La chronique littéraire : Terre des Hommes, la poursuite d’un rêve 1968-1984

Un héritage exceptionnel

© www.parcjeandrapeau.com

Par : Johanne Mathieu

Le parc Jean-Drapeau a légué un héritage exceptionnel à la Ville de Montréal, grâce à la tenue entre autres de l’Expo 67, mais aussi à Terre des Hommes, cette exposition permanente à vocation culturelle et touristique qui a permis au site de se transformer et de continuer à marquer l’histoire de la métropole. La Société du parc Jean-Drapeau offre avec Terre des Hommes, la poursuite d’un rêve un hommage à ce lieu de patrimoine, de culture et d’humanité.

Terre des Hommes : la poursuite d’un rêve revisite la période post-Expo 67, qui a permis de prolonger la vie des pavillons et des installations de l’Expo et de perpétuer son thème rassembleur, de 1968 à 1984. L’exposition permanente la plus longue et la plus importante de l’histoire était un exemple de fraternité qui a étonné plus d’un visiteur, présentant «l’humanité en capsules, l’histoire qui se fractionne, les frontières qui tombent ». Mais le site s’est révélé bien plus qu’une série de pavillons, d’attractions, de restaurants et de boutiques : il a été, est et sera encore un atout incroyable pour Montréal. 

© www.parcjeandrapeau.com

Grâce à ses nombreuses photos d’archives, ses extraits de communiqués de presse et son graphisme dynamique et coloré, ce livre nous fait revivre cette époque glorieuse de Terre des Hommes, grâce à ses attractions variées, mais aussi à ses pavillons. Des pavillons qui ont permis de voyager à travers différents pays et d’en connaître le patrimoine culturel et artistique, mais qui ont été appelés aussi à changer de vocation. Le site a été porteur d’autres projets ou événements marquants comme la Biosphère, le Casino de Montréal ou le Festival de jazz. On revisite cette époque également à travers les yeux de Malima, personnage fictif, être intemporel, qui a tous les âges et tous les talents. Le personnage est le fil conducteur de cet ouvrage, faisant revivre les lieux et les souvenirs en étant l’homme qui explore, la femme qui découvre ou l’enfant qui s’émerveille.

Terre des Hommes, la poursuite d’un rêve retrace le passé riche de ce lieu, mais aussi son succès, qui rappellera des souvenirs à plusieurs, mais que d’autres découvriront ou redécouvriront également. Même si cet ouvrage présente une grande époque qui est révolue en quelque sorte, cela ne signifie pas la fin du rêve pour le parc Jean-Drapeau. Il fait le lien entre le parc d’hier et celui de demain, car le site continuera assurément de faire rayonner Montréal à travers ses projets qui lui donnent sans cesse un nouvel élan.

Vous pourriez aussi aimer...