un magazine web axé sur la culture d’ici

Entrevue avec Gaëlle Khoueiry-Jaber

Star Académie: une deuxième famille pour Gaëlle

Gaëlle en entrevue
Crédit photo: Roy & Turner Communications

Par Marie Eve Archambault

Au lendemain de son élimination au deuxième variété de Star Académie, nous avons été en entrevue avec Gaëlle Khoueiry-Jaber. Rapidement, lorsque l’on discute avec la jeune chanteuse de Gatineau, on comprend qu’elle ne regrette absolument rien de son passage dans la populaire émission. Au contraire, les amitiés qui se sont construites au fils des semaines sont pour elle excessivement précieuses.

Hier, ce fut une grosse journée pour toi. Comment te sens-tu après cette montagne russe d’émotions?

C’est sûr que je suis triste de ne pas être avec mes amis à l’Académie. En ce moment, je ne peux qu’être très fière pour Jérémy et Sandrine. Ils me manquent vraiment beaucoup.

Tu as eu une grosse semaine chargée en émotions. Est-ce qu’on peut dire que ta conversation avec Lara t’a aidée à cheminer personnellement?

Oui, c’est sûr! Cela m’a appris à ne plus trop me fermer sur moi-même, mais plutôt de m’ouvrir aux gens qui sont autour de moi. Les autres Académiciens m’ont beaucoup aidée à faire cela.

Par exemple, samedi dernier j’étais dans la chambre de Mathieu, Julien et Éloi. Il y avait Audrey-Louise et Camélia et nous avons beaucoup parlé. Je me suis ouverte un peu à eux, et j’ai senti que tout le monde était là pour moi. Audrey m’a dit: « Nous, on est ton safe space. Tu n’as pas à avoir peur. On ne va pas te juger.» Cette discussion m’a aidée à m’ouvrir.

Je sais qu’à la télévision, ça semble être une grosse semaine pour tout le monde, et que la seule chose qu’on a fait c’est de pleurer. Je te jure que ce n’était pas comme ça toute la semaine. On a tellement eu de beaux moments. C’était majoritairement que du plaisir qu’on avait, comme si c’était une famille! »

Le fait que vous avez vécu quelques semaines confinés, j’imagine que vous avez tissé des liens plus serrés entre vous.

Oui, c’est exactement ça. On était super proche avant le confinement. On avait une conversation de groupe et on se parlait à tous les jours. Quand on a commencé la quarantaine, on faisait des zooms à chaque jour. On n’a pas arrêté jusqu’à la dernière soirée.

En ce moment, je parle avec ceux qui ont été éliminés au premier variété. On est prêt à accueillir la prochaine personne qui va partir. Je sais que cette relation est difficile à voir à la télévision parce que le temps est limité, mais il n’y a personne qui est exclue dans ce groupe. La famille, cette année, c’était les 19 candidats qui étaient là et pas un de moins.

D’ailleurs, je vais tenter de voir cette semaine William, Olivia et Jacques. Alexandra, c’est plus difficile puisqu’elle habite au Nouveau-Brunswick.

Qu’est-ce que tu aurais voulu montrer au public et que tu n’as pas eu la chance de mettre de l’avant en une semaine?

J’aurais aimé montrer ma palette de performance. J’aime faire plusieurs styles de musique. J’aurais voulu montrer mon côté R&B et plus jazz aussi. J’aurais aimer aussi chanter plus avec mes amis.

Gaëlle qui chante
Crédit photo: Facebook Star Académie

Tu as eu le privilège d’enregistrer la chanson thème Changer le monde. Comment s’est passé ton expérience?

C’était tellement le fun! Je ne m’attendais tellement pas à ça! En toute franchise, je voyais un autobus devant le manoir et je ne savais pas trop qu’est-ce que c’était. Quand on m’a dit que c’était un studio, je me disais: Ça fonctionne vraiment? Je suis entrée dedans et je trouvais ça super beau! Il y avait Marie-Ève Riverain qui nous a accompagnés depuis le début de l’aventure. Ainsi, elle était toujours là pour nous aider avec Toby qui enregistrait le tout.

Tu sors de l’Académie avec un nouveau bagage. Qu’est-ce que tu retiens de cette aventure?

Il y a une fois où Gregory Charles m’a dit: « Ce n’est pas le monde contre Gaëlle, c’est le monde avec Gaëlle. » Cette phrase résonne en moi. Aussi, je veux maintenir tous les liens que j’ai faits avec les participants. J’ai tellement hâte de les revoir. Je ne sais pas comment, mais j’aimerais cela qu’on s’organise quelque chose à chaque semaine pour qu’on se voit tous!

On n’a pas eu la chance de le voir dans l’émission, mais tu écris beaucoup de chansons. Entre autres, tu as sorti la chanson Fallen cet été. Peux-tu me parler de cette chanson? 

À première vue, ça sonne comme si c’était une chanson d’amour qui traite d’une rupture ou quelque chose du genre. Au contraire, c’est plutôt une chanson où j’étais fâchée envers moi-même. La chanson est écrite pour cette partie de moi que je ne supporte plus. Cette partie qui me juge tout le temps un peu, mais c’est écrit sous une forme de chanson d’amour.

Est-ce que Star Académie t’a motivée à poursuivre vers cette direction?

J’avais commencé à travailler sur un EP avant l’aventure. Évidemment, puisque je suis partie, je ne pouvais pas le continuer. Je vais recommencer à travailler dessus. Je vais peut-être inclure une chanson que j’ai commencé à écrire avec Jérémie à l’Académie. Julien et Mathieu ont ajouté un peu leur sauce et c’est vraiment le fun comme résultat.

En effet, je suis un peu triste de savoir que ce moment-là n’a pas passé à la télévision, mais ce fut un moment vraiment amusant! On jammait tous sur la chanson. C’était vraiment épique! J’ai vraiment hâte que tout le monde puisse entendre ça!

Vous pourriez aussi être intéressé par ces articles :

Star Académie présente enfin son premier variété

Deuxième variété de Star Académie

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email