un magazine web axé sur la culture d’ici

Les nouveautés à voir et entendre

Un automne stéréophonique

Photo officielle duo Geneviève et Alain

Par :

L’automne, saison idéale voire parfaite pour se recueillir et écouter les sons autour de soi. Les artistes nous apportent un flot de nouveaux hits qu’il serait péché de ne pas y prêter l’oreille. Je vous propose donc pour cette semaine de nouveaux artistes à découvrir ainsi que le retour d’auteurs que nous attendions avec hâte de réentendre.

Bonne découverte, bonne semaine.

Lunou, Ariane et William

Lunou Zucchini, Ariane Moffat, William Cloutier

William Cloutier et Lunou Zucchini ont lancé la version studio de La plus belle des versions de nous-mêmes écrite et composée par Ariane Moffatt et interprétée pour la toute première fois lors de la finale de Star Académie 2021. Il était donc tout naturel que les deux Académiciens marient leur voix à celle de leur professeure de création musicale de la saison dernière pour cette pièce marquante de leur parcours à l’Académie. Portée par un rythme entraînant soutenu par les envolées expressives des cordes et par le piano d’Ariane, cette pièce que Lunou Zucchini qualifie de « perle » promet de rappeler de beaux moments aux téléspectateurs et téléspectatrices qui ont assisté, l’hiver dernier, à la naissance des nouvelles étoiles! La plus belle des versions de nous-mêmes est disponible dès maintenant sur toutes les plateformes d’écoute en continu et de téléchargement.

William Cloutier et Lunou Zucchini en tournée dès février 2022

William et Lunou iront en tandem à la rencontre de leur public dans le cadre d’une grande tournée qui les mènera partout en province à compter de l’hiver prochain! Ainsi, dès le 13 février 2022, les deux prodigieux artistes offriront, en collaboration avec Musicor Spectacles, un tout nouveau spectacle faisant revivre, entre autres, les moments forts de leur parcours à Star Académie. Pour connaître toutes les villes visitées et pour l’achat de billets, rendez-vous ici.

Lisa LeBlanc

Photo officielle Lisa LeBlanc

Dévoilant au grand jour la diva qui sommeille en elle, Lisa LeBlanc revient en force (et en paillettes) avec Pourquoi faire aujourd’hui, sa première chanson originale depuis la parution de l’album Why You Wanna Leave, Runaway Queen? en 2016. Soutenu par une ligne de synthé excentrique et psychédélique, une basse funky, une batterie entraînante et une guitare rythmique pétillante, ce nouveau tube est un aperçu annonciateur d’un album à paraître en 2022. Pourquoi faire aujourd’hui marque également un tournant dans la carrière de l’artiste acadienne, qui embrasse avec aisance son penchant pour la musique des années 70 en se lançant dans le disco infusé de funk, tout en gardant un pied dans la modernité.

Pourquoi faire aujourd’hui est disponible maintenant sur toutes les plateformes numériques.

En pleine forme vocale, Lisa LeBlanc rend hommage à l’âge d’or du disco, mais également aux petites choses du quotidien, dans Pourquoi faire aujourd’hui. Elle y énumère toutes les activités qu’elle pourrait faire aujourd’hui, mais préfère remettre à demain, à mesure que défilent les couplets de la chanson. Avec une instrumentation extravagante et dansante et des paroles empreintes de bonne humeur et d’humour, quiconque pourra s’identifier à Pourquoi faire aujourd’hui, au point d’avoir l’envie soudaine de chanter le refrain accrocheur à tue-tête avec Lisa.

Après une année sabbatique durant laquelle Lisa s’est concentrée sur la réalisation d’albums (Edith Butler, Jacques Surette) et la direction artistique, elle est retournée à l’écriture et la composition. Avec la sortie de Pourquoi faire aujourd’hui, l’Acadienne se prépare à reprendre les devants de la scène et fait preuve d’audace en empruntant de nouvelles directions musicales.

Étienne Fletcher

Étienne Fletcher – Entre-deux

Dans un son pop-folk alternatif qu’il s’est créé sur mesure, Étienne Fletcher tire son épingle du jeu. Fort des vocables dont il use pour produire des images aussi émouvantes qu’humaines, l’auteur-compositeur-interprète et musicien originaire de la Saskatchewan s’avance aujourd’hui, riche de dix nouvelles chansons.

Entre-deux se révèle à la fois planant et costaud. S’ouvrant sur l’excellente Cher ami qui donne le ton sur ce plan, il se distingue par ses rythmes efficaces. De cette dernière en passant par L’intrus, extrait lancé au début septembre, ou par Homestead et Waiting on You, l’artiste démontre tout au long de l’album sa capacité à nous habiter grâce aux chansons qu’il met au monde. Porteur de belles mélodies, Entre-deux s’avère également extrêmement touchant. Tandis que Pour Jean devient une délicate pause durant laquelle on s’imagine pleurer doucement de trop plein, Jeu de mémoire risque aussi de mouiller quelques yeux en posant un regard bouleversant sur la maladie d’Alzheimer.

Et si les pièces Entre la mort et moiDeux par deuxToi et moi font discrètement écho au titre du disque qui les englobe toutes, il faut dire qu’en faisant le tour de son horizon, une grande bienveillance s’en dégage aussi.

Étienne Fletcher trouve les mots, les bons, pour traduire en chansons la vie, la mort, et ce qui respire entre les deux.

Alexandra Moreno

Photo officielle Alexandra Moreno

Indie Montréal et IMTL Presse sont très heureux de vous informer que l’auteure-compositrice et interprète Alexandra Moreno a dévoilé le single Mirror le 1eroctobre dernier issu de son album à paraître le 22 octobre prochain : temp•e•rance.

temp•e•rance est son premier album, fruit d’une quête identitaire qui s’est développé lors de son road trip vers l’Ouest canadien et les États-Unis. Bilingue, ce mini album de huit chansons se divise en trois chapitres orientés avec trois collaborateurs qui ont travaillé sur la réalisation. Dans presque toutes les chansons, on retrouve des sons de la nature (océan, oiseaux, feu de camp, bruits de pas) enregistrés lors de son périple en Colombie-Britannique.

Après avoir sorti Un vol pour ma tête le 22 août dernier, Alexandra Moreno nous fait découvrir le deuxième single issu de temp•e•rance : Mirror dont la sortie était prévue le 1er octobre. Écrite à Vancouver et inspirée de relations personnelles douloureuses, cette chanson parle de l’effet miroir quand une personne nie la perception de ce que l’on reflète.

Gabrielle et Alain

Photo officielle Geneviève et Alain

Le duo et couple d’auteurs-compositeurs-interprètes Geneviève et Alain dévoile un 3e album en carrière, J’attends encore. Les deux artistes nous présentent aujourd’hui la 2e moitié de leur projet musical pour lequel les 5 premières chansons furent lancées au printemps dernier dans le cadre de la sortie du EP numérique J’attends.

Enregistré au Wild Studio et réalisé par Carl Bastien (Daniel Bélanger, Damien Robitaille, Dumas), J’attends encore est composé de 10 titres originaux qui marient le folk et le pop avec douceur et complicité. Inspirées par de longues marches en forêt et le temps de réflexion que celles-ci leur ont permis, les chansons de ce 3e album sont arrivées naturellement.

Conçu dans le détail afin de transporter la personne qui l’écoute dans leur univers réconfortant, l’album unit Geneviève au piano, Alain à la guitare, Carl à la basse et rassemble des cuivres, percussions électroniques et harmonies vocales de sorte à créer un son unique et actuel. L’album met en lumière le talent d’auteur-compositeur du duo avec des chansons sur l’amour, l’apprentissage et le temps qui passe. Le titre J’attends encore fait subtilement référence à tout ce qui a été mis sur pause au cours de la dernière année et demie et certaines chansons les ont d’ailleurs eux-mêmes aidé à traverser les épreuves de la pandémie. J’attends encore est un retour à la simplicité, fidèle à leur formule duo en spectacle, tout en y ajoutant une touche de modernité. Sur disque et sur scène, on ressent leur complicité qui a mûri depuis leurs premières chansons communes nées en 2016.

Bon Enfant

Camille Gladu-Drouin – Bon Enfant

Bon Enfant s’étoffe comme on s’appartient : toujours davantage. Commissaires de nos mémoires autant que reflets unanimes de la part des muses en nous, Daphné BrissetteGuillaume ChiassonMélissa FortinAlex Burger et Étienne Côté arrivent ailleurs, affectant un rock extirpé d’il y a un demi-siècle dans un contexte québécois actuel. Diorama, deuxième album du groupe, traite de l’amour, vertigineux ou comme un chandail trop grand, c’est à la fois molletonné et duveteux, et c’est sorti le 1er octobre dernier.

Bon Enfant commençait à profiter des fruits de son premier album paru en 2019 quand tout s’est éteint et qu’il a fallu commencer à voir la vie à travers un écran ou des vitres d’appartement. Le processus de création s’est déroulé en parallèle des habitudes, dans des abris coupés d’apports externes. Ça ne se retrouve pas dans les thèmes, mais ça aura permis de faire du studio un concentré d’incubation où tout s’est délié parce qu’il fallait que le couvercle fasse « pop ».

Nouvel aboutissement d’un groupe tenant à se surprendre lui-même pour nous en communiquer l’effet, Bon Enfant avance ici des idées pour lesquelles chacun n’était pas encore prêt lors du premier album.

Gabrielle Goulet

Gabrielle Goulet crédit photo Troy St-Louis

Après avoir fracassé le monde du country francophone avec son album Elle sait paru en 2017, Gabrielle Goulet fait un retour attendu avec une nouvelle composition et annonce la sortie d’un album pour 2022. Depuis ses débuts, l’auteure-compositrice-interprète franco-ontarienne fait des vagues, tant au Québec qu’en Ontario.

Première sortie musicale depuis 2018, J’aimerais te dire marque le retour de l’artiste après une pause volontaire pour prendre soin de sa santé mentale. Réalisée par John Nathaniel, et co-écrite par ce dernier et Gabrielle Goulet, la chanson poignante met en lumière les luttes quotidiennes des personnes souffrant d’anxiété et de dépression. J’aimerais te dire est ce sentiment qu’il est souvent plus facile de faire semblant, même si au fond, on souhaiterait pouvoir exprimer comment on se sent vraiment. Avec la journée mondiale de la santé mentale qui arrive le 10 octobre prochain et la dernière année et demie qui a été difficile pour tous, J’aimerais te dire arrive à point. La chanson est disponible dès maintenant sur toutes les plateformes numériques.

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email