La chronique littéraire : Julie et l’Univers des possibilités : une petite histoire sur le pouvoir des priorités

Une fable moderne sur l’importance des priorités… et des possibilités

© www.renaud-bray.com

Par : Johanne Mathieu

Dans la vie, nous sommes trop souvent si occupés, embourbés et dépassés par l’étendue des tâches à accomplir au quotidien que par manque de temps, nous négligeons notre vie personnelle, notre famille, nos amours et nos amis. Et si au bout du compte, nous trouvions le temps pour ce qui compte réellement? Dans Julie et l’Univers des possibilités : une petite histoire sur le pouvoir des priorités (Éditions de Mortagne), Laura Vanderkam nous propose une fable moderne sur l’importance des priorités et de toutes les possibilités que peut nous offrir l’Univers et auxquelles nous nous arrêtons trop peu.

Ariane Jenkins a réalisé le rêve professionnel de sa vie : travailler pour l’entreprise M.B. & cie, le plus prestigieux des cabinets-conseils. Mais voilà, son chemin pavé de succès jusqu’ici s’assombrit abruptement. Reconnue pour être une employée performante, elle vient de recevoir une piètre évaluation et elle n’a que trente jours pour démontrer un progrès significatif. Comment s’y prendra-t-elle? En plaçant également son travail toujours au premier rang de ses priorités, elle a déçu les personnes qui comptent le plus pour elle. Désemparée, surmenée et angoissée, la jeune femme sent de plus en plus que le contrôle qu’elle avait sur sa vie lui échappe et qu’elle n’est plus aussi rigoureuse qu’avant. C’est alors qu’elle a l’occasion de prendre part à une fin de semaine entre collègues, payée par son employeur, afin d’assister à la conférence de la célèbre Julie, une spécialiste en arts domestiques, et son « Univers des possibilités ». Un cadeau empoisonné, selon elle. Et si, pour changer, elle cessait de se sentir débordée par tout ce que les gens attendent d’elle et revoyait ses priorités en écoutant les précieux conseils de cette experte en arts de vivre, cette mère monoparentale  qui parvient à diriger une entreprise florissante tout en restant zen? « Les attentes sont infinies, mais le temps est limité. » De multiples possibilités s’offrent à elle, tout est une question de choix… et de temps.

© www.editionsdemortagne.com

Peut-on atteindre le meilleur de soi-même et retrouver sa voie en peu de temps? C’est le défi qui attend le personnage d’Ariane, défi que l’auteure propose par la même occasion aux lecteurs. Ariane Jenkins sera amenée à envisager son avenir autrement. Au lieu de ne voir que la montagne de tâches qu’elle n’arrive pas à accomplir, elle découvrira plutôt tout ce qu’elle peut faire en s’ouvrant à des possibilités en apparence improbables, en utilisant plus judicieusement son temps, mais aussi et surtout ses forces et le vrai potentiel dont elle se sait capable. « Ce sont nos actions qui déterminent notre parcours. La façon dont nous occupons nos heures est la façon dont nous vivons notre vie. » À la fin du livre, l’auteure offre également un petit guide qui aide à passer plus de temps sur ce qui compte et moins sur ce qui ne compte pas vraiment. Elle nous permet de repenser à la manière de construire notre avenir et de nous réaliser pleinement, comme c’est le cas pour le personnage d’Ariane. En écrivant Julie et l’Univers des possibilités, Laura Vanderkam croyait qu’on « retient mieux une histoire que des instructions directes ». Et elle avait raison. Une petite perle littéraire qui nous renvoie à une vision clairvoyante de notre rapport au temps et nous invite à nous investir dans toutes les dimensions de notre vie pour atteindre ce que l’on souhaite vraiment.

Julie et l’Univers des possibilités de Laura Vanderkam (2020), Éditions de Mortagne, Montréal, 184 pages.

Vous pourriez aussi aimer...