Gala Les Olivier

L’humour célébré en temps de pandémie

  ©GalaLesOlivier

Par Violaine Morinville

Le 22e Gala Les Olivier a été animé en direct, cette année, par l’humoriste François Bellefeuille dans une formule hybride haute en couleurs entre la scène et le monde virtuel. En diffusion sur Radio-Canada dès 20h, dimanche le 21 mars 2021, l’humour a pris son envol.

Le comité du Gala a dévoilé, quelques jours avant à la radio, qu’ils ont dû s’adapter à la nouvelle réalité de l’année Covid. Principalement, l’animation a été conçue pour un public virtuel, où seulement les nominés étaient dans la salle. Il y a eu le remaniement de certaines catégories dont le meilleur artiste Covid et puis celle du spectacle de l’année a été annulée.

Le Gala était coloré et rythmé dans un décor de scène lumineux où des bulles d’écran ont servi à présenter les extraits. L’espace de la mise en scène a intégré plusieurs podiums dans la salle pour l’animateur, les musiciens, les présentateurs, les gagnants et même le trophée de l’Olivier. Le déroulement de la soirée a fusionné un bon parallèle entre les capsules préenregistrées et le direct sur scène dirigé par François Bellefeuille. Nous avons bien vu l’équipe d’humoriste dans la salle, où la distanciation était l’élément clé de la mise en place.

L’animateur a bien dirigé la soirée en humour et les présentateurs des gagnants avaient des sketchs drôles. Les humoristes présentateurs n’étaient pas nominés dans la catégorie en ont rit et nous avons été bien servis. Le rôle de l’humour libérateur a été souligné par la communauté pouvant provenir parfois d’un état d’esprit léger ou plus dramatique.

©GalaLesOlivier

Un mot du gagnant de l’Olivier de l’année Sam Breton était à propos comme quoi nous pouvions sentir la communion entre nous via le web et que le beau émerge toujours au bout du compte. Les performances d’humoristes soit sur scène ou en capsules vidéos entrecoupées de présentations des nominés étaient bien à propos dans le contexte actuel.

L’animateur François Bellefeuille a préenregistré plusieurs capsules de sketchs et d’entrevues tout au long de la soirée comme par exemple un honneur pour Olivier Guimond en entrevue avec sa collègue d’époque Béatrice Picard. Les entrevues principales de François étaient en trois volets pour interagir avec les 10 nominés de l’Olivier de l’année. Il y a eu un survol des particularités de chaque nominé.

Le plus drôle était les sketchs préenregistrés de François Bellefeuille dans des situations loufoques pour amener le sujet d’une prochaine catégorie, comme par exemple la catégorie fiction humoristique en allant prendre des leçons d’initiaiton avec les comédiens. D’autres humoristes ont participé aux sketchs préenregistrés comme France Castel, Micheline Lanctôt, Martin Matte sur des thèmes loufoques entre les générations.

En ce qui concerne les performances sur scène des actualités sociales: plusieurs artistes ont performé entre les moments découvertes jusqu’au In Memorium; un retour sur l’année Covid et de l’histoire des pires moments du Gala. L’Olivier du meilleur artiste Covid avait un masque! Une performance sur ce qui est resté vivant: le rire. Le rire était au rendez-vous tout au long de la soirée dans une recherche artistique bien réfléchie.

©GalaLesOlivier

Les plans de caméra entre le gagnant et le trophée installé sur un podium à quelques mètres étaient bien synchronisés dans le chemin menant vers les coulisses. Les signes d’applaudissements sur écran géant ont semblé une bonne méthode de synchronisation avec le public.

Le rythme de la soirée a produit un bon spectacle, alliant performance de scène en présentiel avec le monde virtuel dans un élan d’humour au goût du jour. Rafraîchissant.

Nous pouvons dire que la nouvelle formule du Gala a évoluée grâce aux normes de la pandémie. L’équipe de production de la soirée du Gala a bien réussi à soutenir le tout dans un esthétisme, un humour et un divertissement bien intégré.

Pour voir le programme souvenir et tous les détails, allez visiter le site web : https://ici.radio-canada.ca/tele/gala-les-olivier/2021

l’Association des professionnels de l’industrie de l’humour (APIH) a récompensé les lauréats de la 22e édition du Gala Les Olivier,

Voici les statuettes attribuées :

L’Olivier de l’année Sam Breton

Numéro d’humour de l’année Ode à la vie, Pierre Hébert. Auteurs : Pierre Hébert, Félix Turcotte, Martin Vachon, Dominic Sillon

Capsule ou sketch Web humoristique de l’année BFF à distance, David Beaucage, Pierre-Yves Roy-Desmarais

Série Web humoristique de l’année Top Dogs : homicides, Koze

Série de fiction humoristique de l’année C’est comme ça que je t’aime, Productions Casablanca

Émission télé humoristique de l’année Like-Moi! – Saison 5, Zone3

Découverte de l’année Arnaud Soly

Capsule ou sketch radio humoristique de l’année 50 Shades of Beige avec Martin Juneau, Billy Tellier

Artiste COVID de l’année Mathieu Dufour

Podcast humoristique avec script de l’année Les pires moments de l’histoire avec Charles Beauchesne, Charles Beauchesne

Podcast humoristique sans script de l’année Le podcast de Thomas Levac, Thomas Levac

Vous pourriez aussi aimer...