Gala Artis 2019 : Et les gagnants sont…

Sarah-Jeanne Labrosse et Gildor Roy récoltent 6 trophées Artis à deux

© François Daoust/MatTv.ca

Par : Christian Gaulin

C’est hier soir que se déroulait, au Théâtre Denise-Pelletier sur la rue Sainte-Catherine dans Hochelaga-Maisonneuve, le 34e Gala Artis ou, LE plus gros party de l’année, appelez-le comme vous voulez! Après un impressionnant tapis rouge aux saveurs printanières auquel le public était invité et brillamment animé par Anouk MeunierPatrice Bélanger et Sabrina Cournoyer, les festivités se sont transportées à l’intérieur pour un gala coloré et des plus dynamiques.

Rappelons que cette grande fête permet au public et aux téléspectateurs de récompenser leurs acteurs, actrices, animateurs et animatrices préférés de notre télévision québécoise.

Animé pour une deuxième année par le tandem électrisant formé de Maripier Morin et Jean-Philippe Dion, on nous a offert un numéro d’ouverture concocté aux goûts de plusieurs des nominés du gala qui avaient complété un questionnaire afin d’orienter les prestations de la soirée. C’est donc sur une note disco qu’a débuté le gala avec un numéro époustouflant mettant en vedette Patsy Gallant, Véronique Claveau, LGS (Le Groupe Swing), Team White (les gagnants de Révolution), Mehdi Bousaidan, Olivier Dion, Maripier Morin, Pascal Morrissette, Jay Du Temple, Marie-Claude Barrette, Mario Pelchat et Les Trois Accords. Il n’en fallu pas moins pour que les spectateurs en délire bondissent de leur siège et transforment le Théâtre Denise-Pelletier en immense plancher de danse.

Les honneurs sont revenus à Jean-Marc Généreux, danseur et juge à l’émission Révolution et à Geneviève Jodoin, grande gagnante de La Voix 2019 de briser la glace en présentant le premier prix de la soirée.

Au cours du gala, à travers divers numéros et mises en scène originales, nous avons appris les noms des nommés dans les catégories Personnalité féminine de l’année (Véronique Cloutier, Mélissa Désormeaux-PoulinSarah-Jeanne Labrosse, Magalie Lépine-Blondeau et Guylaine Tremblay) et Personnalité masculine de l’année (Antoine Bertrand, Gino Chouinard, Charles Lafortune, Vincent-Guillaume Otis et Gildor Roy). Sarah-Jeanne Labrosse est repartie avec le trophée, en plus de ceux pour Rôle féminin / séries dramatiques saisonnières et Artiste d’émissions jeunesse. C’est Gildor Roy qui s’est mérité le titre de Personnalité masculine de l’année, en plus de Rôle masculin / comédies et Rôle masculin / séries dramatiques annuelles. Grands vainqueurs, ils sont donc repartis avec 6 trophées (3 chacun) sur les 16 prix remis au cours de la soirée.

Moment cocasse du gala: Guy Jodoin s’est mérité les honneurs dans la catégorie Animateur / animatrice d’émissions de jeux. Alors qu’il montait sur scène pour aller récupérer son trophée, Alexandre Barrette, qui était en nomination dans cette même catégorie, a bondi de son siège et s’est précipité au micro afin de faire les remerciements à sa place, à la grande surprise des présentateurs et des spectateurs. “Ça fait 7 ans qu’il gagne, ses remerciements, je les connais par coeur“, confie Barrette qui a remercié le public pour ses trophées au fil des ans, remercié et nommé toute l’équipe du Tricheur et les 4 enfants de Jodoin en nommant tout ce beau monde par leur prénom. Puis, il a clos son discours en remerciant Édith, sont amour des 5 dernières années (la blonde de Jodoin). La foule n’a pu s’empêcher de rire aux éclats. Avant de quitter, Guy Jodoin a simplement ajouté: “C’est exactement ce que je voulais dire“! On apprendra un peu plus tard que ce numéro avait été orchestré de toute pièce par Barrette et Jodoin, sans que personne de la production du Gala Artis, les animateurs, les présentateurs et le public dans le salle ne soient au courant. Et ils ont même continué à jouer le jeu en salle de presse. Chapeau, les gars!

C’est un spectacle de variétés de haut calibre que nous ont offert Maripier Morin et Jean-Philippe Dion, dimanche soir. Ils peuvent être fiers d’eux et clairement dire “mission accomplie”!

DES GAGNANTS RECONNAISSANTS

MatTv.ca a eu l’opportunité de s’entretenir avec plusieurs gagnants de la soirée et leur a posé quelques questions. Tous ont été plus que généreux et ont pris le temps de nous jaser :

Les trophées Artis sont attribués par le public. Est-ce que vous accueillez ce prix de la même façon qu’un prix qui provient de l’industrie?

Jean-René Dufort: “C’est mon premier trophée Artis et ce prix est très différent à mes yeux. J’ai une petite équipe, je n’ai pas plein de recherchistes. C’est le public qui me nourrit d’informations de semaine en semaine et j’en reçois beaucoup de partout. C’est un lien privilégié que j’ai avec ces gens. La journée où les infos ne rentreront plus, c’est que le public se sera lassé. Là c’est une grosse dose d’amour que je reçois et je l’apprécie. Je n’en reviens juste pas“.

Alexandre Barrette qui répond pour Guy Jodoin: “Moi ça me touche beaucoup plus, parce que c’est décerné par le public et on fait notre métier pour eux. Donc c’est une belle preuve d’amour que le public nous fait“.

Hélène Bourgeois Leclerc: “Le fait que ça vienne du public me touche davantage car c’est de l’amour pur, une réponse directe du travail que l’on fait pour eux. Et ce prix-là vient tellement bien boucler la boucle après 3 belles années de District 31 qui vient de se terminer pour moi. Les gens vienne me confirmer qu’il ont aimé le personnage d’Isabelle Roy que j,ai porté de tout mon coeur et que je porte encore. J’ose espérer qu’au-delà du personnage, les gens disent qu’il aiment Hélène Bourgeois Leclerc“…

Guy A. Lepage: “Ce prix- là t’es attribué par les gens qui te font vivre. Je ne peux qu’être reconnaissant pour ce privilège et cet amour qu’on me donne“.

Est-ce qu’il y a un élément déclencheur ou une personne qui vous ont amené à faire ce métier plutôt qu’une autre profession ?

Guylaine Tremblay: “Il n’y a pas eu d’élément déclencheur. Dès l’âge de 4 ans, je regardais la télévision et je disais que je serais comédienne, que je ferais de la télé“.

Guy A. Lepage: “En fait, je ne m’enlignais pas vers ça du tout. À la base, Rock et Belles Oreilles était mon stage de radio, un projet qui devait durer que 13 semaines. Ça aura finalement duré 14 ans à temps plein et 38 ans plus tard, ça dure encore“.

C’est la fête des mères aujourd’hui. Est-ce qu’il y a un rôle de mère qui vous a marqué à travers les années à la télévision?

Guylaine Tremblay: “C’est une bonne question… Huguette Oligny a été une maman très touchante dans Rue des pignons, tout comme Angèle Coutu dans Jamais deux sans toi. Elles étaient deux femmes inspirantes et bien en avant de leur temps“.

Pierre Bruneau: “Moi ce c’est pas tant un personnage, mais une comédienne. Guylaine Tremblay m’émeut beaucoup dans tous les rôles de mère qu’elle a interprété. Elle les aborde chacun très différemment. C’est ce qui fait d’elle une grande actrice“.

Nous avons également pu nous entretenir quelques instants avec les animateurs du Gala Artis à la fin de la soirée:

On dit que d’animer un gala est comparable à un marathon ou à un sport extrême. Comment allez-vous passer les prochains jours et décanter de tout ça?

Jean-Philippe Dion: “De mon côté, c’est du repos car la batterie est à low energy en ce moment… Congé demain et après, ça recommence!

Maripier Morin: “Oui, du repos, mais en même temps, ça repart assez vite effectivement, car je termine de tourner la série La faille dans les prochains jours“.

Êtes-vous satisfaits de votre soirée et du travail accompli?

Maripier Morin: “Vraiment contente. Je nous donne un beau 8 sur 10“.

Jean-Philippe Dion: “Moi je suis également très très content de notre soirée. Moi je nous donne entre 8.5 et 9 sur 10. C’est certain que je dis ça à froid, comme ça, mais quand je vais réécouter le gala, la notre va probablement descendre, car je vais voir tous les défauts“… Éclats de rires!

Félicitations à vous deux, c’était grandement réussi comme party. Bon repos!

Jean-Philippe et Maripier: “Merci“!

Jean-Philippe: “Ça fait vraiment plaisir à entendre“!

LISTE DES NOMMÉS ET DES GAGNANTS

ANIMATEUR / ANIMATRICE DE BULLETINS DE NOUVELLES

Pierre Bruneau (TVA Nouvelles), Céline Galipeau (Le Téléjournal), Pascale Nadeau (Le Téléjournal), Patrice Roy (En direct avec Patrice Roy, Le Téléjournal), Sophie Thibault (TVA Nouvelles)

ANIMATEUR / ANIMATRICE D’ÉMISSIONS D’AFFAIRES PUBLIQUES

Mario Dumont (Mario Dumont), Anne-Marie Dussault (24/60), Paul Larocque (La joute), Denis Lévesque (Denis Lévesque, Le Québec parle), Charles Tisseyre (Découverte)

ANIMATEUR / ANIMATRICE D’ÉMISSIONS DE SERVICES

Marie-Claude Barrette (Deux filles le matin, Où es-tu?), Gino Chouinard (Salut Bonjour), Pierre-Yves McSween (L’indice McSween, Marina Orsini (Deuxième chance, Marina Orsini), André Robitaille (Entrée principale)

ANIMATEUR / ANIMATRICE D’ÉMISSIONS DE VARIÉTÉS OU DE DIVERTISSEMENT

France Beaudoin (En direct de l’univers), Jean-René Dufort (Infoman, Le gros laboratoire), Sarah-Jeanne Labrosse (Révolution), Charles Lafortune (La voix, Lâchés Lousses), Patrice L’Écuyer (Prière de ne pas envoyer de fleurs)

ANIMATEUR / ANIMATRICE DE MAGAZINES CULTURELS ET TALK-SHOWS

Guy A. Lepage (Tout le monde en parle), France Beaudoin (Pour emporter), Julie Bélanger (Ça finit bien la semaine), Véronique Cloutier (1res fois, Rétroviseur), André Robitaille (Les enfants de la télé)

RÔLE MASCULIN / COMÉDIES

Antoine Bertrand (Boomerang), Mickaël Gouin (En tout cas), Marc Messier (Boomerang), François Morency, Discussions avec mes parents, Gildor Roy (Lâcher prise)

RÔLE FÉMININ / COMÉDIES

Anne-Élisabeth Bossé (En tout cas, Les Simone), Sophie Cadieux, (Lâcher prise), Magalie Lépine-Blondeau (Boomerang), Catherine-Anne Toupin (Boomerang), Guylaine Tremblay (En tout cas)

ANIMATEUR / ANIMATRICE D’ÉMISSIONS DE JEUX

Alexandre Barrette (Taxi payant), Stéphane Bellavance (Au suivant, Génial!, Encore plus génial!), Sébastien Benoît (La poule aux oeufs d’or), Guy Jodoin (Le Tricheur), Patrice L’Écuyer (Des squelettes dans le placard, Silence on joue!)

ANIMATEUR / ANIMATRICE D’ÉMISSIONS DE SPORT 

Michel Bergeron (Dave Morissette en direct, La Super soirée Coca-Cola), Dany Dubé (Dave Morissette en direct), Pierre Houde (Le Grand prix de Formule 1, Le Hockey des Canadiens, L’Antichambre), Chantal Machabée (Hockey 360, L’Antichambre, Le 5 à 7, Sports 30), Dave Morissette (Dave Morissette en direct, Destination Coupe Stanley)

RÔLE MASCULIN / SÉRIES DRAMATIQUES SAISONNIÈRES

Antoine Bertrand (Les pays d’en haut), Éric Bruneau (Blue Moon, Le jeu, Mensonges), Vincent Leclerc (Les Pays d’en haut, Ruptures), Guillaume Lemay-Thivierge (Cheval-Serpent, Ruptures), Guy Nadon (Faits divers, Mensonges, Ruptures)

RÔLE FÉMININ / SÉRIES DRAMATIQUES SAISONNIÈRES

Mélissa Désormeaux-Poulin (Mensonges, Ruptures), Sarah-Jeanne Labrosse (Les pays d’en haut), Julie Le Breton (Les pays d’en haut), Sophie Prégent (Cheval-Serpent), Karine Vanasse (Blue Moon)

RÔLE MASCULIN / SÉRIES DRAMATIQUES ANNUELLES

Mathieu Baron (Unité 9), Michel Charette (District 31), Guy Nadon (O’), Vincent-Guillaume Otis (District 31), Gildor Roy (District 31)

RÔLE FÉMININ / SÉRIES DRAMATIQUES ANNUELLES

Hélène Bourgeois Leclerc (District 31), Ève Landry (Unité 9), Marina Orsini (Une autre histoire), Julie Perreault (L’Échappée), Guylaine Tremblay (Unité 9)

ARTISTE D’ÉMISSIONS JEUNESSE

Valérie Chevalier (Cochon dingue, Code F), Jay Du temple (Code G), Pier-Luc Funk (Le Chalet, Gode G), Sarah-Jeanne Labrosse (Le chalet), Pascal Morrissette (Cochon dingue)

PERSONNALITÉ MASCULINE DE L’ANNÉE

Antoine Bertrand, Gino Chouinard, Charles Lafortune, Vincent-Guillaume Otis, Gildor Roy

PERSONNALITÉ FÉMININE DE L’ANNÉE

Véronique Cloutier, Mélissa Désormeaux-Poulin, Sarah-Jeanne Labrosse, Magalie Lépine-Blondeau, Guylaine Tremblay

Crédit photo: © François Daoust/MatTv.ca

Vous pourriez aussi aimer...