Coup de coeur francophone : le party pyjama d’Andy St-Louis au Verre Bouteille

Un party pyjama pour adulte très réussi.

 


Crédit photo : Annie Diotte

Par : Myriam Bercier

Andy St-Louis ne fait pas les choses comme les autres. C’est pour ça que dans le cadre du Festival Coup de coeur francophone elle a choisi de mettre sur pied un party pyjama. Cela s’est passé dans la salle assez intime du Verre Bouteille le 14 novembre 2019.

À son arrivée, le spectateur est accueilli par le gérant de l’artiste qui est tout à fait dans la thématique de la soirée dans sa robe de chambre. Évidemment, dès leur entrée en scène, les musiciens sont également en pyjama. Dès son arrivée sur scène, Andy St-Louis démontre au public qu’elle maîtrise entièrement ses instruments, mais plus précisément le piano à cet instant, captivant la salle par son jeu. À la fin de cette prestation, elle nous révèle son pyjama, qui s’avère être une robe de chambre en satin qui ne cache rien d’autre qu’un pyjama une pièce des bien connus Minions.


Crédit photo : Annie Diotte

Elle invite ensuite son public dans son journal intime, duquel découle son album Chroniques d’un p’tit bout d’femme. En effet, elle explique que les événements qu’elle a mis en chanson ont forgé la femme qu’elle est maintenant. Elle prend le temps d’interagir beaucoup avec son public, le faisant souvent rire. Elle avait d’ailleurs invité ce dernier à se présenter en pyjama, offrant en récompense aux gens qui auront osé, un tirage de prix tous plus farfelus les uns que les autres.

Les musiciens qui l’entourent sont aussi intéressants et colorés qu’elle. En effet, pour se présenter, la chanteuse leur laisse le micro : chacun à leur tour doit interpréter une chanson qui les représente. Ce qui en sort n’est pas très sérieux mais très apprécié par le public. Une invitée mystère vient également la rejoindre sur scène pour un segment «Noël», qui non seulement se voit attribuer un décor spécial avec lumière et chapeau de lutin, mais permet également le dévoilement d’une nouvelle chanson qui devrait paraître sur les réseaux sociaux sous peu! Cette personne, c’est son amie du secondaire Joanette avec qui elle a écrit sa première chanson. Elle l’accompagne au chant et au trombone, un bloc très bien inclus dans le spectacle.

Crédit photo : Annie Diotte

La chanteuse s’est autorisé à faire quelques reprises, soit Les champs Élysées, la chanson thème de Pokémon et une chanson traditionnelle grivoise qu’elle a appris alors qu’elle travaillait au Village québécois d’antan de Drummondville. Chacune de ces chansons s’accompagnent d’anecdotes tantôt drôle tantôt touchante. Car touchante, Andy St-Louis sait l’être, ce qui illustre qu’elle est une artiste complète, passant du registre comique au touchant aisément.

Son style atypique, qu’elle nomme le pop-cabaret-sympathique, la rend vraiment différente des autres artistes. Ses idées et son concept de spectacle la rendent unique. Son énergie sur scène la rend attachante. Vraiment, si Andy St-Louis passe dans une salle de spectacle près de chez vous, n’hésitez même pas une seule seconde et allez la voir, vous ne serez pas déçu.e.s!

 

Vous pourriez aussi aimer...