Festival Image+Nation 2013

Une vitrine culturelle LGBT 

1374184_590457064351332_215327646_n

Par Cédric Cilia

La 26e édition du Festival Image+Nation 2013 s’est ouverte jeudi 28 novembre au Cinéma l’Impérial pour 10 jours de programmation de films LGBT (Lesbien-Gay-Bi- Trans).

Toujours fidèles à la situation des personnes LGBT dans le monde, les organisateurs restent très au fait de l’actualité. Cette année 2013 a été plutôt rude avec les personnes LGBT en Russie ou dans certains pays d’Afrique; ceci dit, le festival reste avant tout une manifestation présentant le meilleur du cinéma LGBT dans le monde pour l’année en cours dans un but d’universalité. Une programmation de courts-métrages locaux est également proposé.

311213_442238482506525_454799452_n

Cette année, le gouvernement provincial a supprimé ses subventions pour ce festival; la situation est donc inquiétante; il est plus que nécessaire de soutenir cet événement culturel qui a une raison sociale d’après sa directrice générale, Charlie Boudreau, «Nous sommes le seul festival LGBT au Canada qui n’a pas de reconnaissance culturelle de sa province. Nous n’avons pas de subventions et nous ne sommes pas reconnus par la SODEC», déplore-t-elle. Imaginez alors son enthousiasme quand le maire de Montréal, Denis Coderre, lui a fait honneur de sa présence et, de surcroît, lui a assuré, lors d’un bref discours, de son soutien. L’organisation souhaite plus que tout qu’un réveil des collectivités publiques se fasse pour que le festival continue de faire partie du paysage culturel québécois dans les meilleures conditions possibles. Bien sûr, le festival Image+Nation propose des films LGBT (c’est d’ailleurs le premier festival de la sorte au Canada!) mais cela reste avant tout un festival de cinéma!

Un vrai tour du monde du meilleur du cinéma LGBT est présenté; des films venant d’Europe de l’Est dont un premier long-métrage Polonais, des États-Unis, d’Asie, du Moyen-Orient, d’Amérique du sud, d’Europe ou du Canada bien entendu. Un festival et une édition extrêmement riche et diversifiée est offerte au public montréalais afin de faire connaître les différentes sensibilités LGBT à travers le monde. Les films seront projetés dans différentes salles en ville : l’Impérial essentiellement pour l’ouverture et la clôture, le cinéma Beaubien, la salle Judith Jasmin de l’UQAM et la cinémathèque.

602644_440980915965615_916071306_n

Le public, fidèle au festival depuis le début, ne risque pas d’être déçu cette année encore par cette programmation écliptique. Citons, par exemple, la présence du film québécois «Sarah préfère la course» OU du film français «L’inconnu du lac» mais portons aussi une attention particulière au film marocain qui fermera cette 26 ème édition «L’armée du salut». Collaborent au festival, l’organisation des RIDM (Rencontres Internationales du Documentaire de Montréal) et du FNC (Festival du Nouveau Cinéma).

L’acteur Canadien Chris McNally vient présenter le film dans lequel il tient le rôle principal : «JOHN APPLE JACK», une comédie gay romantique avec en toile fond le milieu culinaire et se déroulant à Vancouver. C’est d’ailleurs de la Côte Ouest qu’est originaire Chris; très heureux de présenter ce film ici à Montréal dans le cadre du festival et de participer à sa promotion; il tient ici son premier grand rôle au cinéma et un vrai défi pour lui de jouer le rôle d’un gay, ne l’étant pas dans la vie. C’est en partie pour cette raison qu’il a accepté de faire le film et aussi parce qu’il connaissait déjà le travail de la réalisatrice Monika Mitchell. Après ce festival, le film continuera sa route pour courir les festivals dont un en février prochain à Kingston, en Ontario.

Plus que jamais, il est important de soutenir de quelques façons que ce soit le Festival Image+Nation qui offre une belle vitrine culturelle à la diversité dans le monde.

Pensez-vous qu’un tel festival peut faire avancer la cause LGBT?

Vous pourriez aussi aimer...