Sortie Cinéma: Arnaque Américaine

“Cette arnaque n’en est pas une!”

eb7b18f3a575da727af7022322acd74c

©Les Films Séville

Par Cédric Cilia

Une belle brochette d’acteurs comme Jennifer Lawrence (très en vogue en ce moment), Bradley Cooper, la sublime Amy Adams et l’excellent Christian Bale composent la distribution du film « Arnaque Américaine », en salles depuis le 18 décembre 2013.

Tiré d’un fait divers des années 70, « Arnaque Américaine » nous plonge entre fiction et réalité́ dans l’un des plus grands scandales de l’Amérique de cette époque : Un escroc particulièrement brillant, Irving Rosenfeld, excellemment interprété́ par Christian Bale et sa complice se retrouvent obligés par un agent du FBI de nager dans les eaux troubles de la mafia afin de piéger et faire plonger un homme politique corrompu, mais l’imprévisible épouse d’Irving vient mettre son grain de sel.

e488ae857018aea2be6dddb474ef0c22

Beaucoup d’humour, une excellente interprétation des différents acteurs, une très bonne bande sonore, un scénario somme toute assez bien ficelé́ sont les principaux ingrédients qui font en sorte qu’il s’agit d’un bon film. Un seul gros bémol, malheureusement plutôt répandu ces temps-ci : Une bonne demi-heure de trop! Le réalisateur a eu visiblement quelques craintes à faire certaines coupures qui pourtant auraient été́ nécessaires. Un meilleur montage selon moi aurait permis de resserrer l’histoire qui tend ici à se répéter et, par conséquent, risque de perdre le spectateur. Au final, une meilleure réalisation aurait fait de ce film un meilleur film. Dommage!

Toutefois, il ne fait aucun doute qu’Arnaque Américaine remportera un bon succès populaire en salles et ce sera amplement mérité́. Pour avoir bien du plaisir et passer un très agréable moment devant un film majoritairement réussi, je vous conseille donc d’aller voir Arnaque Américaine; et si vous décidez de ne pas l’inscrire dans votre liste des «films à voir», vous ne manquerez pas non plus un film qui marquera l’histoire du cinéma. À vous maintenant d’en juger…

Crédit Photo: ©Les Films Séville

Vous pourriez aussi aimer...