Francouvertes – Soirée 7

Des préliminaires qui se concluent en rock

WD-40_Photo-JFLeBlanc ©Jean-François LeBlanc

Par Mélissa Thibodeau

C’était une soirée plutôt niche rock qu’on a proposé lundi soir pour terminer les préliminaires des Francouvertes 2016. Vulgaire, PONTEIX et Fudge ont conclu cette première partie du concours avec des projets plus qu’intéressants.

Comme le veut la tradition du 20e anniversaire des Francouvertes, on a fait appel à la formation rock garage/country WD-40 pour allumer la foule. On nous rappelle que ces vétérans de la scène avait pris part à la seconde édition du concours. Ils ont d’ailleurs pris soin de souligner avec humour qu’ils ne l’avaient pas remporté, mais presque… Le groupe a ensuite entonné quelques pièces sans avoir établi de «setlist» à l’avance. C’était sympathique, j’étais heureuse d’avoir pu les voir sur scène, si ce n’était que pour quelques extraits.

Vulgaire

Vulgaire_photo_JFLeBlanc ©Jean-François LeBlanc

Place maintenant à la relève. Autrefois connu sous le nom de Vulgar You! le quatuor composé de Joseph Carré (chant et basse), Fleur (guitare), Oslo (claviers) et Mores Onne (batterie/pad électronique) s’est mis en scène de façon très démocratique sous leur forme francophone

J’ai eu vent de ce quatuor l’automne dernier alors que les mecs nous proposaient Heureuse, un album à saveur cold wave ou post-punk “embrûmé”. J’étais agréablement intriguée par l’atmosphère troublante et mystérieuse par ce long jeu. J’anticipais et appréhendais à la fois leur performance de scène aux Francouvertes. J’appréciais le côté mystérieux, troublant et quelque peu lugubre de ce projet. J’avais tout particulièrement hâte de voir comment le tout se traduirait sur scène.

Voulant mettre l’accent sur la musique et non pas sur eux-mêmes, ils ont installé des miroirs tournés vers le public afin de cacher leur visage. La performance était également garnie de projections en arrière-plan, offrant un intéressant soutien visuel à la performance.

Nul ne peut nier que Vulgaire offrait aux Francouvertes une démarche artistique que l’on n’a pas souvent vu lors de ce concours, du moins, si je me fie aux autres fidèles spectateurs de cet événement. Par contre, je pense que le contexte de ce concours ne leur rendait pas exactement service. Au-delà du divertissement, Vulgaire se prend graduellement et je pense qu’il nous aurait fallu un peu plus que cinq pièces et une différente afin de pouvoir vraiment apprécier la dynamique et les nuances du groupe tant au niveau musical que visuel de la chose.

PONTEIX
PONTEIX_JFLEBLANC

©Jean-François LeBlanc

PONTEIX, la plus à l’Ouest des formations en préliminaires, nous arrive tout droit de la Saskatchewan. Nommé d’après un petit village fransaskois “qui se bat pour garder sa langue vivante”, cette formation est menée par le multi-instrumentiste Mario Lepage qui était bien entouré en les personnes d’Adam Logan à la guitare, au clavier et aux choeurs, Kyle Grimsrud-Manz à la batterie ainsi qu’Enver Hampton, un bassiste barbu et très souriant.

PONTEIX étant une formation indie rock qui incorpore brillamment des éléments de prog et de math rock, encore une fois, on avait droit à un projet peu habituel pour les Francouvertes. Elle n’aura peut-être offert que quatre chansons pendant son set de 30 minutes. Et pourtant, ça a marché!

C’est un peu fou fou parfois, mais les gars s’amusent énormément sur scène et ce plaisir se transmet facilement au public. On a droit à des compositions solides, des solos convaincants, ce qui les aida facilement à se hisser à la 2e position du palmarès des préliminaires.

Donc, plus qu’une belle surprise, PONTEIX était une bonne découverte et on a hâte à ce qui s’en vient pour eux.

Fudge
Fudge_JFLeBlanc

©Jean-François LeBlanc

La soirée s’est terminé avec du bon fuzz pour reprendre les mots d’une amie. Fudge était supposément à sa première performance de scène, mais nous n’avions pas droit à des rookies ici : David Bujold (chant, guitare), Olivier Laroche (batterie), Pierre-Alexandre Poirier-Guay (basse) et Vincent LaBoissonnière (claviers, synthés) ont tous un bagage de scène impressionnant et encore une fois, ça paraissait.

Les messieurs n’avaient que du bon à nous offrir. David Bujold signe des pièces solides qui sont livrées en parfois lourd mais percutant stoner rock psychédélique qui flirte quand même avec l’indie rock et le grunge, qui se ressent énormément dans l’accrocheuse Ju (qui peut être entendue ici d’ailleurs).

Fudge a pris la troisième place du palmarès. Le groupe sortira un EP plus tard cette année. Avis aux amateurs de rock francophone (ou de rock tout court), c’est à suivre.

Classement final des préliminaires

C’est ainsi que s’est conclu la première partie du concours Francouvertes. Les formations et artistes suivants auront l’occasion de montrer à nouveau ce dont ils sont capables les 11, 12 et 13 avril prochain. À suivre.

1. Mon Doux Saigneur
2. PONTEIX
3. Fudge
4. Les Passagers
5. Édwar 7
6. Caltâr-Bateau
7. La Famille Ouellette
8. Sarahmée
9. Simon Daniel

Éliminés : Perdrix, La Valérie, VULGAIRE, Dans l’Shed, Miss Sassoeur & les Sassys, Nicolet, Vincent Appelby, Eric Charland, McLean, Guillaume Mansour Expérience, Cy et Marie-Claire.

Demi-finales

Les demi-finales se tiendront les 11, 12 et 13 avril 2016 au Cabaret Lion d’Or.

11 avril

La Famille Ouellette
Edwar7
Fudge

Formation invitée : La patère rose

12 avril

PONTEIX
Les Passagers
Mon Doux Saigneur

Artiste invité: Bernard Adamus

13 avril

Sarahmée
Simon Daniel
Caltâr-Bateau

Formation invitée: Loco Locass

Texte révisé par : Cloé Lavoie

Vous pourriez aussi aimer...