Les finalistes du GAMIQ sont annoncés

Loud Lary Ajust mène le bal avec 5 nominations

10697370_739676209448659_8555237035574734546_o

©John Londono

par Mélissa Thibodeau

C’était au tour du Gala Alternatif de la Musique Indépendante du Québec d’annoncer ses finalistes hier soir. Pour les fans de musique indépendante québécoise, c’est un événement devenu incontournable depuis maintenant presque 10 ans. La remise des prix aura lieu le dimanche 29 novembre au Bain Mathieu (2915, Ontario Est).

Patrice Caron, président-fondateur du GAMIQ, a dévoilé les finalistes et les artistes qui performeront au Musée du rock’n’roll, face à cet espèce de labyrinthe qu’est le chantier de la rue Ontario Est. On nous indique qu’il s’agit de la plus grosse édition à ce jour : 146 nommés, 25 prix Lucien — nouveauté cette année en hommage à Aut’chose, qui sera intronisé à l’occasion de la soirée —, 25 catégories et près de 20 prestations.

L’heureux événement, qui avait lieu depuis quelques années au Théâtre Plaza, aura plutôt lieu au Bain Mathieu cette année. Animé par Robert Nelson, connu pour son travail au sein du collectif Alaclair Ensemble ainsi que pour avoir fondé Le Punch Club, la soirée GAMIQ #10 aura une saveur hawaïenne avec comme orchestre maison le Maï Taï Orchestra. Ça va bien se prendre à la fin novembre, ça!

Il y aura également des performances de Deux Pouilles en cavale, Hashed Out, Sandveiss, Lubik, Oromocto Diamond, Les Conards à l’Orange, Beat Market, Debbie Tebbs, Millimetrik, Toast Dawg + Kenlo & Yes McCan, Eman X Vlooper, Corridor, Safia Nolin, Benoit Paradis Trio, Orkestar Criminal. On annoncera en octobre d’autres talents qui s’ajouteront à cette liste.

 

Les nommés…

Tout de go, on remarque que c’est le trio rap Loud Lary Ajust qui mène le palmarès avec 5 nominations : Album rap de l’année, Artiste de l’année, Vidéoclip de l’année pour Blue Volvo, Spectacle de l’année et Chanson de l’année pour Blue Volvo. Vraiment pas loin derrière, on retrouve Félix Dyotte (ex-membre du groupe Chinatown), le duo Milk & Bone et l’auteure-compositrice-interprète Kandle avec trois nominations chacun.

Notez qu’il sera possible pour le public de voter pour leurs favoris dans 10 de ces catégories (marquées par un *). Pour faire votre choix : www.gamiq.net

Album pop de l’année

Domlebo – Bricolages
Félix Dyotte – Félix Dyotte
Geneviève et Matthieu – La Jamésie ostie/Les Enfants du plomb
Guillaume Beauregard – D’étoiles, de pluie et de cendres
Jérôme Minière – Une île
Julie Blanche – Julie Blanche
Milk & Bone – Little Mourning
Navert – Temps bipolaire
Secret Sun – Cold Coast

Album rock de l’année

Chocolat – Tss Tss
Dany Placard – Santa Maria
Deux Pouilles en Cavale – Tambour et temps morts
Femme Accident – Hum
Lubik – Jusqu’au Boutte
Les Marinellis – Ile de rêve
Ponctuation – La réalité nous suffit

EP rock de l’année

Choses Sauvages – Japanese Jazz
Heat – Rooms EP
She Serpent – She Serpent
The Muscadettes – Side A
Ultrapterodactyle – Sludge Pop

Album indie rock de l’année

Bernhari – Bernhari
Julien Sagot – Valse 333
La Bronze – La Bronze
Oromocto Diamond – Opononi
Poni – Poni

Album folk de l’année

Anique Granger – Aimer comme une émeute
Bears of Legend – Ghostwritten Chronicles
Coco Méliès – Lighthouse
Elliot Maginot – Young/Old/Everything.in.between
Fire/Works – Shenanigans
Kandle – In Flames
Phil Moreau – Paratonnerre
The Loodies – The Loodies
Tire le Coyote – Panorama
Willows – Willows

EP folk de l’année

Feathers – Unions
Jane Ehrhardt – Terminus
Mentana – Western Soil
Saratoga – Saratoga
The Great Novel – Buffalo Trace

Album heavy (punk & metal) de l’année

Carotté – Punklore et Trashdition
Kraspoutine – Plus Grand Que Satan
Krokmitën – Omicron-Omega
Reanimator – Horns Up
Sandveiss – Scream Queen

Album musique électronique de l’année

Alexeï Kawolski – My DC offset fields and the leftovers
Boundary – Still Life
Debbie Tebbs – UP!
Hologramme – Hologramme
Pierre Kwenders – Le dernier empereur bantou

EP musique électronique de l’année

Dear Criminals – Strip
KenLo Craqnuques – Rue Sicard
Le Couleur – Dolce Désir EP
Syzzors – Leo
Toast Dawg – Brazivilain Volume II

Album rap de l’année

Alaclair Ensemble – Tout est impossible
Eman x Vlooper – XXL
Kick & Snare (l’Algorythme présente) – Retour en arrière B – Side vol. 1
Loud Lary Ajust – Blue Volvo
Socalled – Peoplewatching

Album ou EP roots de l’année

Canailles – Ronds-points
Face-T – EP1
Oktopus – Lever l’encre
Olivier Brousseau – La ligne du temps
ORKESTAR KRIMINAL – TUMMEL

Album jazz/contemporain de l’année

Benoit Paradis Trio – T’as tu toute?
Ellwood Epps / Yves Charuest – La passe
Le Hot Club de ma Rue – Le Hot Club de ma rue
Mathieu Bellemare – Chants des Marais et des Morts
Olivier Babaz trio – Virages

Album expérimental de l’année

Automatisme – Automatisme 3
Bord à Bord – Bord à Bord
Jardin Mécanique – La sinistre histoire du théâtre Tintamarre épisode 2
(swedish) Death Polka – 38 Minutes
thisquietarmy – Anthems for Catharsis

* Meilleur clip de l’année

Antoine Corriveau – Printemps, printemps
Canailles – Texas
Das Mortäl – La Pussy
Eman X Vlooper – Les pauvres
Kandle – Not Up To Me
Koriass – Américain
Le Couleur – Club Italien
Loud Lary Ajust – Blue Volvo
Philippe Brach – C’est tout oublié
Tire le Coyote – Ma révolution tranquille

* Révélation de l’année

Félix Dyotte
Julie Blanche
La Bronze
Lubik
Milk & Bone
Poni
Rosie Valland
Safia Nolin
Saratoga
Syzzors

* Artiste de l’année

Chocolat (LP)
Eman X Vlooper
Loud Lary Ajust
Kandle
Pierre Kwenders

Auteur-Compositeur de l’année

Benoit Paradis
Elliot Maginot
Félix Dyotte
Julien Sagot
Michel Olivier-Gasse (Saratoga)

* Chanson de l’année

Coconut Water – Milk & Bone
Concerto Rock – Le Couleur
XOXO – Loud Lary Ajust
Publi-Sac – Eman X Vlooper
Vivre avec les animaux – Geneviève et Matthieu

* Spectacle de l’année

Alaclair Ensemble
Canailles
Jardin Mécanique
Loud Lary Ajust
Socalled

* Salle de spectacles de l’année

Le Cercle (Québec)
Le Divan Orange (Montréal)
L’Ouvre-boîte culturel (Baie-Comeau)
Ritz PDB (Montréal)
Le Zaricot (St-Hyacinthe)

* Festival de musique de l’année

Le Festif (Baie St-Paul)
FME (Rouyn)
La Grosse Lanterne (Béthanie)
MRCY (Laval)
Pop Montreal (Montréal)

* Illustration d’album de l’année

Louis-Alexandre Beauregard – Ponctuation/La réalité nous suffit
Gab Pelletier, Annie Carbo, Vincent Giard, Marie-Pascale Hardy – Oromocto Diamond/Opoponi
Bosslab Design – Alaclair Ensemble/Tout est impossible
Étienne Martin, Dominique Desbiens, Valérie Paquette – Julien Sagot/Valse 333
Healty Pants – Socalled/Peoplewatching

* Maison de disques de l’année

Bonsound Records
Coyote Records
Dare To Care
Simone Records
Slam Disques

Agence de spectacles de l’année

District 7
Extensive Enterprises
Heavy Trip
Indie Montréal
Preste

* Média de l’année

Le Canal Auditif
CISM 89,3
Cult MTL
ecoutedonc.ca
Feu à volonté

 

À propos du GAMIQ

Depuis 2006, le GAMIQ souligne les nouveaux talents du Québec en décernant des prix aux musiciens ayant récolté la faveur du public et les votes des intervenants culturels du milieu émergent. Cette remise de prix a lieu lors d’un événement musical éclaté tenu en fin de saison culturelle d’automne, mettant en vedette autant les talents confirmés que ceux en émergence, avec la meilleure musique qui se fait dans le moment au Québec. C’est un incontournable pour quiconque s’intéresse de près ou de loin à la scène musicale d’ici sous toutes ses formes.

Vous pourriez aussi aimer...