un magazine web axé sur la culture d’ici

District 31 : Saison 6

Vider les classeurs. Faites de la place.

© District 31 Saison 6 – Radio-Canada

Par:  

Nous avons tous vu l’annonce télévisuelle de la 6ième saison de District 31 qui reprendra l’affiche dès lundi 13 septembre. Plusieurs analystes de salon ont tenté de chercher ce qui se passerait avec nos ripoux préférés du 31. Combien sommes nous à avoir observer, les yeux écarquillés, les scènes montrées? Au printemps dernier, lors de la dernière émission, des événements surprises nous avaient été dévoilés en rafales nous laissant ainsi perplexe pour nous faire languir tout l’été.

Pour l’épisode 601, on étirera pas la sauce, il faut faire place à de la nouveauté, à du sang neuf.

Luc Dionne semble s’en être donné à cœur joie afin de créer de nouvelles aventures et péripéties pour les joyeux gai lurons du 31. Surveillez d’ailleurs la quatrième semaine de la présente saison. Nul doute que le jeudi précédent nous laissera sur une note de stupéfaction avec grand étonnements pour avoir de quoi jaser durant le weekend.

Petits rappels

© District 31 Saison 6 – Radio-Canada

La 5e saison s’était terminée sur une déferlante succession d’inattendus. Nous laissant tous pantois lors de la finale. Nous espérons donc beaucoup de cette saison.

Le clin d’œil historique de Yannick Dubeau (Patrice Godin) à l’endroit de Bruno Gagné (Michel Charette). Un geste ironique qui laisse stoïque notre enquêteur déjà bousculé après ses démêlées avec la Riopelle (Geneviève Schmidt).

La réapparition d’Amélie Bérubé, alias Miss BBQ (Charlotte Legault) qui nous laisse prétendre une alliance avec Mélissa Corbeille (Brigitte Paquette) et sa vendetta contre le 31. André Dallaire (Pierre-François Legendre), quant à lui, aurait mieux fait de garder son pantalon.

On se souviendra aussi de Jean Brière (Jeff Boudreau), le journaliste indomptable que tous craignent ses débarquements au poste, avait survécu à son enlèvement aux mains de Vincent Lemaire (Patrick Drolet) et sa percutante collègue, Patricia (Anne Casabonne), la fille légitime de Germain Trottier.

Intrigues à venir, sans tout dire

© District 31 Saison 6 – Radio-Canada

Après une saison haute en surprises, difficile de s’imaginer pire. Quoi que c’est ce que nous désirons. Fabienne Larouche, en visioconférence suite au visionnement de presse des 4 premiers épisodes, avait bien du mal à contenir son excitation face à cette nouvelle saison.  Luc Dionne quant à lui, tout en confiance, a voulu donner un nouveau sens à ses personnages. Dans la présente saison, il y aura un sens plus corporatif: « Prendre des décisions en groupe que l’on ne peut pas prendre seul. »

Pauvre  André Dallaire  (Pierre-François Legendre) … se faire prendre les culottes baissée ne peut se faire sans en assumer les sarcasmes des autres. À son plus grand dam d’ailleurs.

Gabrielle Simard (Geneviève Brouillette) n’en serait pas au bout de ses peines. Déjà que de maintenir le 31 à flots malgré les écarts de conduite de l’équipe n’est pas une mince tâche.

Il paraît que …

© District 31 Saison 6 – Radio-Canada

Nous avons eu droit à quelques petits indices de la part de l’auteur et de la productrice. La saison prochaine est qualifiée de charnière. Afin de faire progresser la série, il importe de mettre fin à certains dossiers qui traînent histoire de laisser de la nouveauté dans le classeur.

Comme nouveau personnage, notons la présence de Denis Bouchard. Un bon? Un vilain? Le comédien est toujours à la hauteur des attentes des téléspectateurs et producteurs.

Tous s’inquiète des rumeurs qui courent concernant le possible départ de Michel Charette compte tenu du tournage de la nouvelle comédie de François Avard, Le domaine du possible, dont il en fera partie.  On nous rassure, sans vraiment tout dire, que le personnage est là pour rester. Rappelons nous des échanges via le net de Patrick Bissonnette (Vincent-Guillaume Otis) suite à l’enquête lors du décès de Nadine Legrand (Magalie Lépine-Blondeau).

La saison débutera sur la mort d’un gamin et de la disparition de sa sœur. Bruno, toujours ébranlé lorsqu’il s’agit d’enfants, verra apparaître ses traumatismes. Et s’il s’agissait, cette fois, de la goutte qui fait déborder le vase.

Yves Jacob (Marc Fournier), aura enfin son nom sur la liste de paye du District 31. Celui qu’on a aimé détesté autrefois, a su nous conquérir avec le temps. Il a mérité sa place au sein de l’équipe.

Luc Dionne s’est plu à nous raconter qu’il y aurait un méchant à détester. Que l’on aime ces vilains lorsqu’ils prennent vie de la plume de l’auteur.

© District 31 Saison 6 – Radio-Canada

J’ose espérer le retour définitif de Miss BBQ. La qualité exceptionnelle du personnage qu’on aime tant entendre les répliques cinglantes. Difficile de faire revenir sur terre Virginie Francoeur (Catherine-Audrey Lachapelle) pour retrouver le duo époustouflant d’antan…c’est plutôt utopique de ma part, même d’y penser.

© District 31 Saison 6 – Radio-Canada

Je nous souhaite une saison forte en rebondissements. Pas de départ dans l’équipe, de grâce. Rien n’a d’ailleurs été mentionné lors de la visioconférence sur ce point.

Ce sera une année très stimulante. C’est ce qu’ils nous ont promis. Nous serons d’ailleurs très émus… « Le spectateur veut ressentir et Dionne parviendra à jouer de nos émotions. »

Sur ce, je vous souhaite une bonne première semaine et comme vous, j’attendrai la suite avec impatience!

District 31 est présenté sur ICI Radio-Canada Télé, du lundi au jeudi à 19 h.

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email