La Voix : Champs de bataille

La palme aux femmes!

+ëquipe +ëric1

© OSA Images

Par Marie-Hélène Amyot

La soirée a débuté avec les membres de l’équipe d’Éric Lapointe et c’est Tatiana Garrido qui est montée sur scène la première avec une interprétation bien personnelle de I lost my baby de Jean Leloup. Interprétation langoureuse et sensuelle à souhait. Tatiana s’est complètement appropriée la chanson grâce à son soul. S’est ensuite emparé de la scène Mathieu Langevin avec la pièce Mauvais caractère du groupe Les Colocs. Malgré ses sourcils froncés, le chanteur a offert une prestation encore un peu trop bon enfant et ce malgré qu’il se soit jeté sur ses genoux à la fin. Pour clore cette ronde, Céleste Lévis a choisi une œuvre de Bonnie Raitt, I can’t make you love me. Toute en douceur, elle a chanté avec son cœur, avec émotion. Comme ce fut le cas précédemment, sa voix particulière a charmé les trois autres juges, tout comme son coach qui l’a choisie pour passer à la prochaine étape. J’avais un béguin pour ta voix, mais ce soir, je suis tombé en amour. Et c’est en compagnie de toute son équipe qu’Éric a chanté le classique Old Time Rock and Roll.

+ëquipe Isabelle2

© OSA Images

Pour ouvrir le bal, du côté de l’équipe d’Isabelle Boulay, Angelike Falbo avec une chanson de Rihanna, Fool in love. Dotée d’une voix juste et claire, elle a offert une très belle performance. Difficile de croire qu’elle n’ait jamais été amoureuse puisque l’intention y était. Tue-moi de Dan Bigras est la chanson que Cédrick Gosselin a choisi. Bien interprétée, il manquait tout de même une certaine intensité, une rage de ne pas vouloir perdre l’être aimée. Assise au piano, Myriam Arseneau a opté pour Tant qu’à venir sur la Terre d’Angèle Arseneault, une chanson trop peu connue du grand public puisqu’elle est d’une grande beauté. Myriam l’a d’ailleurs rendue d’une jolie façon, avec simplicité et force. Marc et Pierre ont opté pour Angelike tandis qu’Éric lui, est allé avec Myriam. Quant à Isabelle, elle a dû faire appel à son mentor Vincent Vallières pour faire son choix. C’est finalement Angelike qui se rendra aux directs. Et c’est sur les notes de la magnifique On va s’aimer encore que l’équipe s’est réunie.

+ëquipe Pierre2

© OSA Images

Marianne Poirier de l’équipe de Pierre Lapointe a choisi une chanson de son coach,  Nos joies répétitives, pour la mettre en valeur, ce qui fut une excellente décision puisque c’est avec une grande justesse qu’elle l’a interprétée. Ce qui lui a valu une ovation debout de Pierre et de son mentor. Gaya Michel Élie a mis le feu à la place grâce à l’énergie dont elle a fait preuve pour offrir Uptown funk de Mike Ronson et Bruno Mars. Une performance à faire danser n’importe qui! David Fleury a interprété Ton amour a changé ma vie du groupe Les Classels, complètement méconnaissable. Muni de sa guitare, il a donné une magnifique prestation. Éric et Marc sont allés avec Gaya alors que le cœur d’Isabelle est allé vers David. Concernant Pierre, il est allé demander conseil à son mentor Philippe B. avant de prendre une décision, qui est allée en faveur de Gaya. Et c’est sur les belles notes de Tous les garçons et les filles de mon âge de Françoise Hardy que l’équipe est montée sur scène.

+ëquipe Marc1

© OSA Images

Elisabeth Léger qui fait partie de l’équipe de Marc Dupré a choisi la poésie de Fred Pellerin et les mots de la chanson Tenir debout. Habitée par le sens de la chanson, elle a donné une performance où toute la signification a pris son sens. David Paradis a opté pour un succès de Milky Chance, Stolen Dance. Belle interprétation, belle énergie! Quant à Audrey Miscioscia, c’est avec sensibilité qu’elle a chanté Faut que j’me pousse du groupe Offenbach. Les votes des juges n’ont pas fait l’unanimité, mais Marc a finalement décidé d’envoyer Elisabeth aux directs. Son équipe a entonné les notes de la chanson des Beatles, I want to hold your hand.

Somme toute, ce fut une soirée sous le signe de la douceur où de talentueuses chanteuses ont récolté tous les honneurs. Bravo à tous les participants!

À la semaine prochaine!

Vous pourriez aussi aimer...