La question des fleurs

4 chorégraphes/2 danseurs/1 spectacle

 © Bobby León

Par : Violaine Morinville

Le projet La question des fleurs initié par l’agence Éponyme, dirigé par Mickaël Spinnhirny, est un processus chorégraphique original qui a émergé pendant le confinement 2020.

Le couple de danseurs Daphnée Laurendeau et Danny Morissette sont les interprètes des quatre chorégraphes Andrea Peña, Christophe Garcia, Dominique Porte et Ismaël Mouaraki qui ont élaboré une création collective dans un processus à distance. Les sens de la respiration, du toucher et du contact sont les éléments de départ pour faire vivre la proximité du couple à travers la danse. Étant un couple dans la vie courante, la danse en duo favorise ici la proximité des corps et sert à développer les quatre chorégraphies inspirées du contexte social actuel.

Un journal de création a été mis en place pour permettre au public de suivre le processus en direct selon chaque étape de la démarche. Les représentations à venir seront flexibles et adaptables selon les paramètres sociaux de la distanciation pour la venue du public.

© Bobby León

J’ai eu l’opportunité d’aller voir une répétition en studio avec l’aspect chorégraphique d’Ismaël Mouaraki. L’énergie, la respiration et la fusion du contact en duo ont réveillé le sens kinesthésique grâce à la présence interactive. Ismaël a exprimé en entrevue que l’impulsion de départ venait du souffle avec des schémas qui ont permis de développer la chorégraphie en interactivité avec les danseurs. L’intimité exprimée dans la danse ramène à un sentiment de liberté.

Les jams d’improvisation ont été un point de départ à la création de la gestuelle d’Ismaël en dansant avec les danseurs. La fusion de la respiration entre les danseurs a été explorée dans divers schémas en dialogue entre l’univers du chorégraphe et l’approche organique des corps des danseurs. Il exprime que « le ressenti a été vécu comme un état de corps pour élaborer la signature chorégraphique ».

Le processus de création collective initié par la médiation numérique est actuellement en transition vers les répétitions en studio. Les suivis vidéo se font en parallèle avec toute l’équipe en vue d’unifier les univers chorégraphiques. Les représentations suivront leurs cours pour une Première au mois d’octobre 2020 en tournée au Québec et puis à l’Agora de la danse en mai 2021.

Nous pouvons dire que la création du spectacle suit le souffle actuel pour s’adapter aux paramètres sociaux à la venue du public. Le contraste exploré avec la proximité des corps dansant fait bon à recevoir en ces temps nouveaux. Le duel entre le contact et la distanciation s’explore ici de diverses manières créatives. À voir prochainement!

Site Web : https://www.laquestiondesfleurs.com/journal

Vous pourriez aussi aimer...