Chronique 100 % québécois

Asteria : un nouveau voyage musical en mode réalité virtuelle

© Photo officielle/Asteria

Par : Christian Gaulin

S’il y a une chose positive que la pandémie nous aura laissé, c’est l’expansion du monde immersif et virtuel! Et si on pouvait faire vivre une musique ou naviguer dans un univers imaginaire tout en étant transporté par une composition musicale d’un de nos artistes préférés? Encore mieux : être transporté virtuellement dans l’imaginaire des compositeurs et des artistes qui nous font vibrer? C’est exactement ce que la nouvelle expérience Asteria propose; un véritable voyage musical en mode réalité virtuelle dans l’univers de certains auteurs-compositeurs-interprètes coup de cœur. Présenté dans plusieurs villes du Québec dès novembre 2020, Asteria offre une chance unique de découvrir les univers immersifs et enivrants d’Alexandra Stréliski, de Loud, de Vincent Vallières et de Dominique Fils-Aimé.

© Photo officielle/Asteria

Avec Asteria, le spectateur plonge dans une expérience hybride entre l’écoute de la musique et l’exploration d’un monde propre à chaque artiste par l’entremise de casques de réalité virtuelle. Créé par Noisy Head Studio, La Fougue et La maison fauve, l’intention derrière le nouveau projet est de faire cohabiter la musique aimée du public et un contenu visuel dynamique et moderne pour que le tout soit en symbiose, un mélange virtuel parfait qui crée une expérience remplie d’émotions. Pour atteindre un résultat immersif et unique, Asteria permet de vivre une nouvelle réalité en utilisant à la fois des images réelles des artistes tournées avec des caméras sur 360 degrés, ainsi que du contenu inédit réalisé par des spécialistes de motion design et d’animation 3D. Une ambiance sonore élaborée et recherchée vient envelopper le tout pour favoriser un voyage musical marquant.

« Le secteur culturel a dû innover et penser autrement en temps de pandémie. C’est dans ce contexte qu’on s’est penché, avec les équipes de La Fougue et de Noisy Head Studio, sur une manière de faire vivre la musique autrement. On veut maintenir le contact entre l’artiste, la salle de spectacles et le public. Asteria est le résultat de cette réflexion, c’est une manière innovante de présenter à la fois l’art et la technologie. Il fallait que ce nouveau type d’expérience musicale demeure pertinent et complémentaire au spectacle vivant une fois le retour à la normale. C’est donc avec beaucoup de fébrilité que nous annonçons aujourd’hui ce projet ambitieux, rendu possible grâce au soutien de la SODEC », confie Catherine Simard de La maison fauve.

© Photo officielle/Asteria

Le Festival de musique émergente d’Abitibi-Témiscamingue présentait en grande primeur, du 3 au 5 septembre, deux extraits de cette expérience inédite et novatrice au Jardin de réalité virtuelle du Hub FME. Asteria sera ensuite présenté dès novembre 2020 dans plusieurs villes à travers le Québec dont Montréal, Québec, Saint-Jérôme, Joliette, Sherbrooke, Terrebonne, Drummondville, Saint-Hyacinthe, L’Assomption, Sorel et Saguenay. Les billets seront mis en vente en octobre.  Vous laisserez-vous tenter par l’expérience?

Crédit photo de la couverture : © Photo officielle/Asteria

Texte révisé par : Johanne Mathieu

Vous pourriez aussi aimer...