Le WunderBar et le Plateau Lounge

Deux endroits aux allures futuristes

WunderBar.9759

 ©Marc-Olivier Lebrun/MatTv.ca

Par Naomi Larocque

Pour ceux qui sont à la recherche de beaux endroits pour déguster un cocktail de qualité, je vous propose le WunderBar et le Plateau Lounge, tous deux situés à l’intérieur même de l’hôtel W à Montréal. Laissez-moi vous raconter ma visite des lieux.

Tout a commencé par notre entrée à l’hôtel W, où nous avons été accueillis par une kyrielle de couleurs ainsi qu’une ambiance surprenamment chaleureuse. Bien que presque l’entièreté des murs fussent lumineux et incandescents, l’ambiance restait tout de même très douce et enveloppante… chose surprenante puisque la lumière brillante peut souvent causer l’inconfort.

L’Hôtel W, s’étant donné comme thématique de design intérieur de créer des pièces à l’ambiance de chaque saison, a bien su nous faire voyager entre l’hiver, situé au WunderBar, l’été dans les salons d’accueil et l’automne au Plateau Lounge.

WunderBar.9826

Bien qu’au WunderBar le comptoir ait des airs de glaciers et que les couleurs soient plutôt froides, le confort et la chaleur ambiante de ces lieux étaient palpables.

Assis dans cet univers aux allures futuristes, nous avons été reçus comme des rois, avec comme première dégustation, celle du cocktail chaud du nom du Feu de Saint-Elme. Cette infusion de thé noir sertie d’anis étoilée, mélangée à une coulée d’Amaretto flambé, était plus que délicieuse et réconfortante. Ce fut également impressionnant de voir le feu bleu et liquide se faire mélanger au thé!

Sont par la suite arrivés plusieurs plateaux de tapas et d’amuse-gueules, tous plus beaux les uns que les autres. En effet, le WunderBar et le Plateau Lounge offrent un menu gastronomique disponible avant 22h qui peut s’agencer avec les goûts de chacun. Plateau de la mer, de la ferme ou simplement végétarien, la variété ne manque pas et les prix sont tout à fait abordables pour la qualité du repas.

Parlant de qualité-prix… Notez bien que les prix des cocktails et boissons aux WunderBar et Plateau Lounge sont franchement incroyables entre 17h et 22h! Entre autre, on parle ici de cocktails élaborés, équilibrés et fait à base de fruits frais de la journée pour des prix entre cinq et dix dollars. Je dois admettre avoir été assez surprise des prix aussi peu chers, considérant la qualité gastronomique des breuvages.

WunderBar.9718

Entre une bouchée de parmesan à l’huile de truffe, une autre de tartare de saumon, une gorgée d’un cocktail aux fruits et quelques autres bouchées de viandes froides, j’ai finalement compris ce que le relationniste voulait dire au tout début de la rencontre : «Ça goûte rond en bouche ».

« Rond ». Comment quelque chose peut-il goûter « rond »? C’est en dégustant et mélangeant toutes les saveurs que j’ai réalisé à quel point tout s’agençait avec une perfection presque inquiétante. Peu importe le cocktail que vous agencez avec un plat, l’accord sera toujours bon. C’est que toutes les combinaisons entre les items du menu ont été conçues dans un but d’être savoureuses et douces à la fois, sans pour autant brimer la force individuelle des ingrédients. C’est d’ailleurs pourquoi il n’était pas déplacé pour les papilles gustatives de boire un breuvage à base d’alcool très fort avec des tapas crémeux, acides ou amers. Les saveurs des plats et des cocktails sont dosées de manière à ce que chaque combinaison possible soit onctueuse et succulente.

Ceci dit, j’avais commandé, pour ma part, un drink du nom d’Équinoxe. Rappelant l’été à pleine allure avec ses jus de fruits frais, il rafraîchissait d’une manière plutôt réconfortante que froide. De plus, le goût tendre des fruits, n’étant surprenamment pas du tout acidulé, rendait le breuvage d’une douceur paradoxale à son goût d’alcool.

WunderBar.9720

Le seul bémol de cette dégustation? Probablement les olives qui auraient pu être un peu plus alléchantes… Mais puis-je vraiment m’en plaindre? En guise d’amuse-gueule principal, la place n’était pas aux olives, mais bien aux edamames, petits poids verts de la plante de soja, savoureuses et originales.

Le ventre bien rempli, nous avons terminé la soirée au Plateau Lounge, un étage plus haut, sous les lumières orangées du salon chaleureux. Il s’agissait d’un changement d’ambiance drastique, mais tout aussi intéressant. Le PlateauLounge se réserve plus aux gens qui voudraient relaxer sur de grands divans, aux sons d’une musique lounge et décontractée. Quant au WunderBar où nous étions plus tôt, il s’agissait en fait de l’endroit branché et groovy, donnant envie de danser et d’en mettre plein la vue.

Bref, arrivés au Plateau Lounge, nous avons été accueillis par Romarick, le chef mixeur, créateur de cocktails et barman par excellence. Nous avons eu la chance de déguster une de ses spécialités digne d’un concours culinaire : Cherry Me. À base de fleur de curry, de sirop d’érable et de noix de grenoble, vous comprendrez que ce breuvage ne pouvait être qu’excellent, d’autant plus qu’il était servi aux côtés d’une nougatine croustillante.

WunderBar.9769

Ce fut une soirée haute en saveurs et enveloppante en magnifiques ambiances, avec un service très chaleureux.

Parfait pour le rendez-vous d’affaire en fin d’après-midi, et franchement peu cher, le Plateau Lounge est l’endroit à fréquenter.

Sinon, le WunderBar, également formidable pour son aspect éclaté et rêveur est la place pour s’amuser!

Crédit Photo: ©Marc-Olivier Lebrun/MatTv.ca

Vous pourriez aussi aimer...