un magazine web axé sur la culture d’ici

Les nouveautés à voir et entendre

Des airs dans le vent

Pixabay - Image libre de partage
Pixabay – Image libre de partage

Par: 

Les artistes soufflent à nos oreilles des airs qui nous portent et nous transportent. C’est le cas cette semaine avec ces nouveautés à voir et entendre. Des artisans d’ici que nous sommes heureux de redécouvrir. Ils nous avaient manqué! Faites de la place dans vos playlists pour le retour inespéré de Brigitte Boisjoli, Dumas, Patrice Michaud, Jeffrey Piton ainsi que Les Sœurs Boulay.

Bonne semaine à vous tous

Brigitte Boisjoli

Brigitte Boisjoli - Mens-moi
Brigitte Boisjoli – Mens-moi

Brigitte Boisjoli a lancé Mens-moi, une toute nouvelle chanson dont elle signe les paroles avec la complicité d’Éric Maheu et Jay Lefebvre. Elle dévoile ici un texte franc et assumé, inspiré de sa propre histoire, évoquant la fin d’une relation toxique où elle s’est perdue pour mieux se retrouver. Ballade R&B actuelle, portée avec conviction par cette voix exceptionnelle.

Après Fruits défendus (2011) et Sans regret (2014), albums truffés d’énormes hits que tout le Québec a fredonnés pendant plusieurs années, pensons à Le même toi, Mon chemin ou les chansons-titres Fruits défendus et Sans regret qui ont tous atteint les premières positions des palmarès, Brigitte Boisjoli renoue avec bonheur avec l’interprétation de chansons originales, prêtant même sa plume à la majorité des textes de ce nouvel album.

Entre-temps, la chanteuse avait emprunté avec succès la route des reprises de titres d’artistes qui l’inspirent, que ce soit avec ses remarquables hommages aux icônes féminines de la musique country (Patsy Cline, 2015 et Women,2019) ou encore en s’attaquant au répertoire du plus connu des paroliers québécois avec Signé Plamondon (2017). Aujourd’hui, forte de ces cinq albums, Brigitte Boisjoli occupe sans conteste une place de choix parmi les plus grandes interprètes de sa génération.

Pour souligner comme il se doit et en très belle compagnie son 40e anniversaire, Brigitte Boisjoli convie son précieux et indéfectible public — qui la suit depuis Star Académie 2009 où elle atteignait la finale féminine! — à un spectacle spécialement créé pour l’occasion. Ode à la vie, bourré d’anecdotes savoureuses et parcourant ses plus grands succès comme ses chansons nouvelles, voilà un rendez-vous sous le signe du rassemblement et de la fête, comme la fougueuse artiste en a le secret. Accompagnée de trois musiciens et assurant elle-même la mise en scène, Brigitte Boisjoli se donnera sans compter, afin que chaque soirée soit mémorable et célèbre avec éclat ce lien durable qui l’unit à son public.

Pour tous les détails ou l’achat de billets: brigitteboisjoli.com

Jeffrey Piton

Jeffrey Piton - L'œil de la tempête
Jeffrey Piton – L’œil de la tempête

Jeffrey Piton nous fait découvrir un côté doux et tendre de l’indie-folk. Mélangeant plusieurs instruments acoustiques avec aisance, juxtaposés à des lignes mélodiques remplies d’espoir, Jeffrey capte immédiatement l’attention et sait comment rejoindre et toucher les gens avec sa musique. En plus de s’être hissé au #1 du Top 100 Correspondant Anglophone avec sa chanson On My Own, le musicien cumule également un impressionnant total de plus de 1,7 millions d’écoutes sur l’ensemble des plateformes d’écoute en continue. Son plus récent album Blind a été lancé le 3 mai 2019. Il travaille présentement sur un EP en français à paraître en 2022.

Sur ces quatre titres auto-produit, on se laisse emporter par le folk-pop de l’artiste. L’Oeil de la tempête, qui a été créé lors de la pandémie, aborde des thèmes récurrents tels que la résilience, l’espoir et la candeur, mais sans toutefois utiliser de manière excessive les lieux communs.

« Ce EP est un retour aux sources pour moi, avec une formule plus acoustique, organique et intimiste. J’ai eu la chance de co-réaliser les chansons par la suite avec Simon Pedneault (Lou-Adriane CassidyGabrielle ShonkLouis-Jean CormierPatrice Michaud) avec qui j’ai connecté pendant une session SOCAN virtuelle, en pleine pandémie » révèle Jeffrey.

Dumas – Pré-enregistrez avant le 17 juin

Dumas Dumas - Le soleil à son zénith
Dumas – Le soleil à son zénith

Dumas nous revient avec une nouvelle pièce dansante et ensoleillée. Le soleil du zénith – en exclusivité à la radio avant sa sortie officielle le 17 juin sur toutes les plateformes d’écoute.

J’ai écris cette chanson l’été dernier, inspiré par mon amour de la musique dansante. Galvanisé par les retours des pistes de danse lors de mes concerts ce printemps, j’ai décidé de la sortir spontanément.

Dans un concours de circonstances, la chanson s’est envolée à Los Angeles cet hiver, vers le studio de mes amis réalisateurs Likeminds (Nos idéaux), pour finalement atterrir dans les mains du réalisateur montréalais Philippe Brault (Pierre Lapointe). Le texte est cosigné par Jonathan Harnois (Nos idéaux).

Le soleil à son zénith c’est une invitation à sortir de la routine, l’appel du voyage …

J’espère que cette chanson fera rayonner vos jours et vos nuits mes amis. J’y ai mis plein d’amour et de lumière.

Amitié, Dumas

Pour obtenir Le soleil du zénith pré-enregistrée

Les Sœurs Boulay

Les Sœurs Boulay
Les Sœurs Boulay

Les sœurs Boulay sont de retour en musique et profitent de la nouvelle offrande pour annoncer un nouvel album, leur quatrième, qui verra le jour à l’automne chez les ami.e.s de Simone Records.

Enregistré en vase clos au studio Dandurand en compagnie de l’incomparable Connor Seidel, le duo a choisi de s’entourer de beau et de bienveillant pour ce nouveau chapitre. Quelques personnes (Robbie Kuster aux percussions, Charles-Émile Beaudin à la  prise de son et Ghyslain Luc Lavigne au mixage) se sont ajoutées à la bulle créative pour ce titre et voilà, la magie a su opérer.

Tout en acceptant les dualités d’ombres et de lumières, Mélanie et Stéphanie sont plus assumées, émancipées et radieuses que jamais. Pour la suite, les filles nous invitent dans la plus belle partie de leur jardin. Libre à vous d’y pousser la porte.

« Les lumières dans le ciel, c’est notre chanson la plus dansante à vie, d’un côté, mais aussi notre chanson la plus sombrement existentielle de l’autre. Elle est née d’un choc entre les extrêmes : entre la perte de souffle de toute l’humanité face à la pandémie, le ressourcement inattendu qu’elle a étrangement offert à plusieurs – tandis qu’un gouffre s’ouvrait devant d’autres – , entre cet ancrage qu’elle nous a forcé.es à avoir et ce besoin de continuer à questionner l’univers en quête de sens.

Cette époque, elle nous a paralysé.es dans le silence et la solitude, elle a fait mourir des gens à coups de chiffres écrits sous forme de centaines, elle a presque fait mourir notre métier et notre amour pour lui, mais elle est aussi devenue un espace fécond de liberté créative, de quête identitaire et artistique, de beauté même. Sorte de suite à que restera-t-il de nous après nous, c’est une chanson qui se relève en acceptant l’absence de sens, l’ambivalence, qui continue d’avancer, même si on ne sait plus si l’art sert à quelque chose, même si on ne sait plus pourquoi chanter quand les forêts brûlent et que les glaciers fondent, pourquoi faire des enfants quand on ignore s’iels auront un avenir, même s’il y a probablement de la vie ailleurs et qu’on est si petit.es, et peut-être si futiles.

C’est une chanson qui décide de danser sur les ruines des illusions, des paradis perdus, c’est une chanson qui se décomplexe et se défait de la tristesse en l’embrassant. C’est une chanson qui s’en fout un peu, aussi. Et c’est la première fois qu’on ose aller là, musicalement. C’est pop. C’est synthétique. C’est peut-être choquant pour certain.es, parce que les guitares acoustiques et les pianos sont si loin.

Mais il faut savoir se transformer et se surprendre, ne serait-ce que soi-même, sinon, pourquoi ? En espérant que vous aurez envie de nous suivre encore un peu. »

Les sœurs Boulay

Patrice Michaud

Patrice Michaud
patrice Michaud

Présentement sur la route un peu partout à travers les salles de spectacles de la province, Patrice Michaud présente son tout dernier vidéoclip 1977, l’un des titres clés de son dernier album paru à l’automne 2021, juste avant son arrêt aux Francos de Montréal le 15 juin prochain.

Dans ce vidéoclip, le public est invité à voyager aux côtés de l’artiste dans une tout autre époque, accompagné de ses musiciens. Le vidéoclip se déroule dans l’environnement d’un jeune homme campé dans les années 1970, à l’intérieur de sa chambre.

C’est dans la télévision que Patrice et ses musiciens y performent la chanson. Le jeune homme manque son bal de finissant pour se rendre vers un belvédère, où il rencontre une jeune fille avec qui il assistera au décollage de la fusée dans un moment de contentement qui transpire le bonheur.

Patrice offre une nouvelle version repensée de l’une de ses dernières compositions 1977, en collaboration avec DRMS. Trame sonore d’un long voyage au pays intérieur et fruit d’une période improbable, le nouvel album de Patrice Michaud, Grand voyage désorganisé est toujours disponible sur toutes les plateformes numériques et physiques. Un disque vinyle est d’ailleurs maintenant disponible chez les disquaires.

Invitation pour une excursion au pays intérieur, voilà un album étoffé où l’on retrouve l’immense talent de mélodiste et la plume incomparable de l’auteur, compositeur et interprète ; un disque au fil duquel on découvre onze chansons aux univers propres et aux thèmes inspirés. Que ce soient les amitiés et les amours, celles que l’on perd et celles que l’on garde, la jeunesse, avec sa candeur et ses souvenirs, ou encore les apparences et les illusions, tout converge magnifiquement sur cet album de Patrice Michaud, toujours avec un regard jeté vers l’inconnu.

En tournée depuis l’automne dernier, les représentations de la tournée Grand voyage désorganisé se poursuit jusqu’en mars 2023aux quatre coins du Québec. Fruit d’une période improbable, le spectacle, tout comme le nouvel album qu’il défend, se décline en différentes couleurs porteuses d’un regard vers le pays intérieur et synonyme d’une grande quête de l’ouverture vers l’autre.

Cet été, procurez-vous des billets pour voir l’artiste-compositeur-interprète accompagné de nouveaux et d’anciens complices performer sur scène dans le cadre des Francos de Montréal le 15 juin au Théâtre Maisonneuve. Cette formule sera bonifiée sur scène par le Quatuor ESCA avec des arrangements signés par Guido Del Fabbro qui contribueront à rendre ce moment mémorable. Les billets des spectacles sont en vente maintenant au patricemichaud.ca.

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email