un magazine web axé sur la culture d’ici

La chronique littéraire : L’épouse et la veuve

Une vie de mensonges

Crédit montage photo : Albin Michel

Par : Johanne Mathieu

Vous êtes adeptes des thrillers vraiment, mais vraiment haletants? Les Éditions Albin Michel en proposent justement un : L’épouse et la veuve.  Cette œuvre est le deuxième roman signé par un auteur dont il faut retenir le nom, Christian White

Passionnée de taxidermie, Abby habite l’île de Belport depuis longtemps avec son mari Ray et leurs deux enfants, Eddie et Lori. Depuis quelque temps, elle s’interroge sur le comportement étrange de son époux. Kate demeure à Melbourne avec John et leur petite fille, Mia. À la suite de la disparition mystérieuse de son mari, Kate devra se rendre sur l’île après que l’alarme de leur résidence secondaire se soit déclenchée. Elles ne le savent pas encore, mais les destins de l’épouse et de la veuve sont étroitement liés par un terrible secret enfoui au cœur de ce décor ensorcelant. Que savent-elles vraiment des hommes qu’elles aiment?

« L’île de Belport avait une façon bien particulière de retenir ses habitants et de leur chuchoter à l’oreille : “Je ne te laisserai pas partir, mon chou.”»

On a affaire ici à un excellent thriller de la part de Christian White, de ceux auxquels on s’accroche jusqu’à la toute fin. L’auteur démontre dans ce roman que l’on ne connaît jamais à fond ceux qui nous entourent. Par le biais de ses personnages, il démontre aussi ce que certains sont prêts à faire pour ceux qu’ils aiment, c’est-à-dire tout. Cette histoire est construite autour des thèmes de la filiation, de la dissimulation et du sacrifice. Les personnages féminins et centraux de ce livre, Kate et Abby, sont un peu à l’opposé l’une de l’autre. Abby est plutôt du type fonceuse, voire téméraire. Pour ce qui est de Kate, elle est perçue comme quelqu’un de fragile, qui a besoin d’être protégée, « invisible ». Guidée par le besoin de découvrir la vérité sur son mari, celle-ci se transformera et prouvera qu’elle est plus solide et plus intrépide qu’on ne le croit.

Pour ce qui est de l’intrigue en elle-même, elle saura vous prendre totalement par surprise. L’auteur parsème des indices tout au long de l’histoire, qui semblent nous mener vers la clé de l’énigme, mais qui finiront par nous plonger dans le brouillard. Par son ingéniosité, Christian White fait travailler les méninges de ses lecteurs, ce qui met la table pour une conclusion des plus inattendues et surprenantes. En plus de la lecture fluide, c’est cette capacité à créer un total revirement de situation, de dévoiler le mystère là où on ne l’attendait pas du tout qui fait de L’épouse et la veuve l’un des meilleurs livres de l’année. (L‘épouse et la veuve, de Christian White (2021), Éditions Albin Michel, 330 pages)

En bref…

Alors que des activités se sont déjà tenues dans la ville et en ligne depuis le 13 novembre, le Salon du livre de Montréal  fait son grand retour en présentiel et dans un nouveau lieu, soit le Palais des congrès, du 25 au 28 novembre.

Sous la thématique de la rencontre, la programmation de cette 44e édition se divise en trois volets, et peu importe l’endroit – virtuel ou non – où elles se dérouleront, les activités seront nombreuses et variées : animations jeunesse, cabarets, confidences d’écrivain.e.s, conférences, entretiens express, heures du conte, prescriptions littéraires, séances de dédicaces, tables rondes… Et probablement que l’événement aura lieu dans une ambiance particulière et fébrile, alors que les gens pourront – enfin! –  renouer avec les auteur.e.s qu’ils apprécient et aiment lire. Parmi ceux-ci, on retrouvera Anaïs Barbeau-Lavalette, Laurence Beaudoin-Masse, Simon Boulerice, Fanny Britt, Chrystine Brouillet, Louise Deschâtelets, Alain Farah, Christian Guay-Poliquin, Michel Jean, Marthe LaverdièrePatrice Godin, Marie Laberge, Valérie Jessica Laporte, Samuel Larochelle, Daniel Leblanc-Poirier, Patrice Michaud, Louise Portal, Sandra Sirois, Larry Tremblay, et combien d’autres encore! Voilà l’occasion pour les visiteur.euse.s, auteur.e.s et éditeur.rice.s de célébrer l’amour de la lecture et de vivre un « vrai » Salon du livre! Pour tous les détails de la programmation, c’est ici.

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email