un magazine web axé sur la culture d’ici

Les nouveautés à voir et entendre

Allez! Dehors! Avant le retour de vos téléromans

© Parc Jean Drapeau

Par:

La température des premiers jours de 2021 nous permet de profiter pleinement des sports d’hiver que nous offre notre belle Métropole. Pourquoi ne pas en abuser!? Puis, le retour de vos feuilletons qui vous offriront des moments d’évasions.

Bonne semaine à vous tous et bon début d’année!

Parc Jean Drapeau

© Parc Jean Drapeau

Même si l’hiver arrive officiellement que le 21 décembre, c’est avec enthousiasme que la Société du parc Jean-Drapeau (SPJD) dévoile les grandes lignes de sa nouvelle offre hivernale qui s’échelonnera au 7 mars 2021. Une offre accessible à tous, située sur un terrain de jeu unique au milieu du fleuve Saint-Laurent et dotée d’un accès facile par métro. Grâce à la participation financière du Gouvernement du Québec, la Société du parc Jean-Drapeau bonifie son offre hivernale et permet aux usagers de profiter pleinement des joies de l’hiver en ville. Cet hiver, même si la pandémie a forcé l’annulation de l’édition 2021 de la Fête des neiges de Montréal, pas question de rester encabanés!

Rester actif même en hiver
Qu’ils soient adeptes des sports de glisse, fondeurs, cyclistes, grimpeurs, randonneurs ou simplement amoureux de la nature, le parc Jean-Drapeau sera prêt à tous les accueillir cet hiver. Il faudra compter sur la collaboration de dame nature pour la mise en place de certaines activités, mais heureusement, on annonce un hiver doux et enneigé!

C’est d’abord à l’Espace 67 que sont conviés les visiteurs avec l’aménagement d’une patinoire réfrigérée et d’une aire de glisse libre. Petits et grands pourront donc apporter leurs patins et luges afin de passer un moment agréable en famille en admirant la vue sur la métropole. Une musique d’ambiance viendra animer le site grâce à la complicité de Radio-Canada, qui s’associe cette année à l’offre hivernale du Parc. C’est donc un rendez-vous à la Patinoire Radio-Canada OHdio! Enfilez vos patins, puis baladez-vous au son d’ambiances et de listes d’écoute musicales réconfortantes de l’appli Radio-Canada OHdio, spécialement concoctées pour vous.

Deux pistes de ski de fond de style classique seront balisées et entretenues afin de permettre aux fondeurs de pratiquer leur sport. Un premier parcours d’initiation sera aménagé à l’Espace 67 de l’Île Sainte-Hélène et un second, d’une distance de 5 kilomètres, sur l’Île Notre-Dame. Des cours d’initiation gratuits seront aussi offerts par Ski de fond Montréal, en respect des mesures sanitaires qui seront en place cet hiver.

Les adeptes de Fat bike, auront pour leur part accès à des pistes sinueuses, des sous-bois et de nombreux dénivelés dans les sentiers du mont Boullé de l’île Sainte-Hélène. De plus, la paroi d’escalade du parc Jean-Drapeau se métamorphosera en un véritable mur de glace où les grimpeurs pourront s’adonner à leur activité préférée.

Le parc Jean-Drapeau mettra également à la disposition des visiteurs de l’équipement en location (patins, ski de fond, Fat bike, raquettes, etc.) qui sera gratuit pour les résidents de Montréal de moins de 18 ans. (Plus de détails à venir sur le site internet du parc Jean-Drapeau). La Société du parc Jean-Drapeau invite par ailleurs les visiteurs à respecter les 7 principes du programme Sans trace pour la pratique d’activités de plein air durable et responsable, afin de protéger le patrimoine naturel et minimiser les impacts sur l’environnement.

Apprécier la nature
Bien que les sentiers pédestres du parc Jean-Drapeau soient accessibles tous les jours de l’année, les randonneurs pourront venir se dégourdir sur un parcours d’environ 2 km bordé d’affiches explicatives en lien avec des œuvres d’art public et bâtiments patrimoniaux. En raquette, il sera possible de parcourir la Plaine des jeux et les sentiers boisés entourant le mont Boullé, afin d’en apprendre davantage sur l’histoire de l’Île Sainte-Hélène grâce à des panneaux explicatifs développés en collaboration avec le Musée Stewart.

Les fervents d’observation d’oiseaux sont invités à venir admirer les mésanges, sittelles, pics et autres oiseaux qui font du Parc leur maison. En collaboration avec l’organisme QuébecOiseaux, des mangeoires seront installées dans les boisés près du Complexe aquatique afin d’en faciliter l’observation.

Mesures sanitaires et de sécurité
La Société du parc Jean-Drapeau s’est préparée à accueillir les visiteurs avec des plans d’action concrets, afin de respecter les mesures de santé et de sécurité en temps de pandémie.

À propos de la Société du parc Jean-Drapeau
À deux pas de chez vous, le parc Jean-Drapeau offre une panoplie d’attractions récréotouristiques qui en font un endroit unique au Canada. Facilement accessible en métro, l’utilisation du transport collectif pour se rendre au Parc est fortement recommandée afin de faire de votre visite une expérience des plus agréables.

Pour tout savoir sur les activités du parc Jean-Drapeau, visitez le parcjeandrapeau.com ou suivez-nous sur les médias sociaux @parcjeandrapeau

LE RETOUR TÉLÉVISUEL

© District 31 – Radio-Canada

TVA

L’Echappée 4 janvier TVA

© Yan Turcotte – TVA L’Échappée

Après avoir accumulé des preuves suffisantes, Marie-Louise interroge Joëlle au sujet de la mort de Madeleine Trudeau. La jeune femme sera-t-elle accusée ? Le décès de sa mère et les récents événements pèsent lourd sur Jules, qui peine à sortir de sa torpeur. Le dossier de Manu continue de troubler Robin, et de nouvelles menaces planent sur Stéphane.

Coup sur coup, Stéphane Giroux a été forcé de faire le deuil du petit Émile et celui de son amoureuse, Kim Labonté. « On ne peut plus douter que Stéphane a des liens avec des groupes dangereux. Il fait ce qu’il peut pour se tirer du pétrin et pour protéger les enfants de Kim, mais il risque de s’enfoncer », annonce l’auteure Mylène Chollet.

RADIO-CANADA

5e Rang 5 janvier 21h Radio-Canada

© 5e Rang – Radio-Canada

Le crime organisé ne fait pas relâche à Valmont. Marie-Luce (Maude Guérin) et ses complices sont-elles allées trop loin avec Malouin (Maxime Cormier)? Fred (Maxim Gaudette) se fait sermonner par Ménard (Jean L’Italien) et le nouveau lieutenant est enfin révélé. Marie-Louise (Martine Francke) fait bien comprendre à Faubert (Antoine Durand) qu’il a intérêt à marcher droit. Les nouvelles fréquentations de Simon (Simon Pigeon) sont source de confrontation avec sa mère. Paul (Luc Senay) réserve une belle surprise à Corinne (Sonia Vachon). Pendant que Francine (Muriel Dutil) fait une annonce étonnante au restaurant de Mireille (Geneviève Brouillette).

District 31 dès le 4 janvier 19h du lundi au jeudi Radio-Canada

© District 31 – Radio-Canada

Résumé du dernier épisode

Nesly (Karl Walcott) se présente avec une coiffeuse qu’il vient d’arrêter parce qu’elle a mis le feu aux cheveux d’un client. Cette dernière, Amélie Morais (Mélanie Langlais), est interrogée par Florence et Noélie (Catherine Proulx-Lemay et Catherine St-Laurent). En dernier plan, on voit l’équipe du District 31 qui se pointe chez l’ex de Gabrielle Simard (Geneviève Brouillette), Francis (Frédérick De Grandpré), qui, à moitié ivre, dégrise rapidement à la vue du corps inanimé de Virginie Francoeur (Catherine-Audrey Lachapelle)

Une autre histoire 4 janvier 20h Radio-Canada

© Une autre histoire – Radio-Canada

Anémone (Marina Orsini), qui devait se présenter au poste de police pour se dénoncer, est introuvable, ce qui inquiète Émilien (Patrice Godin), Simon (Mikhaïl Ahooja) et son avocate (Sophie Paradis) au plus haut point. Alerté par les autorités, Stéphane Duval (Michel Olivier Girard), un enquêteur de la police de Belleville, interroge Vincent Gagnon (Sébastien Ricard) au sujet de la disparition d’Anémone. Ce dernier aurait-il quelque chose à cacher ? Dû au départ de Benjamin (Guillaume Cyr) suite à l’annonce de sa grossesse, Caroline (Debbie Lynch-White) se retrouve seule et sollicite l’aide de Suzon (Stéphane Jacques). Jean-Olivier (Adam Kosh) cherche qui est derrière l’agression dont il a été victime. Ron (Vincent Graton) encore sous le choc de savoir que Valaire (Steve Banner) est le père biologique de Caroline, rechute sans se douter qu’un autre
événement viendra chambouler sa vie et celle de Patricia (Marie Turgeon). Sébastien (Benoît McGinnis) continue de saboter son couple avec Érik (Philippe Thibault-Denis) en profitant des hommes qu’il séduit pour engourdir sa peine suite à son récent diagnostic. Sophie (Nathalie Coupal) rend visite à Paul Provencher (Daniel Gadouas) sous prétexte de vouloir lui tenir compagnie. Quelles sont ses réelles intentions?

Trop 4 janvier 19h30 Radio-Canada

© Trop – Radio-Canada

TROP. Au retour du voyage en Islande, Isabelle (Evelyne Brochu) quitte La Station et se lance en affaires. Elle  inaugure enfin son nouveau projet : Le Saman, un resto-bar-spectacle pour les artistes émergents. Isabelle  et Marc-Antoine (Éric Bruneau) forment à nouveau en couple, mais les deux sont vite aspirés par le  travail. Trouveront-ils le moyen de garder la flamme vivante? Une grossesse surprise vient jeter un  doute sur la nouvelle vie qu’Isabelle a choisie. Marc-Antoine tente tant bien que mal de soutenir Isabelle et  de prendre sa place.

Maintenant qu’elle accepte mieux sa condition, Anaïs (Virginie Fortin) veut expérimenter, et tester ses  limites. Sa vie doit être extraordinaire coûte que coûte. Toujours aussi complices, elle et Romain (Pierre-Yves Cardinal) poussent leur relation à un autre niveau et expérimentent le couple ouvert. Et comme  promis, Anaïs fera don de ses ovules à Rachel (Macha Limonchik) qui veut devenir mère à tout prix.

De leur côté, Manuela (Alice Pascual) et Samir (Mehdi Bousaidan), récemment séparés, tentent de  retomber sur leurs pattes. Manuela profite de ses semaines de célibat pour découvrir son côté plus wild…

LES NOUVEAUTÉS

Les mecs 6 janvier 21h30 Radio-Canada

© Les mecs – Radio-Canada

LES MECS raconte une histoire d’amitié entre hommes, avec leurs codes, leurs tabous, leurs secrets et leur façon de voir la vie. La série met en vedette Christian Bégin, Normand Daneau, Alexis Martin et Yanic Truesdale dans les rôles de Christian, Martin, Simon et Étienne, quatre amis de toujours qui sont arrivés, tant bien que mal, à l’âge des remises en question. Hantés par les défaites de leur existence, bousculés par le temps qui s’accélère et animés par leurs désirs inassouvis, ils abordent l’avant-dernier droit de leur vie en réalisant qu’on a beau dire et faire ce qu’on veut, en bout de ligne, on est toujours seul quand il s’agit d’affronter l’absolu. Nous faisons connaissance avec eux alors que Simon se réfugie chez Christian après s’être séparé de Geneviève (Lynda Johnson), la femme qui partage sa vie depuis plus d’une vingtaine d’années. Une éclatante distribution accompagnera les quatre personnages principaux dont Nathalie Mallette, dans le rôle de Sophie, et Julie Ménard, Béatrice Picard, Laurence Barrette, Myriam Debonville et Alexandre Nachi.

La Maison Bleue 6 janvier 21h Radio-Canada

© La Maison Bleue – Radio-Canada

LA MAISON BLEUE Jacques Hamelin est le 4e président de la République du Québec depuis le Référendum de 1995. Sa cote de popularité est au plus bas et fait craindre le pire. Pour se maintenir au pouvoir et sauver sa réputation dans l’Histoire, il lui faut un projet mobilisateur. Tel est le point de départ de LA MAISONBLEUE, une comédie mordante sur la vie privée et publique du président et de son entourage.

En vedette Guy Nadon entouré d’une formidable distribution : Anne-Marie Cadieux, Anyjeanne Savaria, Roger Léger, Geneviève Schmidt, Claude Despins, Simon Beaulé-Bulman, Dominic Paquet, Richardson Zéphir, Karl Farah, Bruce Gregory Dinsmore, Daniel Savoie, Hamidou Savadogo, Maryève Alary, François Hubert-Fiola, Myriam Leblanc, Frédéric Pierre et Michée Bayavuge.

Tandis qu’il est attaqué de toute part et que le Bloc canadien progresse dans les sondages avec la promesse d’un référendum sur le retour du Québec dans la fédération canadienne, le président Hamelin doit absolument renverser la vapeur. Voulant profiter de ce contexte, le président des États-Unis, en quête d’espace et de ressources naturelles, lui propose un échange de territoire : un bout de Floride contre une partie du Grand Nord du Québec.

Hamelin croit qu’il a peut-être trouvé le projet de société rassembleur et populaire qu’il attendait depuis longtemps : faire en sorte qu’on ne puisse plus dire « Mon pays ce n’est pas un pays, c’est l’hiver ». Mais il y a loin de la coupe aux lèvres…
LA MAISONBLEUE est une fable humoristique sur les hauts et les bas du pouvoir avec des personnages qui gèrent ce nouveau pays au meilleur de leurs capacités, capacités parfois limitées, parfois cariées par des ambitions personnelles.

Sports d’hiver

© Patin patin

En hiver, on patine sur l’étang arboré à l’éclairage tamisé du parc La Fontaine, ou près du sommet du parc du Mont-Royal, au lac des Castors, où l’on peut également faire du ski de fond ou un circuit en raquette en compagnie d’un guide expérimenté. Chaussez vos propres patins ou louez-en, ainsi que d’autres articles de sports d’hiver, sur place.

Découvrez les jardins enneigés du Jardin botanique de Montréal et essayez les pistes de ski de fond du parc voisin, le parc Maisonneuve. Évadez-vous au parc Jean-Drapeauet profitez de leur programmation hivernale extérieure qui inclut entre autre la nouvelle Patinoire Radio-Canada OHdio. La location d’équipement est disponible sur place.

Si vous avez votre propre équipement, vous pouvez faire du ski de fond et de la raquette dans les beaux sentiers des parcs Maisonneuve ou parc jean-Drapeau, ou faire une escapade guidée d’une journée à Tremblant, où faire du ski alpin, de la planche à neige, du ski de fond ou de la raquette, ou à d’autres stations des Laurentides, des Cantons-de-l’Est, de la Montérégie ou de Lanaudière.

En ville comme en campagne, vous devez impérativement respecter une véritable tradition québécoise, prendre un repas dans une cabane à sucre où, de la fin février au début avril, vous mangerez des saucisses, des crêpes, de la tourtière (et bien plus encore) et digérerez à bord d’une calèche qui vous baladera dans une érablière enneigée.

Spectacle virtuel

© Boogie Wonder Band

BOOGIE WONDER BAND

8 janvier 2021 à 20H00
25e anniversaire

Grande première virtuelle: Le Boogie Wonder Band célèbre son 25e anniversaire!

Nous sommes extrêmement fébriles de lancer notre tournée 25e anniversaire avec un spectacle live virtuel où nos fans à travers le monde entier pourront faire la fête!
Joignez-vous en toute sécurité à ce grand party disco dans le confort de votre foyer.

Site: livedanstonsalon.com

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email