un magazine web axé sur la culture d’ici

De Pierre en fille

Complicité Pierre-fille

De Pierre en fille

Par :

C’est sous la plume scénarisée de Julianne Côté que ICI TOU.TV Extra nous propose, dès le 7 avril, la nouvelle série de l’heure, De Pierre en fille. La jeune femme y incarne d’ailleurs le rôle principal de Daphnée. Une histoire bâtie sur une relation père-fille où  la proximité peut s’avérer une véritable complicité ou, plutôt, entraîner certains conflits. Une série adaptée à une nouvelle génération qui sait vivre et assumer pleinement leur émancipation.

De Pierre en fille

De Pierre en fille comporte huit épisodes d’une vingtaine de minutes. Un bijou tout léger pour accueillir le printemps. Réalisé par Marie-Claude Blouin (L’Académie, Le Chalet) et produite par Vicky Bounadère de Passez Go, la série réunira, autour de Julianne Côté, une formidable distribution qui comprend Patrice Robitaille, Sarah-Jeanne Labrosse, Karelle Tremblay, Madeleine Péloquin, Pierre-Yves Lord, Patsy Gallant, Rémy Girard, Stéphane Rousseau, Isabelle Brouillette, Pascale Devrillon, Naomi Hilaire et Pablo Diconca.

De Pierre en fille, c’est Daphnée, une jeune femme de 24 ans (Julianne Côté) qui cherche le maximum de satisfaction pour le minimum d’efforts, et c’est aussi Pierre, son géniteur, 47 ans (Patrice Robitaille), bouillonnant d’intensité qui fait 10 ans de moins que son âge.

Je suis un vieux lette sur la pente descendante pis tout le monde me cache l’info.

De Pierre en fille

Un bon matin, Pierre décide de rompre avec Madeleine (Madeleine Péloquin), sa conjointe des sept dernières années, et de déménager à Montréal. Entraînée malgré elle dans cette entreprise de rupture douteuse, Daphnée est néanmoins ravie de retrouver à temps plein son père et meilleur ami.

Ensemble, ils créeront des vengeances douces-amères et se mettront dans des situations dont ils savent esquiver les conséquences. N’obéissant qu’à leurs propres règles (les défiant toutes au passage), les deux acolytes sont désormais réunis pour le meilleur et (parfois) pour le pire.

Des joutes verbales assassines s’entrecroiseront tout au fil de la série. Un père qui, pour raconter une brève histoire, s’embourbe dans des nomenclatures à n’en plus finir. Les échanges entre les personnages sont d’un naturel désarmant, ce qui rend l’atmosphère des discussions pleines de légèreté et de réalisme.

De Pierre en fille

On partagera donc les aventures de ces deux êtres indomptables qui n’ont besoin que d’une seule chose pour vivre heureux : être libres ensemble. Mais que peut bien cacher cette liberté trop acquise après toutes ces années?

Ainsi réunis, père et fille vivront une période de bonheur et d’émotions intenses, parce que rien n’est plus réconfortant que d’affronter les aléas de la vie aux côtés de son fidèle bouclier.

De Pierre en fille

Huit épisodes où nous pourrons rapidement assister à divers moments cocasses, en toute intimité, dans cette relation bien établie au fils des ans. Une relation plutôt tricotée serré avec des personnages qui ont le sens de la répartie.

De beaux clins d’œil à de vieux classiques autant cinématographiques qu’auditifs. Comme si l’échelle du temps et du bonheur entre les deux complices étaient remplies de ces souvenirs qu’ils entonnent allègrement et à tue-tête à nous décrocher un sourire.

On ne peut que souligner l’intelligence des textes de Julianne Côté et espérer qu’il y aura, dans ses projets futurs, de la place pour nous présenter ses petits bijoux dans nos écrans.

Texte révisé par : Johanne Mathieu

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email