Diana Krall envoûte la Place des Arts

La reine du Jazz, toujours au sommet de son art

diana-krall

©Photo officielle

Équipe de rédaction

C’était hier soir, devant une salle comble à craquer que la reine du jazz Diana Krall a fredonné ses plus récentes compositions à la salle Wilfred Pelletier de la Place des Arts. Depuis le milieu des années 1990, elle connait une ascension remarquable pour s’imposer aujourd’hui parmi les artistes incontournables du jazz vocal. Elle nous a offert une prestation intimiste, chaleureuse et teintée d’humour. C’est dans une ambiance très “old” des années 60 que nous avons pu savourer sa voix feutrée. Nous sommes forcés de constater qu’elle sait encore parfaitement maîtriser son art avec finesse. Bref, elle a su encore une fois conquérir le coeur des montréalais.

IMG_3414

©Ariane Simard-Picard/MatTv.ca

Après son grand concert extérieur gratuit devant une foule monstre lors du dernier Festival international de Jazz de Montréal, les montréalais ont pu hier découvrir son dernier album, Wallflower, produit par David Foster. C’est entourée d’un orchestre à couper le souffle et de ses talentueux musiciens, que la chanteuse nous a fait part des plus grands classiques du répertoire des années 60 à aujourd’hui, où se côtoient les Bob Dylan, Mamas and the Papas et The Eagles. Un des moments forts de la soirée fut sans doute sa prestation de “California Dreamin”, un moment totalement “épique”. Si vous n’avez jamais assisté à un concert en salle de Diana Krall, c’est à réaliser au moins une fois dans votre vie.

Vous pourriez aussi aimer...