Le retour de Robert en CharleboisScope

Le spectacle festif est de retour pour quelques représentations en décembre

©Photo officielle

Par: Myriam Bercier

Le mercredi 4 décembre 2019 a eu lieu l’une des supplémentaires du spectacle Robert en CharleboisScope à la Salle de Wilfrid Pelletier de la Place des Arts de Montréal.

L’auteur-compositeur-interprète de 75 ans est incroyablement en forme et il le prouve fort bien avec son dernier spectacle, qui est un bon pot-pourri de ses meilleures chansons.  Le spectacle s’ouvre avec des extraits d’entrevue, d’archives personnelles et extraits documentaires. Les projections, faites sur des écrans géants, sont le travail de deux studios médias d’envergure, soit 4U2C et Champagne Club Sandwich. Ces deux compagnies ont mis en projection des œuvres visuelles et des animations d’images qui (re)plongent le spectateur dans les années 1960 à 1980, faisant ainsi un clin d’œil à des moments phares de la carrière du chanteur. La chanson Mon Pays, notamment, a été ponctué d’un clip mettant en vedette Robert Charlebois dans le rôle du personnage de sa chanson.

©Photo officielle

Un moment fort du spectacle a été l’interprétation de la chanson Ordinaire : pendant la prestation, des projections de Charlebois datant de quelques dizaines d’années et de lui au moment de la performance s’alternait en noir et blanc, illustrant ainsi l’évolution du chanteur et le fait qu’il n’est clairement pas aussi «ordinaire» qu’il croyait l’être.

©Photo officielle

Une caméra était en effet placée devant le chanteur, ce qui permettait de le voir en simultané. Parfois, son image était modifiée, par exemple, comme si on le regardait au travers d’un kaléidoscope. L’artiste impressionne par son énergie et sa puissance vocale, notamment dans ses chansons Entre deux joints et  Fu Man Chu. Il se déhanche avec la même énergie qu’au pic de sa carrière, pour le plus grand plaisir de ses fans. Le spectacle a beaucoup joué avec les lumières, passant de moments avec beaucoup de jeux de succession à des moments dans le noir le plus total, avec seulement l’artiste d’illuminé.

Une invitée surprise est également venue le rejoindre sur scène durant le spectacle : Louise Forestier, la voix complice de celle de Charlebois sur son grand succès Lindberg, qu’ils ont d’ailleurs interprété au grand plaisir de la salle. La chanteuse a offert des performances impressionnantes, et le public l’a d’ailleurs acclamé en lui offrant une ovation.

©Photo officielle

Le public, à la fin du spectacle, en a redemandé, allant jusqu’à ramener Robert Charlebois trois fois sur scène.

Si vous le manquez à Montréal au mois de décembre, ne vous inquiétez pas! Il sera de retour à Québec le 26 et 27 mars 2020, à Montréal le 16, 17 et 18 avril 2020 et à Trois-Rivières le 28 et 29 août 2020.

Vous pourriez aussi aimer...