un magazine web axé sur la culture d’ici

Entrevue avec Édouard Lagacé

Quitter l’Académie sur une bonne note !

photoshoot édouard lagacé
Facebook Édouard Lagacé

Par Marie Eve Archambault

 

Même si le public est tombé sous le charme d’Édouard Lagacé, le candidat de Star Académie a dû dire adieu à ses compatriotes dimanche soir lors du variété. Au lendemain de son éviction, le participant de la télé-réalité a généreusement accepté de répondre à quelques unes de nos questions.

Comment s’est passé ta dernière semaine?

Ça s’est super bien passé! C’était la deuxième fois que j’étais en danger. On dirait que le fait que ce soit peut-être ta dernière semaine, et qu’on vit de belles choses à l’Académie, tu essaies d’en profiter au maximum. Ça m’a fait ça la première semaine.

Cette semaine, pour ma part, je trouve que c’était le plus gros show qu’on avait à faire. On avait deux artistes internationaux dont Milky Chance. J’écoute la musique de ces deux gars-là depuis qu’ils ont sorti leur premier album il y a 10 ans. En plus, on avait la venue de Stromae. Il est descendu spécialement de Los Angeles pour venir faire quelques chansons avec nous. C’était un gros show. On était tous contents de pouvoir faire ce spectacle-là dimanche.

Milky Chance Académiciens
Crédit photo : TVA Publications / Éric Myre

Je veux revenir sur le variété de dimanche justement. Tu as décidé d’interpréter Ce soir l’amour est dans tes yeux de Martine St-Clair. Qu’est-ce qui a motivé ton choix?

C’est une chanson qui vient me toucher depuis longtemps. J’ai eu la chance de la faire à d’autres occasions aussi. C’est aussi une pièce que Louis-Jean Cormier avait décidé de reprendre il y a quelques années. C’est un mix de sa version, celle de Martine et la mienne. J’étais confortable avec cette chanson-là. On fait beaucoup de trucs à Star Académie où on n’est pas habitués de faire ou des fois, on n’a pas beaucoup de temps pour monter les numéros du dimanche. Alors, d’arriver avec une chanson où j’étais confortable, c’était le fun. 

La dernière mise en danger, j’avais fait une chanson en anglais. C’était important pour moi aussi d’arriver avec une chanson en français. Ce sont toutes ces raisons-là qui m’ont motivé à choisir cette chanson-là pour dimanche. Je n’ai pas eu le temps de l’écouter encore, donc j’ai hâte de voir cette performance-là, mais je pense qu’au final, c’était quand même bien. Voilà, j’aimerais voir le résultat avant de plus me prononcer sur ma performance.

Parlant de chanson qu’on n’est pas habitué d’interpréter. Je veux revenir sur la fameuse valse qui semblait te causer problème. Comment as-tu attaqué ce numéro-là finalement?

Je l’ai vu plutôt comme un défi. C’est un genre que je ne suis pas habitué de faire. Cependant, il y a beaucoup de choses qu’on fait à Star Académie qu’on n’est pas habitué de faire. Tout le numéro de Serge Denoncourt, c’était un peu ça le but: entrer dans un personnage. Le numéro était plus théâtral que les autres qu’on avait faits jusqu’à maintenant. C’était l’occasion d’apprendre et d’expérimenter des choses. C’était une chanson où j’étais moins à l’aise, mais c’est pour cette raison qu’on s’inscrit à Star Académie. C’est pour apprendre, expérimenter et découvrir des choses. Au delà du théâtre, cela nous a permis de découvrir un vieux répertoire français que je connaissais peut-être moins.

Édouard Lagacé
Crédit photo : TVA Publications / Éric Myre

Les professeurs t’ont souvent parlé de descendre tes barrières afin de nous montrer tes sentiments. Avais-tu l’impression de ne pas les montrer?

Non pas nécessairement. Je suis beaucoup dans l’analyse. C’était souvent beaucoup des nouvelles chansons. Alors, c’était beaucoup plus long pour moi que pour certains de se laisser aller dans certains trucs. J’ai peut-être un peu de difficulté à m’investir dans des chansons que je connais moins. J’ai besoin d’apprendre correctement la mélodie, la rythmique, les paroles et tout cela avant de vraiment plonger dans l’intention. C’est peut-être sorti comme cela à la télévision. Je ne sais pas parce que je n’ai pas vu les émissions. Bref, je sais que je le fais parfois dans ma vie personnelle. C’est un peu pour cela que nous sommes à Star Académie. Oui, essayer des nouvelles choses musicales, mais aussi de grandir au niveau personnel et d’apprendre à se connaître. Je pense que Star Académie m’aura aidé à faire cela.

Est-ce qu’il y a une partie de toi que tu aurais voulu montrer sur scène, mais que malheureusement tu n’as pas eu la chance de faire?

Je ne pense pas. Chaque spectacle est tellement différent. On a touché à beaucoup de choses comme Kaïn, Simple Plan ou Eddy De Pretto où j’ai fait du rap. On a ensuite fait Stromae où j’ai pu parler un texte. Avec Serge Denoncourt, c’était plus théâtral ou avec Mitsou, c’était plus éclaté. On a vraiment couvert beaucoup de choses au niveau musical. Après ça, les chansons de mise en danger, on pouvait revenir sur des trucs un peu plus proche de nous. J’ai quand même l’impression d’avoir couvert un large éventail de toutes sortes de musique et de styles différents. Je suis quand même content d’avoir pu faire toutes ces affaires-là.

Simple Plan et Académiciens
Crédit photo : TVA Publications / Éric Myre

As-tu fait une rencontre artistique qui t’as plus marqué qu’une autre?

J’ai beaucoup aimé ma rencontre au début de la saison avec Eddy de Pretto que je ne connaissais pas comme artiste. J’ai appris à découvrir sa musique et la personne. On a eu la chance d’échanger rapidement, mais c’est vraiment quelqu’un de super gentil. Après, on a chanté avec Simple Plan qui était un de mes groupes préférés quand j’étais jeune. Le premier show que j’ai vu au Centre Bell c’était Simple Plan. C’était spécial de se retrouver sur scène avec eux. Angèle, c’était incroyable.

Je t’avoue que lorsqu’ils ont annoncé la venue de Stromae… Ce n’était pas juste moi, mais tout le monde espérait se rendre à ce variété-là pour pouvoir avoir la chance de partager la scène avec lui. J’étais vraiment reconnaissant d’avoir eu la chance de vivre ce moment-là. C’est quelqu’un, encore une fois, de très ouvert et de très gentil. Il est venu voir tout le monde pour dire bonjour. Il nous a donné quelques conseils sur la mise en scène, des déplacements des trucs comme ça. Je t’avoue que j’avais un petit faible pour lui dans toute mon aventure.

Jay Scott FouKi et Académiciens
Crédit photo : TVA Publications / Éric Myre

Tu as aussi participé à La Voix, est-ce que c’est comparable vécu de l’intérieur?

Écoute, il y a le côté du faire un show live qui est similaire à La Voix, mais c’est beaucoup moins intense. C’est similaire au niveau des caméras et du plateau de tournage. Star Académie c’est beaucoup plus intense tant au niveau du travail qu’au niveau personnel et des rencontres. C’est beaucoup plus immersif. Tu es 24h/24 dans une maison avec d’autres personnes et des caméras qui te filment 24h/24. En plus, tu es déconnecté de la vie réelle: les réseaux sociaux, l’actualité, ta famille, tes amis… Tu es vraiment dans une bulle immersive à 100% où tu n’as plus aucun contact.  Tu n’as plus besoin de faire ton lavage et de faire de la nourriture parce que tu ne fais plus rien d’autres que de la musique. Ça te permet de te concentrer à 100% sur cela dans l’aventure.

Est-ce que tu as des projets musicaux sur lesquels tu as travaillé avant d’entrer à l’Académie ou une petite idée de projets que tu aimerais faire prochainement?

Je t’avoue que je n’ai eu la chance encore de faire un post-mortem. C’est sûr que je veux continuer à faire de la musique. Ça fait quelque temps que je peux vivre de ça déjà. J’ai l’intention de continuer, mais je ne sais pas sous quelle forme encore. Je vais prendre le temps de réfléchir à ça dans les prochains jours et prochaines semaines pour arriver avec un fameux plan comme dirait Gregory pour paraphraser son expression. Je n’ai pas rien de déterminé en ce moment. J’aimerais ça faire des chansons originales. Je vais commencer par faire une chanson, ça va être mon objectif. Après ça, on verra si on en fait 2 ou 4 ou 10. Je vais y aller un pas à la fois. Ça sera plus dans les prochaines semaines que je ça va s’éclaircir.

Nous retrouverons Édouard Lagacé lors du prochain variété où il viendra présenter avec les autres candidats délogés les chansons de l’album de Star Académie. C’est à ne pas manquer dimanche soir à 19h sur TVA. D’ici là, vous pouvez entendre la reprise d’Édouard Lagacé de la chanson Fais-moi une place qui se retrouve sur l’album de Star Académie. Pour l’écouter, c’est ici.

Vous pourriez aussi être intéressé par ces articles :

Le grand retour au pays de Stromae à Star Académie

Entrevue avec Marily Dorion

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email