un magazine web axé sur la culture d’ici

Fantasia : Cult Hero

Absurdité meurtrière

Fantasia – Cult Hero
Fantasia – Cult Hero

Par : Martial Genest

C’est le samedi, 30 juillet que la première mondiale de Cult Hero avait lieu à Montréal lors du Festival International de Films Fantasia. Cette comédie est un mélange d’absurdité et de parodie des téléréalités avec un soupçon d’horreur.

Suite à une très mauvaise décision lors du tournage de sa première saison de téléréalité sur la chasse aux cultes. L’animateur tombe dans la disgrâce et l’alcool. Un appel téléphonique d’une agente immobilière croyant que son mari est sous l’emprise d’un culte. Ce coup de fil lui redonne un second souffle et l’envie de relancer sa carrière. Tout en étant une comédie, le taux de divertissement de ce film est excellent. Il faut bien sûr aller voir celui-ci avec aucune attente, et accepter le ridicule sous toutes ses formes. Ce n’est pas le type de film qui fait rire aux éclats, mais plus un qui nous place un petit sourire en coin. L’humour est noir et le langage est cru, le combo parfait d’une comédie sans prétention. Quoiqu’il soit quelque peu violent, l’humour ajouté aux scènes de violence, rend celles-ci moins dures.

Cult Hero était le troisième et dernier film, présenté en première mondiale par Raven Banner lors de Fantasia. Après le film de combat The Fight Machine et celui d’horreur The Breach, la brochette de Raven Banner est bien complétée par cette comédie. Celui-ci a autant sa place à Fantasia qu’il aurait eu une place à Juste pour Rire, s’il y avait projection de films.

Pour un film qui ne cache pas ses origines canadiennes, celui-ci saura vous plaire. Le duo Ry Barrett et Liv Collins parviendra à vous divertir, leurs interprétations sont au point.

Pour l’autre film de Raven Banner donc j’ai eu le plaisir de faire le visionnement : The Breach

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email