un magazine web axé sur la culture d’ici

Et maintenant – Spectacle hommage à Gibert Bécaud

Et maintenant … et pour toujours

Et maintenant - spectacle hommage Gilbert Bécaud
Et maintenant – spectacle hommage Gilbert Bécaud

Par : 

20 ans se sont écoulés depuis le départ du géant de la musique française Gilbert Bécaud. Sa musique qui fut transportée à travers le monde, s’est de nouveau arrêtée au Théâtre Maisonneuve de La Place des Arts le 6 novembre dernier dans un spectacle hommage : Et maintenant. Avec un interprète remarquable, Jules Grison, dans le rôle du défunt artiste.

Et maintenant - Gilbert Bécaud
Et maintenant – Gilbert Bécaud

650 chansons plus tard, dans une ambiance lounge aux lumières chaudes, l’auditoire s’est replongé dans une époque où la voix de Gilbert Bécaud résonnait dans les maisons. Une voix suave au timbre ténébreux qui traversait l’outremer pour se frayer un chemin jusqu’ici.

Avec une diction parfaite, un timbre de voix reprenant à la perfection les traits de Gilbert Bécaud, Jules Grison nous a transporté le temps du spectacle dans un univers de souvenirs. Accompagné de Stéphanie Grison-Impoco  en tant que choriste, leur voix se mêlaient en toute symbiose.

Jules Grison est grandiose une fois de plus, considérant qu’il avait conquis le public avec l’hommage à Aznavour présenté un peu partout dans toute la francophonie au printemps dernier.

Jules Grison
Jules Grison – Facebook de l’artiste

Une présence fortement appréciée

Une surprise de taille s’est jointe à l’interprète. Émily Bécaud, la fille du célèbre Gilbert Bécaud a, avec beaucoup de sensibilité et d’émotion, repris des chansons symboliques de son père. La maison sous les arbres, C’est en septembre et Je reviens te chercher chanson qui, à l’origine, fût écrite pour sa mère.

Des chansons qui ne s’oublieront jamais

Rosy and John, Nathalie, Mademoiselle Lise, Quand Jules est au violon, Les tante Jeanne, Le jour où la pluie viendra se sont joints aux titres qui, malgré les années, sont toujours d’actualité : L’Indifférence et L’Indien. 

Les dernières minutes furent pour le public. L’auditoire avait le droit de choisir les chansons qui allaient clore le spectacle. Ce sont donc Le petit oiseau de toutes les couleurs, Quand il est mort le poète, Dimanche à Orly, La ballade des Baladins, L’Orange et La vente aux enchères.

Pour nous laisser avec Et maintenant. Chanson titre du spectacle hommage pour, par la suite, finir, entouré de Stéphanie et Émily sur les notes de piano, en interprétant Pour qui veille l’étoile.

Et encore

Le spectacle s’est aussi arrêté au Théâtre du Petit Champlain de Québec les 7 et 8 novembre avant de retourner en Europe pour poursuivre la tournée.

C’est sous la production de Gil Marsalla que l’équipe a annoncé, à la toute fin du spectacle, que Piaf prendra à l’affiche les 12-13 et 14 janvier prochain ainsi que Brel les 20 -24 et 25 avril 2023 à La Place des Arts de Montréal et au théâtre Petit Champlain de Québec.

Direction musicale et piano: Sébastien Machado / Violon et claviers: Claude Tedesco / Basse : Tony Sgro / Batterie: Christophe Galizio.

Directo Prod

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email