un magazine web axé sur la culture d’ici

La chronique littéraire : Ciels parallèles

Henri Chassé propose son premier roman

© Éditions Mains Libres

Par : Johanne Mathieu

C’est aux Éditions Mains Libres que le comédien, metteur en scène et poète Henri Chassé a fait paraître son premier roman, Ciels parallèles.

Dans la région de Bellechasse ou à Québec, un ancien disquaire, une femme qui enseigne à l’Université de Chicago, un vieux musicien de jazz américain et une caissière mystérieuse comme le ciel de Naples se croisent par hasard. Thomas, Élizabeth, Lester ou Geneviève, tous ces protagonistes errent, sont en quête d’identité, pendant qu’un pygargue plane au-dessus du fleuve Saint-Laurent. Le magnétisme de certains pôles oriente toujours plus la fuite qu’on ne voudrait le croire…

Perpétuellement en attente, sans en avoir l’air, il remet à plus tard des pans de son existence et se tient en équilibre au bord des choses […]

Une aura de mystère plane dans Ciels parallèles. Henri Chassé a construit cette histoire autour de la quête d’identité. Une histoire imprégnée de la figure de la mère et du père. Les personnages paraissent dans un équilibre toujours précaire et ne sont pas en mesure de nommer ce qu’ils ressentent réellement. Ils semblent plongés dans une attente perpétuelle. Ils se montrent fragiles, chacun à leur manière, par la prudence, l’aventure, la fuite ou la peur de l’abandon. Cette quête est parfois si vitale que certains la placent au-dessus de tout, au détriment des gens qu’ils aiment. Mais ce que l’on n’attend pas est parfois ce qui donne un véritable sens à une quête. C’est ce qui amènera les protagonistes à se poser. Les souvenirs flottent dans des univers parallèles, mais les trajectoires finiront par se rejoindre.

En plus de la quête d’identité, Henri Chassé propose un livre sur la mort, le deuil, la solitude, la tristesse, la douleur des départs, l’absence, la mémoire. C’est aussi une œuvre sur les rencontres qui transforment et qui marquent. La musique – tout comme la littérature – y occupe une place très importante. Elle incarne un personnage en elle-même, de Frédéric Chopin à Chet Baker, en passant par Ben E. King, Elvis Presley, David Bowie, The Modern Jazz Quartet, Galaxie ou Tangerine Dream. Avec son pouvoir puissant et réconfortant, elle aide les personnages à traverser l’existence.

Henri Chassé offre ici un roman doux, mélancolique et percutant, qui touchera les cœurs.

Ciels parallèles d’Henri Chassé (2021), Éditions Mains Libres, Montréal, 150 pages.

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email