Le retour de Mamma Mia!

Jour de première médiatique 

© Laurence Labat/Photo officielle

Par : Ariane Dostaler

Le 14 décembre dernier avait lieu la première du retour de Mamma Mia par Juste pour rire. La musique du mythique groupe ABBA, les décors enchanteurs de la Grèce, les dialogues punchés, la comédie musicale Mamma Mia avait encore bien d’autres raisons de revenir sur les planches du Théâtre Saint-Denis. En effet, présentée tout l’été, cette pièce théâtrale revient du 14 au 28 décembre à Montréal dans une version où les chansons sont uniquement en version française.

Bon remède contre la grisaille de décembre, Mamma Mia, et toutes les productions musicales de Juste pour rire d’ailleurs, ont le pouvoir de mettre en lumière des grands talents. En effet, la jeune Romane Denis, qui incarne le personnage de Sophie, est dans un rôle parfait pour elle, loin de ce en quoi on a pu la découvrir au petit écran. Elle nous disait en entrevue avant le spectacle qu’elle était très heureuse de retrouver ses longs cheveux blonds et son rôle de Sophie pour le mois de décembre. Sa voix magnifique et son talent d’actrice la font rayonner sur scène aux côtés de Joëlle Lanctôt, qui joue sa mère. Joëlle a d’ailleurs reçu une belle mention à la fin de cette première médiatique samedi dernier. En effet, le Théâtre Saint-Denis l’a félicité pour sa 190e représentation dans ses trois derniers rôles principaux consécutifs des productions Juste pour rire. L’actrice s’est, en effet, glissée dans la peau des personnages de Rizzo dans Grease, Mary Poppins dans la pièce du même nom et maintenant Dona dans Mamma Mia. Joëlle était très émue de cette belle attention et ses collègues à ses côtés, fiers d’elle.

Plusieurs artistes sont venus encourager les artisans de cette production. Sur le tapis rouge, la comédienne Pascal Montpetit nous disait d’ailleurs : « J’ai toujours rêvé de jouer dans une comédie musicale. Jouer un rôle qui demande à danser et chanter, c’est extraordinaire. J’ai toute mon admiration pour les artistes qui le font. » De son côté, la pétillante Béatrice Picard nous disait : « Je suis très contente que finalement on puisse traduire ces chansons-là (les chansons de ABBA). Trop souvent, on est portés à s’angliciser, alors que notre langue, c’est le français. »

Mamma Mia est présenté jusqu’au 28 décembre à Montréal.

Texte révisé par : Johanne Mathieu

Vous pourriez aussi aimer...