un magazine web axé sur la culture d’ici

Geoffroy : Soirée enivrante au MTelus

Retour réussi pour Geoffroy!

Geoffroy mars 2022
Crédit photo : Auréa Gamboa

Des billets ont été ajoutés quelques heures avant le début du spectacle. Le MTelus était plein à craquer, l’ambiance survoltée. Geoffroy et sa bande sont montés sur scène sous les applaudissements d’un public patient qui aura attendu deux ans avant de les voir.

Geoffroy a entamé As my Old Man Always Said, Strangers on a Train et Younblood dans l’ordre tel que sur son dernier album Live Slow Die Wise paru en janvier 2022. Des chansons organiques où la voix et la guitare prennent plus de place. L’artiste a ensuite pris la parole, il a parlé de son plaisir d’être là et il a remercié le public du fond du cœur d’avoir conservé leurs billets pendant deux ans. Il a rappelé sa tournée interrompue en mars 2020 alors qu’il présentait son album 1952 paru en novembre 2019. Il a dit vouloir se reprendre afin de mieux présenter cet opus et a entamé All Around, When everything is Gone, Come Around et Woke up Late.

Geoffroy et ses musiciens 2022
Crédit photo : Auréa Gamboa

Artiste multi-instrumentiste, Geoffroy passe aisément du piano à la guitare et aux percussions. Sur une extension de la scène qui s’avançait au milieu de la foule, il a repris seul à la guitare Sang d’Encre de Jean Leloup. Il a invité le public à se joindre à lui pour chanter. Très belle surprise bien accueillie par tous. Il a aussi entamé Sweetpie et Cold World beau moment acoustique intime et enveloppant. Et puis, plus la soirée avançait, plus les chansons douces ont fait place aux airs d’electro-pop qui caractérisent si bien les débuts de Geoffroy sur ses deux premiers albums. Sur Raised by Wolves une autre surprise nous attendait. Un acrobate/danseur aérien a pris place en avant de la scène et nous en mis plein la vue. Émerveillement général. Bravo pour cet ajout à la mise en scène, ce fût un moment fort de la soirée.

Avec Sleeping On my Own la fête était définitivement commencée. L’énergie montait d’un cran. Le parterre s’est peu à peu transformé en piste de danse. Le public a chanté et dansé avec Geoffroy jusqu’à la toute fin du spectacle qui s’est terminé sur Coastline et 21 Days. L’artiste a demandé à son auditoire de tout donner. Ce fût chose accomplie. Trop longtemps confinés sans chanter et sans danser, ce fût un laisser-aller général qui a fait du bien. Vivement ce retour à la vie et la joie. Merci Geoffroy!

Pour plus d’information et suivre Geoffroy sur sa page Facebook.

Crédit photos : Auréa Gamboa

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email