La Voix VIII : Auditions à l’aveugle (1/5)

Les premières auditions à l’aveugle ne déçoivent pas!

© Site officiel

Par : Myriam Bercier

Après quelques années à ne pas écouter l’émission La Voix (ce n’était pas pour boycotter l’émission, mais par manque de temps ou l’absence de câblage dans ma maison. Oui, je viens d’apprendre que ça s’écoutait en rediffusion sur internet), me voici de retour à l’antenne de TVA pour l’écouter et en donner mes commentaires. Plutôt que de vous offrir un résumé de l’émission, je vous offrirai, au cours des cinq prochaines semaines, mon «top» des meilleurs moments de l’émission.

Et c’est parti!

5. Joffré Charles et sa confiance de mouche

© OSA IMAGES ET TVA

Le jeune homme de 22 ans, qui est également le copain d’une ancienne candidate de l’édition de La Voix de l’année dernière, Rafaëlle Roy, est arrivé sur la scène des auditions à l’aveugle avec une «confiance de mouche». Sa performance de Someone you loved a fait retourner les quatre coachs, qui semblaient sincèrement fascinés par sa voix exacte qui a su relever le défi que représente cette chanson. Il a dit que pour la première fois de sa vie, il pouvait être «fier de lui».  Il est allé avec le coach Marc Dupré, qui me semble être un match parfait pour lui. Qui sait, peut-être pourrons-nous revoir sa copine bientôt à La Voix?

4. Jean-Daniel Labrie et sa foi

© Site officiel

Dès les premières notes, j’ai été conquise par la voix de Jean-Daniel Labrie. Mais lorsqu’on a appris son parcours un peu atypique, j’ai simplement fondu. L’homme de 26 ans est directeur musical d’une église. Les quatre coachs se sont retournés pour lui, mais coup de théâtre : Marc a été bloqué par Garou. Rappelons que les coachs n’ont la possibilité de bloquer un autre coach qu’une seule fois. Malheureusement pour lui, son stratagème n’aura pas fonctionné : le candidat a décidé de faire l’aventure avec Cœur de Pirate, à la grande surprise de la principale intéressée!

3. Jazzmine et sa famille en Algérie:

La candidate de 31 ans est arrivée au Québec il y a à peu près un an et demi. Ses parents sont toujours en Algérie. Elle ne leur avait pas vraiment annoncé qu’elle faisait les auditions à l’aveugle de La Voix alors Charles Lafortune lui a présenté une vidéo dans laquelle ses parents l’encourageaient à «être une battante comme tous les jours» et lui souhaitaient bonne chance. Prise par ses émotions, elle a laissé couler quelques larmes. Son jeune fils, ne comprenant pas son émotion, s’est fâché un peu, se demandant pourquoi ses grands-parents faisaient pleurer sa maman, qui a dû expliquer qu’elle pleurait de joie. Ce moment m’a fait poussé un petit «aw» face à l’innocence de l’enfant. Malheureusement, aucun coach ne s’est retourné pour l’Algérienne.

2. Alex Burger et son humour

© OSA IMAGES ET TVA

Le jeune homme de 29 ans s’est présenté à La Voix accoutré en cowboy pour interpréter Bye bye mon cowboy de Mitsou. L’habitué des concours n’a pas laissé les coachs indifférents : Cœur de Pirate et Pierre Lapointe se sont retournés pour lui, après s’être livrés à une lutte de «bloc». La nouvelle coach a tenté de bloquer Pierre Lapointe, mais elle n’a pas réussi, contrairement à Pierre Lapointe qui a réussi. À noter que l’on a pu entendre Pierre Lapointe dire juste avant : «je suis pas sûr que je vais me sentir à l’aise si je bloque, je suis pas sûr que je vais aimer ça». Alex Burger a donc été contraint d’aller dans l’équipe de Pierre Lapointe, au grand plaisir de son nouveau coach.

1. Nathalie Viau, le numéro de cadenas de Marc Dupré

© Facebook de l’artiste

La professeure de musique à l’école primaire a offert mon moment préféré de la soirée. Pour commencer, la petite blague complètement impertinente de Marc Dupré sur le fait que son numéro de candidate est également son numéro de cadenas m’a fait rire. Après, sa surprise quand elle a vu une bonne partie de ses élèves qui s’étaient déplacé pour l’encourager m’a touchée. J’ai trouvé sa prestation vraiment intéressante. Mais la fin. LA FIN. Quand Pierre Lapointe court pour la rejoindre parce qu’il vient d’apprendre qu’elle a dû sacrifier une partie de son salaire pour enseigner la musique dans quatre écoles. Wow. J’étais contente de voir Pierre Lapointe faire ça, lui que l’on connaît pour son implication dans le dossier de la rémunération des artistes dans les plateformes de streaming comme Spotify. Ça a donné un beau moment de télévision, qui, j’espère, remettra le débat de la place de l’enseignement de la musique dans les écoles primaires.

© Facebook de La Voix

Pourrais-je conclure cette chronique sans parler de l’audition de Ginette Reno, mise en toute fin d’émission? Eh bien non. L’artiste, qui est reconnue comme «LA voix du Québec», a avoué être très stressée avant de monter sur scène : «le gras des fesses me tremble» s’exclamera-t-elle avant de monter sur scène. Évidemment, ça prendra à peu près 10 secondes aux coachs pour qu’ils la reconnaissent, le premier sera Pierre Lapointe. Ils se retourneront tous pour elle, finissant la chanson bras dessus bras dessous. Elle deviendra une super coach lors des chants de bataille.

On se donne rendez-vous la semaine prochaine pour une autre chronique!

Texte révisé par : Marie-France Boisvert

Vous pourriez aussi aimer...