CCF 2020 : Zoo Baby x Gab Bouchard

Une soirée de clôture aux allures rock


© Zoo Baby, crédit photo : Marjolaine Desfossés

Par : Myriam Bercier

C’est avec une soirée assez chargée musicalement que le festival Coup de cœur francophone a clos son édition virtuelle de 2020. À sa programmation s’inscrivaient quatre spectacles, dont le plateau double Zoo Baby x Gab Bouchard. Les deux jeunes artistes amis et voisins ont offert au public deux spectacles d’une fougue incomparable.

Zoo Baby :


© Zoo Baby, Crédit photo : Marjolaine Desfossés

Zoo Baby, c’est le projet solo de Xavier Dufour-Thériault, le chanteur du groupe Gazoline qu’on peut voir évoluer sur la scène rock depuis 2006. Le chanteur, avec sa chemise rouge ouverte sur sa camisole blanche, sa nonchalance typique et son énergie ce qui a de plus rock, a offert un spectacle qui donnait franchement envie de danser. Si, sur son album, le jeune artiste semble chuchoter, sur scène, il laisse aller toute son énergie de rocker. « On est la meilleure affaire qui est arrivée à ton salon depuis le canal indigo » a-t-il lancé entre deux chansons, donnant ainsi le ton pour la soirée à venir.

Il a offert la presque totalité des chansons de son premier album en carrière, Zoo Baby, paru le 21 février 2020. Raphaëlle Chouinard, membre du groupe Les Shirley, assurait le rôle de guitariste et de chœur à merveille. D’ailleurs, leur reprise de Je t’aime et c’est tout de Mixmania paru en 2002 a permis aux musiciennes de Zoo Baby de se faire entendre. Mention spéciale à sa version formule spectacle de sa chanson Pomme.

Gab Bouchard :


© Gab Bouchard, Crédit photo : Marjolaine Desfossés

L’artiste originaire de Saint-Prime au Lac-Saint-Jean Gab Bouchard a également sorti son premier album, Triste pareil, en février, une semaine après celui de Zoo Baby. Sa voix émotive et intuitive sert à merveille le propos dudit album : une rupture amoureuse. Le jeune musicien a d’ailleurs semblé venir saigner ladite rupture en chansons. Normalement, Gab Bouchard fait quelques blagues en spectacle, mais comme il n’y avait pas de public, il a préféré s’abstenir devant l’absence de réaction que cela recevrait.

Il a offert au public une nouvelle chanson vraiment intéressante qui donne déjà envie d’entendre ses prochaines chansons malgré le peu de temps qui s’est écoulé depuis le lancement de son album. Il a offert également une très belle version de Triste pareil, seul à la guitare, qui donne une impression plus intime et qui permet de faire descendre un peu l’énergie rock de la soirée. Mention spéciale à la belle complicité de la guitariste Marie Claudel et P-O, le bassiste, qui semblaient bien s’amuser entre (et parfois même durant!) les chansons.

Vous pourriez aussi aimer...