un magazine web axé sur la culture d’ici

Les nouveautés à voir et entendre

Du classique au monde aquatique

Les dernières baleines noires – Last of the right whales

Par: 

Février nous pousse vert le printemps avec ses tapis de verdures, les bruissements des jeunes feuilles au vent, les couleurs qui pointent dans les rocailles. En attendant ce visuel tant espéré, je vous offre, cette semaine, de la couleur à vos oreilles. En passant par l’incomparable Angèle Dubeau jusqu’au chants des baleines qui arpentent l’Atlantique. Peu importe la musique, le diapason, en autant qu’elle nous réfère et nous garde dans l’espoir de revoir le printemps!

Bonne semaine

Angèle Dubeau

Angèle Dubeau – Elle

C’est aujourd’hui que la violoniste Angèle Dubeau fait paraître ELLE, un nouvel album qui souligne de grandiose façon les 25 ans de son orchestre La Pietà. Voilà un 46e album où résonneront une sensibilité et une virtuosité toutes féminines, propres à Angèle Dubeau et à l’ensemble qu’elle a fondé en 1997, poursuivant, depuis, la voie de l’excellence et de l’audace artistique.

Transportant dans un univers envoûtant, tour à tour puissant et délicat, poignant et aérien, ELLE met en lumière des œuvres choisies de compositrices inspirantes, venues d’ici comme d’ailleurs. Angèle Dubeau et François Vallières signent les arrangements et les orchestrations de la majorité du répertoire de cet album enregistré à l’Église St-Mathieu-de-Beloeil. Carl Talbot en signe la réalisation.

La sortie de l’album ELLE marque la présentation d’une série de concerts réservant une place importante aux compositrices, dans un survol éloquent des styles et des époques. Angèle Dubeau, accompagnée de La Pietà, y offrira plusieurs extraits de ses deux derniers albums, ELLE et Immersion, et on y appréciera aussi diverses œuvres d’Ólafur Arnalds, Armand Amar, Ludovico Einaudi, Alex Baranowski, Philip Glass et Max Richter, compositeurs chers au cœur de la violoniste.

Matt Holubowski

Matt Holubowski

Matt Holubowski présente la nouveauté Heavy Stone, accompagnée d’un vidéoclip. Avec ce morceau, l’artiste clôt l’aventure Weird Ones, son dernier album paru en février 2020. Deux ans après la sortie de l’album et de pandémie mondiale, la chanson prend aujourd’hui tout son sens et s’offre maintenant à son public.

Si cette nouveauté permet de patienter jusqu’à la reprise des spectacles initialement prévus à l’hiver 2022, elle lance également la période de création pour Matt Holubowski vers un nouvel opus. Les spectacles au Québec et en Ontario auront lieu en 2023, restez à l’affût au mattholubowski.com.

Il y a eu un point tournant à son inspiration. « Pendant que je marchais sur un chemin enneigé près de mon chalet à Banff, j’ai glissé, je suis tombé sur le cul et ça a fait un mal de chien. J’écoutais une chanson de Ben Howard, au moment où il chante »I know I’m a hard rock to drag around (Je sais que je suis une roche lourde à porter) ». Ce sentiment d’être très conscient de ses défauts résonne beaucoup en moi, mais je suis très reconnaissant des gens qui les tolèrent. D’où le Heavy Stone; même sensation, pour vrai. »

Tire le coyote

Tire le Coyote – Francouvertes

Tire le Coyote ont rendu disponible vendredi dernier un nouveau clip : La couleur du vent. Tout droit tiré de leur dernier album Au premier tour de l’évidence. Il s’agit d’un éloge aux êtres perdus et défavorisés qui osent voir leurs faiblesses comme une arme légitime dans leur quête de lumière, dans un désir de penser le bonheur comme une pâte à modeler que l’on devrait mettre à sa main.

»Ceux qui savent ce qu’est la douleur et ceux qui savent ce qu’est la beauté, personne d’autre ne m’intéresse. » écrit Robert Lalonde en citant Oscar Wilde.

Le réalisateur Stephan Lorti a entièrement imaginé et réalisé ce bijou de film animé, inspiré par l’univers et les mots de Benoît Pinette qu’il a mis en image avec une sensibilité nuancée et évocatrice.

Travis Cormier

Travis Cormier

L’auteur-compositeur-interprète Travis Cormier dévoile aujourd’hui le vidéoclip de sa chanson Stronger Proof, tirée de son EP Where’s Time Gone paru en novembre dernier. La chanson, réalisée par Ricky Paquette et co-écrite par Travis, Lydia Sutherland et Parker Graye, est un duo avec sa conjointe Fabiola Paulin. On retrouve le couple dans une première collaboration officielle dans ce vidéoclip réalisé par Movik Productions (Bruno Labrie).

« Stronger Proof est ma chanson préférée du EP. Je trouve que c’est une chanson tellement puissante et après l’avoir écrite, je l’écoutais et j’ai eu l’idée d’avoir une voix féminine pour la chanter avec moi. J’ai pensé que le contraste des deux voix serait très intéressant et que ça ajouterait plus d’intensité et d’émotion à la chanson. Et je ne connais pas de meilleure chanteuse pour chanter Stronger Proof que Fabiola. »  Travis Cormier

Les paroles de la chanson Stronger Proof mettent en lumière la difficulté d’une personne à passer à autre chose après la fin d’une relation et le besoin de plus de preuves que celle-ci est vraiment terminée. Le titre et les refrains de la pièce sont aussi un jeu de mot avec la teneur en alcool de la boisson que la personne devra boire pour arriver à oublier celle qu’il aime. Le vidéoclip, rendu possible grâce à l’aide financière du Groupe St-Germain de BMO, met de l’avant avec simplicité le talent des deux grands interprètes qui unissent leurs voix puissantes et touchantes pour la première fois officiellement sur disque.

Guylaine Tanguay

Guylaine Tanguay

Jouant d’audace en réunissant sur un même disque son amour du country et son admiration pour la grande Ginette Reno, Guylaine Tanguay présente son 16e et nouvel album,  lancé sous étiquette Musicor: Ginette À ma façon. La populaire chanteuse country y reprend d’une façon toute personnelle et grandement inspirée les plus belles chansons de cette interprète magistrale. Prenant le pari que le country s’harmoniserait merveilleusement à ces onze classiques de la chanson québécoise — pensons à Je ne suis qu’une chanson, Des croissants de soleil, À ma manière, Ceux qui s’en vont, L’essentiel, J’ai besoin d’unami -, on comprend que le défi est relevé dès la première écoute!

«J’ai eu le plaisir d’entendre mes chansons chantées d’une autre façon. Je te remercie de m’avoir choisie. J’espère que tu as eu autant de joie à les chanter que moi.» – Ginette Reno

Ginette À ma façon voit Guylaine Tanguay se livrer vocalement comme jamais. Donnant des moments de grande émotion, ce disque est une réalisation de Sébastien Dufour avec, au mixage, Steve Mandile (Nashville), deux complices de toujours. Mentionnons que ce nouveau projet musical de Guylaine Tanguay est le premier de trois à paraître en 2022. En effet, elle offrira deux autres albums en mai et septembre prochain.

Ces relectures hommages, émouvantes et vibrantes, prendront vie sur scène alors que Guylaine Tanguay présentera une tournée de spectacles intitulée À ma façon, dès l’automne prochain.

Cinéma – Last of the Right Whales

Last of the Right Whales

Les baleines noires de l’Atlantique Nord meurent plus vite qu’elles ne se reproduisent. Elles sont moins de 350 et périssent rarement de causes naturelles, heurtées par des navires ou blessées mortellement par des engins de pêche. LES DERNIÈRES BALEINES NOIRES est l’histoire d’un groupe de personnes disparates – un photographe de la vie sauvage, un biologiste marin, un homme d’affaires, une femme photographe animalier, un biologiste marin, un sauveteur de baleines et un pêcheur de crabes – unis dans leur cause pour sauver la baleine noire de l’Atlantique Nord. En unissant leurs forces, ces formidables alliés sont déterminés à empêcher la première grande extinction de baleines au monde.

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email