Chronique littéraire: Chasses amoureuses

“Trapper l’humain dans son habitat naturel”

banc et ananas

©Bach Ilustrations

Par Anny Lemire

À l’ère du numérique, il est de plus en plus facile d’être en contact constant avec les gens que nous aimons. Un message sur les réseaux sociaux, un petit texto, une photo instantanée; rien n’est plus rapide pour prendre des nouvelles de nos êtres chers. Le même scénario se répète en ce qui a trait aux nouvelles rencontres. Avec tous les outils disponibles en ligne et via les applications mobiles, on oublie souvent que la meilleure manière de socialiser est de fermer tout type d’écran et de s’engager dans une conversation avec les personnes qui nous entourent.

C’est avec cette optique en tête qu’un matin, armée de curiosité et d’instinct, Mia Caron a choisi d’aborder les inconnus qu’elle croisait sur son chemin. Ses interactions se sont avérées très fructueuses et l’ont menée à la création de son tout premier livre. Avec l’ouvrage Chasses Amoureuses: Trapper l’humain dans son habitat naturel, illustré des coups de crayons de la talentueuse Bach (Estelle Bachelard de son petit nom), elle nous rappelle qu’en sortant de notre zone de confort, rencontrer des gens est un vrai jeu d’enfant. Vous voulez oser mais vous êtes en panne d’inspiration, vous ne savez pas par où commencer? Pas de problème, elle vous propose plusieurs endroits où vous pourrez vous amuser tout en cherchant l’âme sœur.

BD1140_Chasses_amoureuses_banniere_900x600

©Bach Ilustrations

Parue aux éditions Parfum d’encre le 5 avril 2016, cette bande dessinée est constituée de 69 récits inspirants. Ceux-ci nous prouvent encore une fois que les endroits pour faire des rencontres impromptues sont très nombreux. Arborant des titres aussi cocasses que Luce à l’arrêt d’autobus, Sylvain est ton voisin, et sans oublier mon favori,  le fameux Edwige joue au bridge, les 144 pages de ce livre captent l’œil et volent notre attention jusqu’à ce que nous atteignons la dernière page. Il est IMPOSSIBLE de le refermer avant d’avoir lu les dernières phrases de ces petites histoires mettant en scène des personnages colorés et attachants. Le tout est agrémenté de petites rimes bien placées qui apportent une certaine musicalité au récit.

Le lancement de Chasses amoureuses: Trapper l’humain dans son habitat naturel aura lieu le mercredi 6 avril 2016 au bar Mayfair situé sur Rachel Est à Montréal. Venez y rencontrer Mia Caron et Bach (l’illustratrice, pas le musicien!) à partir de 17 heures. Pour plus d’informations, consultez sur la page Facebook de l’évènement. Qui sait, peut-être vous y rencontrerez quelqu’un qui saura attirer votre attention! À cela, je n’ai qu’un conseil à vous donner: Abordez cette personne, vous pourriez même lui offrir une copie du livre et lui proposer d’en partager la lecture avec vous tout en sirotant une bonne bière. Et voilà, “le tour est joué!”

chasses_amoureuse_bach©Bach Ilustrations

Bonne lecture et bonnes rencontres!

Vous pourriez aussi aimer...