Chronique 100 % québécois

LES DUOS DE GEN: un sublime 3e album pour Geneviève Leclerc

© Photo officielle

Par : Christian Gaulin

À la demande de ses fans, Geneviève Leclerc, avec sa voix magnifique et son sourire contagieux, nous fait un réel cadeau en nous proposant un album tiré de ses capsules de duos qu’elle présente sur le web. Pour ce rendez-vous musical, elle est accompagnée de plusieurs superbes voix. Il n’en fallait pas plus pour nous concocter un disque d’interprétations et de relectures grandioses qui se veut, à mon avis, l’un des dix meilleurs albums québécois à avoir dans sa «playlist».

C’est depuis hier, le 7 février, que le troisième opus de celle qui a participé à l’édition 2016 de La Voix dans l’équipe de Marc Dupré, intitulé Les duos de Gen, est disponible sur les tablettes et sur les différentes plateformes numériques. Leclerc y dévoile douze duos intimistes avec tout autant de merveilleux interprètes, certains bien établis et connus du public, d’autres de la relève, qui ont tous suscité de vrais coups de cœur pour l’artiste. Ces alliances et ce partage de créativité apportent un regard différent sur des classiques de la chanson que l’on croyait connaître sous tous leurs angles. C’est un album qui sonne et qui est digne des très grandes «comédies musicales».

© Photographies Véronyc Vachon

Le choix des chansons que l’on y retrouve a été guidé par le désir sincère de Geneviève Leclerc de collaborer avec certains artistes. C’est d’ailleurs le cas du duo qu’elle livre en compagnie de Marie-Élaine Thibert, avec qui elle avait toujours rêvé de chanter. Elles interprètent Quand les hommes vivront d’amour avec une grande sensibilité. L’interprète d’exception nous fait également voyager à la fin des années ’70, avec la sortie du film Love Story, alors qu’elle reprend la pièce titre, Une histoire d’amour, avec Sara-Émilie Chabot. Les deux femmes en font une interprétation sublime.

De plus, on a droit à des pièces que l’artiste souhaitait enregistrer depuis longtemps, comme Mes joies quotidiennes (My Favourite Things), et pour lesquelles elle souhaitait trouver l’acolyte idéal. Pour elle, Lulu Hughes qui venait de traverser une période difficile et dont elle admire la détermination, était la complice parfaite et souhaitée. Elles livres une performance solide et touchante,

© Facebook / Geneviève Leclerc

Bien que ce soit difficile de ne faire qu’un seul choix, mon coup de coeur de l’album va au duo Geneviève Leclerc / David Latulippe avec la chanson Le monde est stone. Les deux artistes en font une interprétation magistrale et remplie d’intensité. Les superbes arrangements musicaux avec violons mettent de l’avant leurs voix qui se marient magnifiquement bien l’une avec l’autre. Rappelons que Latulippe était de la même édition de La Voix que Geneviève Leclerc.

Une tournée découlant de l’album Les duos de Gen sera annoncée sous peu avec tous ses détails. Pour en savoir davantage sur la sympathique Geneviève Leclerc et ses projets, consultez son site officiel et sa page Facebook.

Les duos de Gen : coup de coeur, frissons et poils dressés assurés!

Les chansons et leurs interprètes

If I Were A Boy – avec Geneviève Racette

Quand les hommes vivront d’amour – avec Marie-Élaine Thibert

Creep – avec Martin Giroux

D’l’amour j’en veux pus – avec Éric Bernier

La quête – avec Charles Kardos

La vie en rose – avec Emma Lépine

Le monde est stone – avec David Latulippe

Come What May – avec Yvan Pedneault

Mes joies quotidiennes (My Favourite Things) – avec Lulu Hughes

Une histoire d’amour – avec Sara-Émilie Chabot

Blackbird / Yesterday – avec Ryan Kennedy

Jar Of Hearts – avec Briana Victoria

Vous pourriez aussi aimer...