Gala de SOCAN 2019: Une chanson et une bonne chanson

Tapis Rouge et Gala de la SOCAN 2019

©Maryse Phaneuf/MatTv.ca

Par Julie Côté

Société canadienne des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique. Pour une 30e fois et animé par Pierre-Yves Lord, l’organisation rendait hommage à ses membres, en remettant une cinquantaine (!) de prix et couronnant des succès de l’année comme Fille de Personne II d’Hubert Lenoir , mais des classiques d’il y a 20 ans, comme l’immortelle Isabelle de Jean Leloup. Mais, qu’est-ce qui différencie une bonne chanson d’une autre?

Pour Serge Fiori, intronisé au panthéon des auteurs-compositeurs canadiens en compagnie de son groupe, Harmonium, c’est la durée de celle-ci. “On le voit un peu avec ce qui se passe ce soir. Une chanson qui touche les gens reste marque les esprits.” fait-il remarquer. Lors de son discours sur scène pour recevoir son prix, il était tellement ému sur sur scène que les seuls mots qui sortait de lui, c’est: On a mis quelqu’un au monde, on devrait peut-être l’écouter, marmonnait-t-il,nerveusement.

Mais la grosse vedette de la soirée, c’était définitivement, Jean Leloup. Le roi pompon nous a offert une performance magistrale de la pièce-titre de son plus récent album, L’étrange Pays, qui a charmé tout le monde, en plus d’avoir 3 de ses chansons être soulignées comme classiques de la SOCAN:1990, Cookie et Isabelle.L’artiste ne répondait pas aux questions des journalistes, malgré qu’il serait au combien intéressent de savoir ce qui différencie une bonne chanson d’une autre.

©Maryse Phaneuf/MatTv.ca

Le prix de l’auteure-compositeure de l’année est allé à l’intemporelle Coeur de Pirate. Pour elle, une bonne chanson, c’est un mélange de succès populaire avec une bonne mélodie accrocheuse. “C’est propre à chacun, mais personnellement, c’est ce qui m’intéresse.” rajoutait-t-elle. Dans le même registre populaire, Ludovic Bourgeois et Fred St-Gelais ont reçu l’une des 10 mentions “Chanson populaire de l’année” pour Desert Song. Pour le gagnant de la Voix 5, c’est vraiment la réponse du public. Son ami compositeur qui a fait une apparition remarquée avec sa nouvelle copine, la danseuse Kim Gingras, partage le même avis: Lorsqu’une chanson peut voyager d’humain à humain, et faire ressortir des souvernirs, propres à chacun, c’est ça qui la rend mémorable”partage-t-il.

©Maryse Phaneuf/MatTv.ca

Fidèle à son époque, le genre hip-hop était également très bien représenté lors de la soirée. En plus d’avoir une première chanson sacrée classique de la SOCAN, Soul Pleureur de Dubmatique, deux prix musique Hip/Hop ont été remis, un à Alaclair Ensemble et l’autre à celui qui a fait fureur lors du dernier festival Osheaga, FouKi. Pour celui portant le nom de Léo Fougères à la naissance, il faut vraiment pouvoir relate à la toune. Maybe Watson d’Alaclair Ensemble ressort probablement avec la réponse de la soirée: “Faire de la musique, c’est comme un hidden faith, c’est vraiment quelque chose qui t’appelle. Est-ce que tu ressent l’appel? Quelle sont tes raisons, tes motivations de faire de la musique? Tout ça rentre en ligne de compte, c’est pas les textes, c’est pas les mélodies, c’est vraiment tout ça en même temps.” mentionne-t-il

La soirée a été saupoudrée d’une courte présentation-hommage à MusiquePlus, par trois grands vétérans, que Pierre-Yves Lord a désigné comme étant encyclopédies (et nous sommes d’accord!) de l’ancienne chaîne: Mike Gauthier, Anne-Marie Wintenshaw et celle qui était là lors des tous débuts, Sonia Benezra. Pour cette dernière, qui a vraiment parlé à une multitude d’artistes provenant d’à travers le monde, qu’est-ce qu’une bonne chanson?”C’est drôle, j’ai souvent demandé lors de ma carrière et la majorité des artistes en ont aucune idée. D’après moi, c’est ce qui va vraiment toucher le coeur des gens.” répond-t-elle.

Pour consulter la liste complète des gagnants de ce gala SOCAN, cliquez sur le lien ici.

Crédit photo:©Maryse Phaneuf/MatTv.ca

Vous pourriez aussi aimer...