Hedley et le Hello world tour

Jacob Hoggard, tout simplement électrisant!

HEDLEY_FINAL-1235

 ©Benoît Vermette/MatTv.ca

Par Julie Côté

Depuis leur dernier passage au Centre Bell en mars 2014, ils étaient nombreux à attendre le retour du groupe canadien Hedley dans la métropole. C’est donc avec une toute nouvelle énergie plus forte que jamais et un nouvel album, Hello, qu’ils ont tout déchiré, vendredi dernier, au Centre Bell. Retour sur une performance dont on se souviendra longtemps par l’immense dose d’énergie et le bonheur ultime que nous avons reçus.

HEDLEY_FINAL2-0911

Les premières parties étaient assurées par Francesco Yates et Carly Rae Jepsen. Bien que  sa prestation fut beaucoup trop courte, (seulement 4 chansons!), le jeune ontarien de 20 ans en a impressionné plus d’un par sa soul incarnée et son interprétation magistrale de Purple Rain de Prince, pour rendre hommage à son idole décédée récemment.

HEDLEY_FINAL2-1196

Un peu avant 20 heures, c’était au tour de Carly Rae Jepsen de prendre d’assaut la scène du Centre Bell. Elle avait pourtant bien commencé avec I really like you, un des bons succès de son nouvel album Emotion , mais dès la chanson d’après, nous avons ressenti une baisse majeure d’énergie sur la scène. En effet, Carly se sentait fatiguée et le public l’a senti tout d’un coup. Le succès homonyme de l’album, Emotion, est d’ailleurs tombé à plat. Un court regain est arrivé lors de l’interprétation de son hit Call me Maybe, mais c’était trop peu trop tard.

HEDLEY_FINAL2-1457

Présentés par l’étrange vidéo de The Hedleys, un faux téléroman qui met en scène leur vie de famille en tant que groupe, c’est avec leur toute première chanson de la soirée, Hello, que Hedley arriva à faire bouger quelques personnes de leur siège. Ils sont dynamiques, les gars d’Hedley. Leur 10 ans d’expérience en tant que groupe paraît dans leur capacité à faire lever des foules, particulièrement chez leur chanteur, le sympathique Jacob Hoggard.

Malgré une petite embrouille de ce dernier dans les paroles au début de la chanson, c’est vraiment sur Don’t talk to strangers que la foule s’est déchaînée et est restée scotchée à ses paroles pour le reste de la soirée.

HEDLEY_FINAL2-1429

Autant touchant au piano avec Perfect et For The Nights I Can’t remember, Jacob et ses talentueux musiciens se sont même permis de rire avec leurs fans en disant à l’un d’eux qui tenait son IPad bien haut dans les airs de continuer de prendre des selfies de son beau visage, et en allant même jusqu’à appeler l’un des amis de coeur d’une fan qui semblait texter durant les prestations. Mais avant tout, ils se permettent ces courtes blagues car leur fans montréalais sont des gens qu’ils ont énormément à cœur. Des gens qu’ils n’abandonneront jamais tant qu’ils seront dans la vie du groupe. Un véritable amour qui les fera revenir encore et encore.

Vous êtes curieux de découvrir à quoi ressemble un spectacle de la tournée Hello? Toutes les dates restantes sont disponibles ici!

Crédit photo : Benoît Vermette 

Texte révisé par : Marie-Claude Lessard

Vous pourriez aussi aimer...