Les Tortues Ninja: La Sortie de l’Ombre

Un Cowabunga attendu

ninja1©Courtoisie

 Par : Marie Canuel

Salle comble, spectateurs excités, bancs rembourrés, tout pour plaire aux petits et grands en cette avant-première du film Les tortues Ninja : La Sortie de l’Ombre au cinéma Banque Scotia du centre-ville de Montréal. Nous avons ainsi pu visionner en primeur cette version anglaise (aussi disponible en français) afin de vous faire une critique des plus complète de ce film tant attendu par tous.

Un résumé détaillé de ce qui vous attend!

2 ans après le retour de nos héros en carapace préférés sur nos écrans, Leonardo, Raphael, Donatello et Michelangelo sont de retour pour une nouvelle aventure haut en couleur. Un peu après avoir terrassé le maléfique Shredder et son clan de la Savatte, les tortues doivent empêcher l’évasion organisée de leur ennemi juré et collaborer avec de nouveaux héros. Cet évènement déclenchera une série de rebondissements où ils devront apprendre à travailler en équipe. Tout cela afin de vaincre un nouvel opposant qui menace de détruire la ville de New York et de prendre le contrôle de la planète !

ninja-turtles-megan-fox-will-arnett©Courtoisie

Le casting: sexy et provocant

Dave Green réalise ce deuxième opus qui a misé sur le retour de la majorité de sa distribution, dont la sensuelle et pulpeuse Megan Fox qui reprend le rôle de la journaliste d’investigation April O’Neil, au grand plaisir de tous les adultes et ados. Si le premier film était un hommage aux bandes dessinées d’origine, ce nouvel épisode est définitivement un clin d’œil nostalgique à la vieille série animée de 1987, chérie par tous les enfants des années 80. En plus de reconnaître les éléments marquants de leur enfance, la génération X jubilera de retrouver les monstres mutants Beebop et Rocksteady. Ils apprécieront probablement aussi de voir l’introduction de KC Jones, justicier au masque de hockey, personnifié par nul autre que Green Arrow lui-même : Stephen Amell. Encore mieux, certains remarqueront les caméos de Judith Hoag, la toute première April O’Neil du début des années 90. Un petit clin d’oeil très apprécié des fans.

Peu de rebondissements mais divertissant

Fort malheureusement, c’est là que le plaisir s’arrête. Au-delà de la nostalgie et de quelques séquences d’action amusantes, les Tortues Ninjas 2 est un film à l’histoire générique, rempli de clichés et de scènes d’expositions faciles, clairement destiné à un public de tous petits. Certes, certaines blagues font mouche et l’humour burlesque des mangeurs de pizza font éclater quelques rires ici et là, mais la Sortie de l’Ombre reste une aventure standard, sans saveur unique, qui sera rapidement consommée et oubliée l’espace d’un weekend. Oui, le film est beau, le 3D est immersif, les effets visuels sont spectaculaires et les expressions faciales de nos reptiles favoris sont d’un réalisme époustouflant. Fâcheusement, la sur-utilisation d’images de synthèse nous fait trop souvent regretter les bons vieux animatroniques de 1990.

Teenage-Mutant-Ninja-Turtles-and-Megan-Fox©Courtoisie

Pour conclure, nous donnons à ce film 3 étoiles de Ninja sur 5. Les Tortues Ninjas : La Sortie de l’Ombre est une trappe à monnaie que vous pourriez facilement attendre de louer en vidéo. Par contre, si vous avez de jeunes enfants, que vous aimez le popcorn et que vous êtes encore un peu gamin en vous-même, vous serez probablement amusés, peut-être même divertis et comblés. Pour les fans finis, Les Tortues Ninjas : La Sortie de l’Ombre prend l’affiche dès le 3 juin dans vos salles favorites de cinéma. Selon Jérémie Gingras, cinéphile, ce film divertissant va plaire aux vrais fans car «l’interaction des Tortues entre-elles, les effets visuels et les morales de l’histoire  y sont avec ingéniosité. En plus, les acteurs présents sont assez extraordinaires à l’écran. Par contre, un  film rempli de clichés, mais sans plus ; il ne ressort pas du lot des primeurs de ce mois-ci. C’est une belle manière de transmettre ce qu’on aimait tant de leurs aventures à nos enfants.»

Ainsi, suite au visionnement,vous pourrez alors nous dire si le film vous a fait crier Cowabunga!  en sortant de la salle.

Texte révisé par : Cloé Lavoie

Écrit par

Passionnée par la vie et les gens!

Vous pourriez aussi aimer...