un magazine web axé sur la culture d’ici

Le Cirque Éloize : Celeste

La nuit tout est permis

Cabaret Celeste – Gabriel Talbot

Par: 

Le Cirque Eloize a emménagé ses pénates au célèbre et réputé Hôtel Fairmont Le Reine Elizabeth de Montréal pour les trois prochains mois. Ils ont, ensemble, unis leurs activités respectives afin d’offrir aux spectateurs une expérience hors du commun. Le Cabaret Celeste dans toute sa volupté s’y déploie pour ainsi devenir un excellent spectacle permanent.

D’une durée de 90 minutes le spectacle passe à la vitesse des étoiles filantes et il vous transportera à coup sûr vers le mystère, la sensualité et de l’éblouissement.

Cabaret Celeste – Gabriel Talbot

La clandestinité des lieux

Dès les portes franchies du Cabaret Celeste, le spectateur pourra apprécier l’expérience immersive qu’il s’apprêtera à vivre. C’est dans un décor chic et feutré qu’il découvrira, peu à peu, l’atmosphère burlesque, exotique et suave des lieux. Le tout, sous une mise en scène de Benoit Landry.

Une douzaine de personnages mystérieux sauront apporter de l’étonnement à la soirée tout en nous transportant vers un jardin illuminé au décor d’un ciel étoilé. Des gestuelles remplies de sensualité et langoureux sauront créer le suspense et l’excitation qui invitent à entrer dans le jeu car, on dit que la nuit, tout est permis.

Les touches de lumières sont là pour créer une ambiance nocturne et imposent aux silences que seules les nuits d’étés savent nous offrirent. À la fois burlesque ainsi qu’aux allures des cabarets d’autrefois où prônait l’art déco et le jazz en fond acoustique. La salle offre, d’ailleurs, la proximité entre les artistes et les spectateurs pour rendre plus intime l’expérience dans son entièreté.

Cabaret Celeste – Gabriel Talbot

Celeste et ses hôtes

Celeste c’est l’ambiance des lieux où viendront, tour à tour nous émerveiller les personnages qui habitent ses lieux. Sous la voûte du ciel, tout droit sortie des signes du zodiaque et créé par la directrice artistique Anita Bombita et par le metteur en scène Benoît Landry, les artisans sauront vous éblouir par leurs jeux d’adresses, d’équilibres et de prouesses qui plairont à un large auditoire.

Dans des robes pailletées aux styles qui semble tout droit sortir de l’époque Gatsby, Coral Egan interprète à merveille, de sa voix sensuelle, des classiques tels : Fly Me to the Moon de Frank Sinatra, Suzanne de Leonard Cohen ou Plaisirs démodés de Charles Aznavour en apportant sa touche de vocalités personnelles. Elle bouge sur scène comme une déesse sous la lune. Empreinte de liberté dans ses gestuelles qui transcendent la réalité, nous transportant en ses lieux pour nous y maintenir tel un envoûtement.

breakdance
Cabaret Celeste – Gabriel Talbot

La nuit tout est permis

Matthew Richardson, aux allures excentriques symbolisant le maître de la cérémonie, nous fait plonger dans une soirée théâtrale, acrobatique, musicale où s’y joint, à la perfection, les arts du cirque. Il anime à la perfection la soirée apportant de la légèreté avec ses innombrables blagues à doubles tranchants adaptées à un auditoire adulte mais qu’un enfant n’en verrait pas le véritable sens. Il ouvre le rideau de la soirée avec un numéro envoûtant et ensorcelant de Roue de Cyr sur lequel il s’anime sous les chants de Coral Egan.

«Dans le noir, tout devient possible»

L’exiguïté de l’espace et l’exploitation de la scène apportent un rapport intime entre les artistes et le spectateur. On entend même le souffle des exécuteurs dans les efforts d’acrobaties. Le numéro de patins à roulettes en est un bel exemple où, la vitesse, laisse au passage un vent remuer.

Outre la roue de Cyr de Matthew Richardson, on y retrouvera aussi de la pôle acrobatique, de l’équilibre sur canne et sur roue, de la jonglerie et de belles surprises inhabituelles dans le coutumier des cirques.

Cabaret Celeste – Gabriel Talbot

Le style cabaret

Une nouvelle formule proposée pour un événement de cirque à Montréal. Celeste se démarque du concept que nous sommes habitués de voir.  L’immersion proposée au spectateur dans ce contexte, apporte une relation unique entre tous qui ajoute au mystère de la soirée.

L’animation est partout dans la salle même au moment de l’entracte où il peut être intéressant de circuler dans les lieux du Cabaret pour mieux s’imprégner et vivre intensément l’expérience visuelle.

Le passage des conférences au Cabaret

Pour apporter une permanence à ce spectacle, il aura fallu faire preuve d’imagination et proposer un environnement où, d’ordinaire, des conférenciers prennent places. Repenser l’espace scénique pour accueillir les acrobaties exigées par les artistes et transformer les lieux pour leur donner une ambiance de cabaret. Défi hautement relevé par tous!

Cabaret Celeste - homme
Cabaret Celeste – Gabriel Talbot

En conclusion, je vous invite à prendre place, à votre tour, au Cabaret Celeste de l’Hôtel Fairmont Reine Elizabeth. Venez vivre un spectacle démesuré et intimiste.

Céleste prend l’affiche à Montréal et au même moment, Le Cirque Eloize propose aussi l’exposition Sous les glaces arctiques avec Mario Cyr au Centre des congrès de Québec jusqu’au 13 mars prochain.

N’hésitez pas à regarder un extrait vidéo publicitaire pour vous familiariser avec l’événement en cours et procurez vous vos billets pour le Cabaret Celeste ou pour l’exposition Sous les glaces arctiques avec Mario Cyr

Crédit photo : Gabriel Talbot

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email