CCF 2020 : Saratoga en concert virtuel

Ceci est un spectacle apprécié

© Jean-François Leblanc – SARATOGA

Par : Myriam Bercier

Vendredi 13 novembre 2020. Temps pluvieux. Heureusement, le festival Coup de cœur francophone a eu l’idée de génie de glisser un spectacle virtuel de Saratoga dans sa programmation annuelle qui est venu offrir une heure de lumière au quelques 180 personnes présentes.

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas Saratoga, il s’agit d’un duo formé en 2015 par Chantal Archambault et Michel-Olivier Gasse, complices dans la vie comme sur scène. Le groupe est reconnu pour ses mélodies et ses harmonies douces, chaleureuses et agréables.

© Jean-François Leblanc – SARATOGA

C’est dans un décor champêtre avec des fleurs d’Hochelaga et des vinyles en guise de décorations que la poésie s’est installée au Cabaret du Lion d’Or. La jeune femme avait mis pour l’occasion « son kit » qui, selon son compagnon, ressemble à « une crête à muffin. » Il lui a même dit « tu n’es pas Klô Pelgag, fille! » pour la taquiner à ce sujet.

C’est armé d’une guitare et d’une contrebasse que le duo s’est présenté sur scène pour offrir un spectacle intimiste. Cette opportunité pour Saratoga de participer au festival Coup de cœur francophone leur a permis de jouer leur dernier album, Ceci est une espèce aimée, paru en novembre de l’année dernière. Il s’agissait de la 19e représentation pour cet album en un an. Leur spectacle fait du bien à l’âme. Il a le même effet que de s’installer dans un bain chaud plein de bulles et enfin relaxer après une longue journée. De longs interludes narratifs sillonnent le spectacle, comme par exemple une tranche de vie de la part de la jeune femme sur son insomnie et sa lecture du dictionnaire Larousse pour tenter de s’endormir, qui lui a fait réaliser que le premier verbe que l’on apprend enfant est « avoir » plutôt qu’« être » ou « aimer. »

© Jean-François Leblanc – SARATOGA

Ils ont avoué qu’ils n’étaient pas en processus d’écriture, ne profitant pas de la pause pour composer, voulant plutôt jouer de la musique que d’en créer. D’ailleurs, si vous avez la chance d’être en Abitibi dans une semaine et demie, Saratoga y sera aussi pour y jouer de la musique, profitant de la zone encore jaune de la région. Vous pouvez voir les dates ici.

 

Vous pourriez aussi aimer...