Les Grands Ballets : Kaguyahime

Un ballet oriental grandiose 

IMG_3419

©Véronyc Vachon/MatTv.ca

Par Pascal Leblanc

C’était soir de première, jeudi dernier, à la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts, pour le ballet Kaguyahime, Légende du Japon. Kaguyahime, princesse au coeur de cette fable orientale, est un personnage inspiré d’un conte populaire japonais du Xe siècle. Avec une scénographie à couper le souffle, tous tableaux confondus, qui nous transporte dans un univers mystique et épique, nous assistons au destin de Kaguyahime, jeune femme à la beauté exceptionnelle qui fait l’envie de plusieurs princes, se bousculant à la porte du vaillant coupeur de bambou l’ayant pris sous son aile, lorsqu’elle était enfant.

IMG_3512

Ce ballet contemporain, basé sur des techniques classiques, impressionne par l’habileté et la fluidité des artistes. Les scènes de combat sont efficaces et enlevantes, portées par l’ensemble japonais de percussions Kodo, ainsi que l’orchestre des Grands Ballets Canadiens de Montréal, présent tout au long du spectacle, qui nous bercent vers des temps résolument plus anciens, avec des instruments et des sons orientaux. Sarah Kingston, qui incarne la princesse Kaguyahime, brille par son élégance, sa finesse et sa délicatesse. Avec raison, les artisans du spectacle eurent droit, à la fin du spectacle, à une ovation de plusieurs minutes.

IMG_3465

 

Crédit photo: ©Véronyc Vachon/MatTv.ca

Vous pourriez aussi aimer...