Entrevue avec Guillaume Lafond

Guillaume Lafond: Un nouveau cowboy arrive en ville

© Photo officielle

Par Marie Eve Archambault

Guillaume Lafond aura su attirer l’attention du public par son grain de voix unique et sa polyvalence. Certains l’auront remarqué pour son Gui-move lors du numéro country. Chose certaine, il aborde la bonne attitude pour percer dans le milieu musical. Après son élimination dimanche dernier, il a pris un instant pour nous parler de son expérience à Star Académie.

Dis-moi, comment te sens-tu après la grande soirée d’hier? 

Tellement bien. Tellement reconnaissant de tout ce que l’on a vécu. C’était une grosse soirée dimanche. On a eu de plaisir et on a fait de beaux numéros alors c’est un bon matin! On dirait que c’est un jour nouveau!

Guillaume, tu as décidé de revisiter Budapest à ta saveur. Que voulais-tu montrer au public?

Je voulais montrer l’énergie que j’ai lorsque je suis sur une scène. J’ai été, je pense, 4 fois en danger, et les 3 premières fois c’était toujours des chansons plus douces, plus sentimentales et plus profondes. Oui, je le fais bien, mais je voulais montrer un autre aspect de moi. J’ai tellement d’énergie sur scène. Moi, j’aime jammer avec les musiciens et c’était vraiment cela que je voulais montrer. Je voulais m’amuser. J’aurais pu le faire avec une chanson de country qui aurait été pareille à l’original, mais je ne voulais pas nécessairement faire ça. Je ne voulais pas qu’on dise que j’ai imité ou quoi que ce soit. Alors, je voulais prendre une chanson qui n’est pas country à la base et la twister à ma façon, comme je l’avais imaginé. Je suis vraiment fier parce que ça montre ma couleur et mon amour pour ce style-là qui fait swigner la patte comme je disais. Je me disais: Si c’est pour être ma dernière soirée à l’Académie, je voulais donner le goût au public de venir me voir en spectacle après l’aventure.

Tu es probablement le candidat qui a été sorti le plus souvent de sa zone de confort pendant tout le long de l’aventure, comment tu voyais ça de chanter d’autres styles musicaux qui n’étaient peut-être pas ta tasse de thé au départ? 

J’ai vu cela comme des défis. Justement, en entrant à l’Académie, je ne m’attendais pas qu’ils me laissent dans mon style et qu’ils ne me pousseraient pas vers autre chose. Je m’attendais à ce qu’ils me lancent des défis. Moi, je suis partant avec cela parce que c’est ce qui te fait évoluer en tant qu’artiste. C’est ça qui m’a permis de montrer que je suis polyvalent. Je ne suis pas juste un chanteur country. Je suis un musicien et je suis capable de m’adapter à plusieurs choses. Ça m’a fait évoluer et je suis vraiment content de ça.

J’aimerais t’entendre là-dessus: Que penses-tu de l’offre new country au Québec? 

L’offre du new country au Québec est de plus en plus en demande. On voit qu’il y a des festivals qui se créent. On voit que les jeunes commencent à aimer le country. Je pense que Matt Lang a commencé à populariser ça au Québec. Je l’ai vu en spectacle et je me suis dit: Ça fait du bien du bon country! Je suis tellement content de faire partie de ce milieu-là au Québec. C’est tellement un style qu’on sous-estime. C’est tellement bon. C’est tellement rassembleur. C’est tellement vivant. Les festivals de country au soleil, on bouge, on danse et on fait la fête!

Qu’est-ce qui a été le plus difficile pour toi à l’Académie? 

Je pense que c’est d’être loin de nos proches. Dans la vie, je me fais confiance, mais j’ai toujours besoin de l’approbation de ma blonde ou de mes parents. Je veux leur demander ce qu’ils en pensent. Ils m’aident beaucoup là-dedans. Donc, de ne pas avoir mes repères, j’ai trouvé ça difficile. J’aurais aimé ça pouvoir jaser avec mon frère qui a toujours été là, à mes parents et à ma blonde.

À l’inverse, quel était ton moment préféré?

Je pense que c’est lorsqu’on a voté pour moi le 14 février par le public et que j’ai entré dans l’Académie. Quand j’ai su que j’allais être en danger je me suis dit: Ok, je vais faire ma performance. Je ne sais pas ce qui va se passer, mais j’ai du fun et j’en profite. C’est peut-être le seul show que je vais faire ici.

Quand j’ai entendu mon nom, je me suis dit: Ben voyons donc! Tu n’es pas sérieux! J’entre pour vrai! Le vote du public, je ne m’attendais tellement pas à ça. Tu n’as pas idée comment! Ça m’a tellement rendu heureux et ému! Je m’en rappelle comme si c’était hier! Je me suis réveillé le lendemain avec le grand sourire dans la face. C’était le début d’une grande aventure.

Tu es l’un des candidats chouchou des téléspectateurs. Qu’est-ce que ça te fait de voir cet appui-là de leur part?

Oui, on fait de la musique pour nous parce qu’on aime ça, mais le but est de partager ça avec les gens. L’amour du public, c’est tellement important. On ne fait pas la musique pour les professeurs. On veut avoir un public qui va nous suivre après. Ça fait du bien de savoir que le monde aime ta personne, aime ta musique.

As-tu quelque chose en tête que tu voudrais faire après Star Académie?

Je veux vraiment monter un spectacle. J’aime jammer comme on a pu voir lors de ma prestation. C’est d’avoir du plaisir sur scène et de faire le plus de spectacles possibles. Je veux avoir le monde devant moi et leur donner de l’amour. Je veux leur parler. C’est ça que j’ai hâte. Chaque chose en son temps, mais je vais me monter une équipe, trouver des musiciens et faire des rencontres. C’est ça mon plan.

J’aimerais terminer avec l’album de Star Académie qui va sortir jeudi le 22 avril. Peux-tu me parler un peu de ta chanson? 

Ma chanson est Aline de Christophe. C’est une vieille chanson!  Quand j’ai entendu cette chanson-là, elle m’a beaucoup interpelé et je l’ai mis dans mon cahier de chansons. Peut-être parce que ma grand-mère s’appelle Aline. J’ai l’impression que je pourrais lui chanter cette chanson-là parce qu’elle commence à faire de la démence et elle ne me reconnaît plus. Je me dis que je pourrais peut-être aller la chercher ou l’interpeler avec ça. C’est en honneur de ma grand-mère!

Pour écouter les chansons du variété de dimanche, cliquez ici.

Photo de la couverture : © Photo officielle

Vous pourriez aussi aimer...