Composition originale de Pierre Lapointe, Les fleurs d’une autre dimension est mise en valeur par un ensemble à cordes qui nous transporte dans un univers flottant, rappelant notamment certaines chansons de Françoise Hardy parues dans les années 60. S’interrogeant sur notre rapport au temps, la chanson évoque l’idée que l’humain n’est, au final, qu’un grain de sable dans l’univers.

À propos de Pierre Lapointe
En 20 ans de carrière, Pierre Lapointe, un des plus productifs auteurs-compositeurs-interprètes de la francophonie, a lancé 16 albums dont une douzaine de matériel original, créé au moins autant de spectacles inédits et collaboré avec des artistes de réputation internationale aussi bien issus de l’art contemporain (de Sophie Calle à David Altmejd), de la musique classique (Jean-Willy Kuntz, Yannick Nézet-Séguin) que de la musique populaire (Albin de la Simone, Hubert Lenoir, Mika, Clara Luciani, etc). Parmi ces albums, plusieurs sont certifiés or et platine, d’autres ont remporté des prix aussi bien au Québec qu’en France et au Canada, avec près d’un million d’albums vendus à travers le monde.

À propos de l’exposition Nicolas Party : L’heure mauve
Considéré comme l’un des chefs de file de sa génération, Nicolas Party est reconnu pour ses tableaux aux compositions maîtrisées, ses sculptures peintes et ses installations aux couleurs vibrantes et saturées. Pour sa première exposition au Canada, le MBAM lui a donné carte blanche en l’invitant à faire dialoguer ses œuvres avec celles de la collection du Musée. À travers près de 100 œuvres et une série de murales monumentales réalisées in situ, l’artiste d’origine suisse dessine un parcours poétique sur le thème de la nature. Les salles du MBAM font office de toiles sur lesquelles le plasticien et muraliste – à la fois commissaire et metteur en scène – donne toute la mesure de son art. L’exposition est présentée jusqu’au 16 octobre 2022. mbam.qc.ca

Jérémy Plante et Blue Ridge Band

Jérémy Plante et son band
Jérémy Plante et son Blue Ridge Band

Après avoir dévoilé les deux premiers extraits (Stars of this Song, Gin & Tonic) un peu plus tôt cet été, Jérémy Plante et son groupe Blue Ridge Band présentent leur tout premier EP intitulé Down to Business. Le duo, aussi composé de Samuel Jalbert-Raymond, dévoile un mini-album de 5 titres orignaux en anglais réalisé à Québec par Martin Aubin. Pour célébrer cette sortie, Blue Ridge Band était en spectacle au Festival Western de St-Tite, ce qui est venu clore leur imposante tournée estivale. Le groupe a fait le tour du Québec pour présenter ses nouvelles pièces, notamment un arrêt en Beauce en première partie de l’artiste country canadien Brett Kissel, à St-Calixte en première partie de Marc Dupré ainsi que de nombreux festivals country où ils ont fait lever les foules avec leur pop country festif et entraînant.

« Down to Business est le premier fruit d’un travail acharné et d’histoires vécues pendant les deux dernières années. Passant de la chanson festive à la ballade sentimentale, notre travail s’entend sur chaque pièce. On publie ce EP en étant fébriles, mais confiants et fiers des chansons. C’est le début d’un nouveau projet, mais aussi d’une nouvelle famille qui est là pour durer. » – Jeremy Plante

Angèle Dubeau

Angèle Dubeau
Angèle Dubeau – Photo officielle

Angèle Dubeau vous propose de découvrir un premier extrait de l’album Portrait : Alex Baranowski à paraître le 14 octobre prochain.

Thoughts of Home a été composée d’abord pour le film de la BBC The Windermere Children et est présentée ici dans une version exclusive plus élaborée que l’originale.

Le film raconte l’histoire vraie d’un groupe d’orphelins qui ont été amenés dans le Lake District en Angleterre après avoir été libérés des camps de travail forcé pendant la Seconde Guerre mondiale. La poésie du grand-père de Baranowski et les peintures de sa grand-mère, inspirées de leurs expériences de guerre, ont été une source d’inspiration importante pour cette pièce ainsi que pour l’histoire du film. La bande sonore originale du film a été nommée pour le Music + Sound Award 2020 de la meilleure composition originale dans une musique de programme de télévision.

Chloé Ste-Marie

Chloé Ste-Marie
Chloé Ste-Marie

Chloé Sainte-Marie a présenté Plain Song Song of a Plain man, le deuxième titre de son livre-disque Maudit Silence, qui paraîtra le 5 octobre 2022, conjointement chez Audiogram et aux Éditions de l’Hexagone. Créé et mis en œuvre avec Jean Morisset, le plus littéraire de tous les géographes, ce projet d’envergure rassemble 19 poèmes issus des Trois Amériques, chantés et récités en 14 langues, latines, créoles et autochtones : des textes de Joséphine Bacon, Nancy Huston, James Noël, Jack Kérouac, Louis Riel, Mathias Carvalho, Jean Morisset, Lola Kiepja, Rhoda Ungalaq et d’autres encore.

De la Terre d’Ellesmere jusqu’en Patagonie, via la Caraïbe, cet opus, mis entièrement en musique par Yves Desrosiers et réalisé par François Richard, fait résonner ce vaste territoire de métissage, son histoire nouée de silence, la poésie qu’il nourrit et l’inclusion d’un Québec qui en partage le destin.

Après Tchee-Kee-Dee Dee-Dee-Dee, premier morceau en créole canadien écrit par Jean Morisset et dévoilé en avril dernier, Plain Song Song of a Plain Man donne à entendre les mots de Nancy Huston ; un texte inédit inspiré de son roman Cantique des plaines et porté en français et en anglais par la voix de Chloé Sainte-Marie. La composition musicale sensible et riche d’Yves Desrosiers pénètre ce récit à travers les étendues des prairies natales de l’auteure pour en bercer l’horizon de ses rythmes et nous féconder de ses racines jusqu’à la tête.

Accompagnant ce nouvel extrait, un magnifique vidéoclip réalisé par Gaël Comeau met en scène Chloé Sainte-Marie et Nancy Huston. La plume de cette dernière, ainsi que des images de ses archives familiales et personnelles, viennent ici se mêler pour faire écho à la grande histoire, à l’immensité dansante que reflètent les plaines et le firmament.

Roxane Bruneau

Roxane Bruneau - Partout
Roxane Bruneau – Partout

Roxane Bruneau marque la fin de l’été en grand en lançant Partout, une toute nouvelle chanson qui promet de s’inscrire dans la lignée des plus grands succès de l’autrice-compositrice-interprète. Texte rassembleur portée par une mélodie accrocheuse créée en collaboration avec Mathieu Brisset, fidèle complice de Roxane, Partout se veut un coup de chapeau bien senti aux héros du quotidien, aux héroïnes invisibles.

« C’est un hymne aux “gens ordinaires”… pas ordinaires du tout. On parle beaucoup des mégas riches ou des ultras pauvres, mais rarement de ceux et celles qui se lèvent tous les jours pour travailler, des femmes et des hommes qui ne font pas pitié pantoute, mais qui en arrachent quand même. Qui sont partout et nulle part à la fois. L’hymne du monde pour qui répondre « ça va bien » est devenu un réflexe dans une vie qui va trop vite pour prendre une pause. », exprime Roxane Bruneau.

La sortie de Partout est accompagnée d’un imposant vidéoclip où sont réunis plus de 250 personnes qui représentent ceux et celles pour qui Roxane a eu envie d’écrire cette chanson.

Une production Roméo et fils, co-réalisée par Roxane Bruneau et Isabelle Hamon.

Après une pause estivale, la tournée Acrophobie reprend la route et se poursuit jusqu’au printemps 2023. Avec ce spectacle qui dépasse jusqu’à aujourd’hui les 40 000 billets vendus et où intimité et démesure ne font qu’un, l’idole de toute une génération promet une soirée mémorable ! Prochaines villes à l’itinéraire : Brossard, Sherbrooke, Saint-Jérôme et Joliette. Pour connaître l’ensemble de la tournée, dont plusieurs représentations affichent complet, rendez-vous au roxanebruneau.com

En terminant, soulignons que celle qui, à ce jour, a vu au-delà de 100 000 exemplaires de ses deux albums s’envoler, travaille actuellement à la création d’un troisième disque dont la sortie est prévue au printemps 2023. À suivre…

Marie-Mai

Marie-Mai - Emmène-moi
Marie-Mai – Emmène-moi

Désireuse d’offrir un cadeau aux fans avec qui elle a le plaisir de renouer grâce à son spectacle Elle et moi simplementMarie-Mai propose trois chansons enregistrées live lors des Francos 2021 marquant le coup d’envoi de sa tournée qui parcoure actuellement la province.

Avec des arrangements à la fois simples et enivrants, réalisés par le directeur musical Liu Kong-Ha, les titres C’est moiMentir et Emmène-moi prennent tout leur sens, et l’émotion apportée par le live ajoute une profondeur unique.

« Les derniers mois m’ont fait renouer avec la musique et le bien-être de chanter simplement, avec des arrangements différents, sans artifice. » – Marie-Mai

Le public peut désormais se procurer les différents extraits en cliquant ici :  https://mariemai.fanlink.to/elleetmoisimplement.
Cet automne, la tournée Elle et moi simplement reprendra les routes du Québec pour une toute dernière fois. Pour connaitre tous les détails de la tournée et pour l’achat de billets, consultez mariemai.com.

 Les Sœurs Boulay

Les Sœurs Boulay
Les Sœurs Boulay

Les sœurs Boulay donne suite à un premier extrait remarqué. Échapper à la nuit, le quatrième album du duo, sera disponible dès le 21 octobre. La pré-commande débute dès maintenant. Enregistré en vase clos au studio Dandurand en compagnie de l’incomparable Connor Seidel le duo a choisi de s’entourer de beau et de bienveillant pour ce nouveau chapitre. Quelques personnes (Robbie Kuster aux percussions, Charles-Émile Beaudin à la prise de son et Ghyslain Luc Lavigne au mixage) se sont ajoutées à la bulle créative pour ce titre et voilà, la magie a su opérer.

La quête d’authenticité obsède notre génération. Elle se vit sous toutes formes, et on se sert du mot à toutes les sauces, jusqu’à ce qu’il perde son sens. On s’entiche de l’authenticité comme d’une qualité de laquelle s’enorgueillir à tout prix. Pourtant, on n’a jamais été aussi inconfortables devant la vérité, devant le malheur et la vulnérabilité lorsqu’ils se dévoilent, surtout lorsqu’ils révèlent des choses de nous-mêmes qu’on essaie de garder cachées ou enfouies. On rêve alors d’une authenticité formatée à avaler toute ronde, d’un parc d’attraction de l’authenticité, d’une authenticité confortable, embellie, qui ne froisse pas la culture populaire ou le statut quo, d’une authenticité lissée au fer plat et aux courbes retouchées.

Que veut-elle dire de nous, cette incapacité à entendre la vérité nue et crue? Comment nous, en tant qu’artistes, pouvons-nous apparaître pour de vrai, sans heurter ou décevoir, sans nous rouler dans nos futiles problèmes, sans nous victimiser à outrance, alors que tout le monde s’entend pour dire que notre société va si mal? Devons-nous montrer l’exemple? Si oui, comment? Qui ou quoi nous demandons-nous d’incarner ?

C’est en réaction à toutes ces questions – restées sans réponse – qu’on a travaillé sur Je vais te faire danser, sorte d’hymne ironique à la posture d’hypocrisie qu’on demande parfois aux gens à la télé et dans les médias d’adopter. C’est une chanson qui ne dit rien en disant tout, qui peut être écoutée avec désinvolture ou avec attention, et ça ne fait rien, ça ne change rien. Ça se danse, ça se hurle, ça se chuchote, ça passe comme du vent, comme une émission de variété, à moins qu’on s’y penche vraiment. C’est avant tout une chanson pop sombre, mais sombre avec un clin d’œil.

Les sœurs Boulay

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email