La Voix V – Quatrième ronde des auditions à l’aveugle

Des talents nous filèrent entre les doigts!

LV5_AAA4_Brandon 2

Par Bella Richard

Dimanche soir dernier, une quatrième ronde des auditions à l’aveugle se déroulait sur nos écrans et laissa place à mes coups de cœur une fois de plus, cette semaine! Malheureusement pour moi, deux de mes candidats favoris sur quatre ne réussirent pas à conquérir les coachs… Ce que je trouve, ma foi, très regrettable et je ne suis pas la seule, puisque certains d’entre eux s’en mordirent les doigts après avoir laissé ces talents filer!

Tout d’abord, je décerne mon tout premier coup de cœur à la jeune Joanie Michaud pour avoir eu l’audace de venir nous présenter sa version tout à fait originale de Et cetera de Gabrielle Destroismaisons. En plus d’avoir épaté l’auditoire au grand complet, Joanie eut même la merveilleuse idée de surprendre ses parents qui ne savaient pas que leur fille participait aux auditions à l’aveugle! Quelle surprise ils eurent! Un stress évident était bel et bien présent dans sa voix créant ainsi quelques erreurs de justesse, mais, malgré tout cela, les quatre coachs l’encouragèrent fortement à continuer de développer son grand talent. Joanie, nous espérons te revoir très bientôt avec d’autres covers tout aussi uniques!

Mon deuxième coup de cœur de la semaine va à Carol Fournier qui mit littéralement le feu à la scène du MELS avec sa chaleureuse interprétation de Footloose. Nous devons noter qu’il n’est pas évident de s’attaquer à ce genre de classiques, mais, somme toute, Carol réussit à se démarquer avec brio! « Regarde le bien que tu as fait à tout le monde », lui lança Isabelle Boulay, impressionnée. Elle se confia même, face aux caméras : « Les gens ont tout de suite eu, pour lui, une affection terrible! » Pierre Lapointe, quant à lui, n’est pas le seul à aimer les gens qui font preuve d’un grand culot : moi aussi! Et c’est pourquoi j’espère revoir l’attachant Carol sur les planches le plus vite possible!

Je ne peux passer outre à vous parler de la version de A Song For You de Leon Russell que vint nous offrir Sebastian Roel, 22 ans, de Laval. Un contrôle parfait, une chaleur enveloppante et une soul qui nous berce, telle est la voix de ce jeune chanteur à l’immense talent! « T’es quelqu’un qui a une voix hyper puissante, on était comme bercés par cette magnifique voix-là… Puis, c’est pas une question de vendre sa salade, mais une question d’croire en quelqu’un, pis j’crois en toi », lui dit Marc Dupré, après s’être retourné. Éric Lapointe n’eut pas à se battre contre son rival, cette fois-ci, et il en fut bien heureux! Que nous réserve cette association des plus prometteuses?

Finalement, que dire de l’incroyable numéro de Brandon Mignacca, 22 ans, de Montréal, qui vint nous livrer Thinking Out Loud d’Ed Sheeran? Ce fut sublime! Une justesse ébouriffante nous captiva de la première à la dernière note! Pierre Lapointe y alla même d’un grand compliment : « J’ai entendu ta voix, pis, un moment donné, j’ai fait : ”Hey! Sérieux!?” Tout est parfait, comme sur un enregistrement studio quand on précise tout au millimètre près. Fait que j’me suis reviré parce que j’te veux dans mon équipe, parce que des gars comme toi dans une équipe, ça vaut cher ». Malgré une mise en scène épatante d’Éric Lapointe qui convia le candidat à prendre place sur son siège, dos aux coachs qui étaient tous montés sur scène (Brandon devait appuyer sur le bouton lorsqu’il entendait le nom de celui ou celle avec qui il désirait travailler), ce dernier choisit d’entamer son aventure dans l’équipe Dupré, au grand désarroi de tous.

En bref…

Une seule ronde d’auditions à l’aveugle demeure à faire et l’étau se resserre : les équipes de Pierre, d’Éric et de Marc comptent 10 candidats chacune, celle d’Isabelle en comptabilise neuf. Quels seront mes coups de cœur de la semaine prochaine? Soyez à l’affût de mon prochain article pour le savoir!

Texte révisé par : Johanne Mathieu

Vous pourriez aussi aimer...