un magazine web axé sur la culture d’ici

FICG : Passe-moé la puck: Hommage Les Colocs

Un hommage à la hauteur de Dédé

Scène Centre Notre-Dame
Scène Centre Notre-Dame qui a accueillie Passe-moé la puck: Hommage les Colocs

Par: Mylène Groleau

Le Centre Notre-Dame de Granby, avec sa scène extérieure, a vibré sous les airs des Colocs en ce vendredi 12 août lors de la 54ième édition du Festival international de la chanson de Granby. Le groupe Passe-moé la puck a livré un hommage hautement apprécié du célèbre groupe mythique pour le Centre-Ville en spectacle.

Pour rendre hommage à Dédé Fortin ainsi qu’au groupe Les Colocs, il n’y a pas de meilleur groupe. Le timbre de la voix, les instruments, l’esprit de camaraderie, tout est fait à la perfection pour recréer ce temps où le groupe était pleinement existant. Considérant que Dédé Fortin était un ancien du festival, cet hommage ce doit d’être à son image et ainsi conserver l’esprit festif qu’il aimait déployer.

Comme les titres sont grandement connues du public, cela a créé l’ambiance recherchée. Une parenthèse festive en plein milieu du festival. Malgré le temps plus frisquet qu’il faisait sur le parterre extérieur du Centre Notre-Dame, l’espace était réchauffé par le public qui acclamait, dansait et en redemandait ​

Rappelons que cet hommage fait partie des soirées Centre-Ville en spectacle qui offre des spectacles dont plusieurs sont gratuits et d’autres payants que l’on peut retrouver dans les différents sites qu’occupe le Festival. Un événement couru et apprécié de tous et chacun.

Tous les titres y sont passés

Passe-moé la puck
Passe-moé la puck : Hommage aux colocs – La cabane musique

Un band de 7 musiciens. Un seul objectif: faire tripper. Et cela a fonctionné à merveille. La foule a reculé depuis la naissance des Colocs jusqu’à aujourd’hui où leur musique est toujours omniprésente. Pour preuve, la foule qui passait rapidement de la petite enfance qui dansait sous le rythme jusqu’aux têtes blanchies par l’âge et les expériences de vie.

De Atrocétomique en passant par Dehors novembre et sans oublier le premier album Les colocs, aucun des trois n’a échappé à la soirée.

Les premières notes de Julie ont fait lever le parterre pour parcourir La rue Principale, Dédé, Maudit qu’le monde est beau, Mauvais caractère, On va crever en attendant l’été, La traversée, La chanson du Scorpion, Juste une p’tite nuite, Passe moé la puck, J’ai pas compris, Belzébuth, Paysage, Tassez vous de d’là, Dehors novembre, Bonyeu pour finir en rappel avec nul autre que Le répondeur avec, seul sur scène, Jérémy Lavigne, puis, la troupe est venue saluer la foule dont: Francis Malo (guitare), Samuel Cadieux (basse), Benjamin Cordeau (trompette), Hugo Leclerc (saxo et clarinette), Louis Thériault (Batterie) et Shawn McPherson (Harmonica)

Une soirée enlevante que vous devez aller voir lorsqu’ils seront de passage près de chez-vous.

Vous pourriez être intéressé par cet article :

FICG: Entrevue avec Marsö grand gagnant FICG 2021

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email