Étienne Dano à l’Olympia

Salle comble pour l’humoriste authentique

3

© Maryse Phaneuf/MatTv.ca

Par : Grégory Wilson

Les membres du public ont senti leurs joues brûler de rires lors de la première du spectacle À Contresens d’Étienne Dano, mercredi soir à l’Olympia.

Celui-ci a présenté un one man show composé d’histoires et de situations qu’il devait braver au cours de sa vie. Étienne Dano démontrait ainsi de façon transparente ses qualités comme ses défauts, ses réussites ainsi que les obstacles mis au travers de son chemin. Son enthousiasme contagieux gardait le public captivé et suspendu à ses lèvres.

L’humoriste issu de Beauharnois savait qu’il devait amorcer son spectacle avec un thème en particulier : sa voix. Celle-ci, étant grave et radiophonique (il a d’ailleurs fait des capsules d’humour sur les ondes du 96,9 CKOI), a été la cause de toutes sortes de situations et de moments cocasses dans sa vie. Il entama donc avec des blagues sur la sienne avant de s’attarder sur les voix d’autres célébrités québécoises.

5

« Éric Lapointe… y tousse et tu pognes le tétanos. », plaisanta-t-il.

De là, il s’est penché sur sa jeunesse. Il décrivit en détail des moments de sa vie en tant qu’étudiant, ainsi que son expérience de certains rites de passage adolescents, comme un premier emploi ou une sortie avec une fille qui ne s’est pas déroulée comme prévu.

Par ailleurs, il a profité des pauses entre chacune de ses histoires pour mentionner quelques observations et réflexions amusantes qu’il portait sur la vie quotidienne.

Par exemple, l’humoriste racontait combien plusieurs conducteurs québécois, incertains de quand ils avaient le droit de passage, ralentissaient le trafic dans les carrefours giratoires. La ville dans laquelle il se situait au moment de cette observation avait donc installé des feux de circulation dans le giratoire lui-même.

1

« Des feux de circulation dans un carrefour giratoire, c’est comme un système d’alarme sur son chien de garde. », conclut-il sous les rires du public.

Malgré la dénomination de one man show, Étienne Dano n’était pas complètement seul en cette soirée. En effet, il était précédé par Ian Kelly, un chanteur-compositeur montréalais ainsi que de Marko Métivier, un humoriste de Drummondville, qui agissait aussi en tant que présentateur.

12

Étienne Dano était manifestement heureux d’avoir partagé la scène avec ces artistes. Après avoir terminé son spectacle, il est resté sur le plateau pour jouer un numéro de comédie de situation avec Marko Métivier. Par la suite, il prit le temps de raconter aux spectateurs combien il admirait le travail de Ian Kelly et lui avait personnellement proposé de passer faire un tour.

Cette chaleur qu’Étienne Dano offrit à ses confrères était tout aussi palpable envers ses spectateurs. À travers ses histoires, parfois embarrassantes, cet humoriste a démontré non seulement son talent comique, mais aussi son authenticité devant ce public qu’il aimait tant.

Crédit photo : © Maryse Phaneuf/MatTv.ca

Texte révisé par : Johanne Mathieu

Vous pourriez aussi aimer...