#FIJM : Programmation en salle

175 concerts du 29 juin au 9 juillet 2016

MLH 3

 ©Spectra

Par : Mélissa Thibodeau

La programmation en salle de la 37e édition du Festival international de jazz de Montréal est finalement annoncée! On retrouve encore cette variété typique de cet événement alliant la nouveauté avec les classiques où tous les fans de jazz et de ses dérivés y trouveront leur compte! En tout, pas moins de 175 concerts seront offerts en salle répartis en 15 séries.

À ne pas manquer à la Salle Wilfrid-Pelletier, l’Américaine Melody Gardot qui ouvrira les festivités les 29 et 30 juin. Les 2 et 3 juillet, l’artiste multifacette montréalais Rufus Wainwright nous promet du grandiose avec grand orchestre avec deux Soirées symphoniques visuelles conçues autour de l’opéra Prima Donna et de ses propres chansons.

La grande Lauryn Hill sera de retour sur scène montréalaise après 14 années d’absence les 5 et 6 juillet, toujours à Wilfrid-Pelletier. Et retour aux sixties le 7 juillet alors que Brian Wilson, Al Jardine et Blondie Chaplin y interpréteront le répertoire de Pet Sounds pour une dernière fois sur scène, à l’occasion du 50e anniversaire du plus célèbre album des Beach Boys.

Au Théâtre du Nouveau Monde, on vous propose, entre autres, The Wrainwright Sisters (Martha et Lucy) du 6 au 8 juillet, qui partageront la scène afin de revisiter les comptines de leur enfance, tout en folk avec Songs in the Dark. Le 9 juillet, Florence K transférera sur la scène l’expérience humaine et littéraire qu’offre son livre Buena Vida.

Au Métropolis, on pourra voir le 29 juin, celle qui est considérée comme étant la Nina Simone du post-grunge, Cat Powers. Toujours dans la même salle, cette fois le 7 juillet, un double plateau d’artistes d’un talent désarmant : le Suédois The Tallest Man on Earth et la Canadienne Basia Bulat.

RadioRadio-1

©Officielle

On fera la fête avec DJ Champion et ses G-strings qui feront un retour sur scène le 30 juin au Club Soda, dès 22 h. On propose également une soirée old school hip hop sur cette même scène avec Melle Mel et Scorpio, The Sugarhill Gang et Grandmaster’s Furious Five le 2 juillet et le 7 juillet, on annonce toute une fiesta avec deux Acadiens déjantés Radio Radio!

Le concert de clôture n’accueillera pas moins que le Preservation Hall Jazz Band de la Nouvelle-Orléans au Théâtre Maisonneuve le 9 juillet qui nous fera vivre tout un voyage à travers l’histoire du jazz.

Pour plus de détails et la programmation au complet, visitez www.montrealjazzfest.ca.

Les billets seront mis en vente dès le vendredi 29 avril à midi.

Crédit photo de la photo en couverture : ©Benoît Rousseau – Spectra

Texte révisé par : Annie Simard

Vous pourriez aussi aimer...