un magazine web axé sur la culture d’ici

Le meilleur de Lara Fabian

Lara Fabian, Diva en tout point

Lara Fabian Salle Wilfrid-Pelletier
Crédit photo: François Daoust

Par : 

Mardi dernier, c’était soir de première pour le lancement de la tournée Le meilleur de Lara Fabian de la grande Lara Fabian. Sous les projecteurs de la Salle Wilfrid-Pelletier, la star a accueillie, de façon bienveillante, son public nombreux qui l’adule depuis les tout débuts de sa carrière au Québec et qu’elle chérie tant en retour.

L’artiste, magistrale et inébranlable a interprété son répertoire de ses plus grands succès et a passé en revu celui-ci avec une joie indescriptible tant son bonheur d’être sur scène semblait si grand tant il était perceptible de loin. Un rendez-vous tant attendu de part et d’autre.

En passant par Je ne m’arrêterai pas de t’aimer, Tu t’en vas, J’y crois encore, La différence, Je t’aime, en dansant sur Papillon, Chameleon, I will love again, et finir sur un hymne à son amour envers sa terre d’accueil Je me souviens.

Lara Fabian Salle Wifrid-Pelletier Crédit photo: François Daoust

Sa voix, sans faille, fût propulsée dans l’amphithéâtre à la juste perfection. Un son qu’elle puise en elle avec un naturel désarmant et l’offre avec une puissance qui résonne au sein de chaque spectateur. Difficile de rester stoïque face à cette Diva qui, outre sa voix, elle nous transperce par son humanisme, son authenticité et sa générosité qui tous réunis nous transcendent littéralement.

Une affection partagée

Les nombreuses ovations ont fortement appuyé l’appréciation du public subjugué à l’égard de l’artiste. Combinées aux multiples marques d’amour clamées vers elle à chaque note engagée qui dévoilaient les succès de Lara.  Le regard plein de quiétude, le sourire de satisfaction et le rire gorgé de bonheur, Lara s’est laissé émouvoir à de nombreuses reprises. Transparente face à son public, ces instants ont rendu plus intimiste la soirée.

Durant la durée du spectacle, elle a étalé des pans de sa vie en y jumelant les œuvres associés à ces instants. Ses gestuelles, sa prestance sur scène, sa beauté intemporelle l’ont accompagné pendant de nombreux numéros dont sa prestation de Caruso de Lucio Dalla qui s’est méritée une ovation du parterre au plus haut des balcons.

Des clins d’œil lancé durant la soirée à des êtres qui ont accompagné Lara sur les chemins de sa vie. Notamment sa mère Luisa, partie en 2019 ainsi que sa grande amie Maurane, partie un an plus tôt avec la pièce Tu es mon autre.

Crédit photo: François Daoust

Des coups de foudres professionnels

Le public a eu droit, en première partie à la présence sur scène de Félix Lemelin. Rappelons-nous que l’artiste avec été un coup de foudre professionnel entre Lara et le demi-finaliste qui avait atterri dans le cœur et dans son équipe lors de la 6ième édition de La Voix.

Venu interpréter quatre morceaux de son album Seul à la fin paru le 8 avril dernier. Soulignant au passage son amour inconditionnel pour sa conjointe des 9 dernières années. Un artiste qui promet. La prunelle de Lara a une belle destinée musicale devant lui.

Une double surprise pour l’audience. Geneviève Jodoin, récipiendaire de la 7ième édition de La Voix a partagé Pas sans toi. L’union des deux artistes fût tout simplement parfait.

Et plus encore

La mise en scène était sous la supervision de Joël Legendre, la direction musicale de Manu Pitois et Lara a pu compter sur les voix cristallines et en parfaites harmonies des Soeurs Riverin.

La tournée de Lara se poursuivra à travers le Québec, notamment, ce soir à la Salle Wilfrid-Pelletier, le 18 juin à L’Amphithéâtre COGECO de Trois-Rivières ainsi que le 21 juin au Centre Vidéotron de Québec.

Pour vous procurez des billets pour l’un ou l’autre des spectacles de Lara, veuillez-vous rendre sur le SITE officiel de l’artiste.

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email