Festival Burlesque de Montréal

Sensualité et bien plus

© Martial Genest/MatTv.ca

Par : Martial Genest

Les 18 et 19 octobre derniers le Club Soda prenait des aires de cabaret comme l’avaient connu certains établissements du Boulevard Saint-Laurent à l’époque, et oui le Festival Burlesque de Montréal était de retour.

Vendredi soir, la foule du Club Soda était en feu, et l’une des meilleures du festival depuis longtemps. Comme l’a mentionné à multiples reprises Monsieur Armand notre Maitre de Cérémonie pour cette soirée. Le festival attire des artistes de partout dans le monde, des différentes provinces, des États-Unis mais aussi de partout dans le monde, de l’Europe à l’Afrique du Sud. Ce ne sont pas seulement les artistes que le festival attire, car lorsque Monsieur Armand a fait un tour de salle pour savoir d’où provenaient les gens, les réponses furent variées, il y avait des gens de la région métropolitaine, mais aussi des gens de Toronto, Granby, New York, Winnipeg et même Détroit.

La soirée était divisée en deux étapes, la première se voulait une compétition par différents artistes et la seconde était réservée aux têtes d’affiche. Pour le prix Lili St-Cyr, les artistes seraient évalués par un jury formé des têtes d’affiches, le tout débutant avec la troupe de Sherbrooke les Shirlesque et complété par la première prestation de Miss Enchantée, une ancienne aide de scène maintenant une artiste.

La foule fut surprise à quelques occasions avec des chorégraphies plus artistiques que le simple burlesque, que ce soit la prestation de Belle Époque, qui avait des éléments de danse qui s’approchait d’un ballet mythologique, ou la quête du sang de vampire dans le joyau de Scarlett James aux enchantements gothiques et chapeau à Baby Ray qui malgré un problème vestimentaire n’a pas hésité et terminé sa prestation malgré le pépin. Les dames n’étaient pas laissées pour contre, car Jett Adore était présent pour celles-ci et sa performance en a enchanté plus qu’unes. Pour le moments d’éclat de la soirée, c’est sans aucun lorsque Miss Tosh a fait mordre à pleine dent une spectatrice dans une banane, ce qui a survolté la foule, elle qui était déjà très bruyante et impliquée.

La gagnante du prix Lili St-cyr fut Sybil Satana, celle-ci obtenait par le fait même, la chance d’être parmi les têtes d’affiche lors de la représentation du samedi. Pour en savoir plus sur le Festival Burlesque de Montréal rendez-vous ici

crédit photo © Martial Genest/MatTv.ca

Vous pourriez aussi aimer...